Albert Cheng: De Toronto à Macao

"Tout le monde à l’UFC a du talent, donc il faut avoir les meilleures adversaires, toujours s'entraîner dur, et rester dévoués." - Albert Cheng
UFC welterweight Albert ChengA mi-chemin de sa neuvième année d’enseignement des arts martiaux mixtes, albert Chang a le sentiment que finalement, il voudrait combattre à l’UFC et dans sa maison ancestrale de Chine.  Ce qu’il ne savait pas c’est qu’il allait faire les deux au cours de la même nuit.

Je ne savais pas comment je ferais ça, mais je savais en quelques sorte que je combattrais en chine, j’espérais que ce soit à l’UFC, », a déclaré le concurrent du TUF Chinois, qui fait ses débuts dans l’octogone ce samedi à Macao contre Wang Anying. «  C’était mon rêve, je ne savais pas comment cela pouvait arriver, mais j’ai toujours su que quelque chose de la sorte se produirait, et cela a rendu ce moment spécial, la façon dont il se développe en fait dans The Ultimate Fighter  China  “

On peut dire que ce fut un voyage exaltant pour le natif de Toronto âgé de 29 ans, qui a encore les pieds dans sa carrière pro (incluant le combat de décembre 2012 en chine) lorsque l’occasion de participer à la première saison du TUF de Chine se présente.

Dans ma tête, je m’attendais à combattre beaucoup de temps avant que je reçoive un appel, mais j’ai reçu un coup de fil du TUF de Chine, et je ne pouvais pas décliner l’offre, » a-t-il déclaré.

Chang a disputé trois combats au cours de la compétition, il a perdu contre Dong Xin et  Zhang Lipeng et a gagné contre Yong Shun. Avec un résultat record de 1-2 lors du show, Cheng a quitté le monde de la téléréalité sans aucun regret.

C’était difficile par moment mais c’était probablement la meilleure expérience de toute ma vie, » déclara t-il « J’ai trouvé que j’ai grandi en tant que personne plus que tout, pas seulement dans le MMA mais mes compétences de combattant. J’ai appris beaucoup de compétences essentielles à la vie quotidienne. »

Et quand c’était terminé, il n’avait aucun doute qu’il avait un sentiment d’appartenance au MMA.

« Le MMA m’a donné envie d’aller plus loin, » déclara-t-il. « Il y avait beaucoup de choses dont je n’étais pas sûre dans ce sport, et cela m’a fait prendre conscience que c’est cette direction que je veux prendre. »

C’est une histoire hollywoodienne sur plusieurs points. Le jeune canadien est retourné dans son pays où ses parents sont nés. Et alors qu’il  a eu des échos positifs en Chine, il ne sait pas vraiment ce qu’on attend de lui cette semaine à Macao.

« Il y a des fans qui m’envoie des messages et des e-mail en me disant que je suis leur combattant favoris et j’ai beaucoup de fans là-bas, » s’est-il exclamé. « Et je pense que c’est un signe positif, je pourrais être une célébrité d’après tout ce que je sais, mais je ne le sais tout simplement pas encore. (Rire) Je me prépare pour ne pas être reconnu ou être assailli, je me prépare pour les deux.



To watch UFC Fight Night: Kim vs. Hathaway exclusively on UFC Fight Pass on Saturday, March 1, sign up here

 

Watch Past Fights

Médias

Récent
Les matchmakers de l'UFC, Joe Silva et Sean Shelby, vous offrent un aperçu de certains combats les plus intéressants de l'UFC 190 dont Johnson vs Dodson, Pearson vs Felder, Rivera vs Lineker et plus. UFC 191 en direct ce samedi sur UFC.TV.
3 sept. 2015
UFC Minute host Lisa Foiles talks with Holly Holm and gets the inside scoop about her conversation with Miesha Tate after the Ronda Rousey fight announcement.
3 sept. 2015
Megan Olivi sits down with flyweight champion Demetrious Johnson ahead of his seventh title defense at UFC 191 for a candid talk about dominance and opponent John Dodson. UFC 191 airs on Pay-Per-View this Saturday.
2 sept. 2015
Watch as Demetrious Johnson and John Dodson each break down film of their first bout, and explain what they know about one another's skills. Their meet again this Saturday in Las Vegas at UFC 191 on Pay-Per-View.
2 sept. 2015