Alexander Gustafsson : Prêt à affronter un vétéran lors de l'UFC 141

" Je veux depuis tellement longtemps combattre en pay-per-view que maintenant que l'opportunité se présente, je suis content et je veux juste combattre et donner le meilleur" Alexander Gustafsson
UFC light heavyweight Alexander GustafssonAvec la catégorie des lourds légers de l'UFC ( retrouvez plus d'info en cliquant ici :  UFC light heavyweight division) et après avoir passé quelques combats sous le feu des projecteurs, il reste toutefois étonnant qu'un garçon comme Alexander Gustafsson n'ait pas eu encore plus d'attention de la part du public et de la presse. 

Bien évidemment, je ne suis pas non plus en train de dire ici que le jeune suédois de 24 ans est à plaindre. 

Après avoir enchaîné trois combats qui se sont conclus par trois victoires consécutives dont un TKO diffusé à la télévision et subi par un certain Matt Hamill lors de l' UFC 133  qui se tenait au mois d'Août,  Gustafsson a fini par disparaître de la boucle médiatique et perdu quelque peu l'intérêt qu'il mobilisait avec l'arrivée de Jon Jones' qui a su attiré toute la lumière sur ses exploits dans cette catégorie très relevée. Mais s'ils sont nombreux a avoir totalement disparu des mémoires du public et des médias, le jeune Gustafsson n'a pas subi la tempête et avec un palmarès de 12-1, son talent ne l'a jamais quitté et lui a permis de se faire un nom et même une place dans le circuit. 


"Pour moi, la concentration doit aller essentiellement sur l'entraînement, la préparation et le combat à venir : c'est sur ces points là que mon esprit est occupé toute la journée sans relâche : entraînement, entraînement, entraînement et cela m'importe peu de savoir ce qu'on pense de moi ou si la lumière sera davantage sur moi que sur un autre combattant. Je ne combats pas pour la gloire "

"Si j'ai beaucoup de journalistes et médias, cela en change absolument pas mon état d'esprit. Au contraire, je reste dévoué à l'entrainement . Même si on cherche parfois à nous bousculer dans ec milieu, je reste toujours focalisé à 200% sur ma préparation et le combat".

Pour la seconde fois cette année, celui qu'on surnomme "The Mauler"  va tenter de s'imposer face à un vétéran : 
Vladimir Matyushenko.

Initialement prévu pour se tenir lors de l' UFC 133, le face à face avait du être reporté puisque Matyushenko avait été contraint de jeter l'éponge avant la rencontre suite à une blessure. Et c'est, souvenez-vous, Matt Hamill qui avait affronté le jeune suédois avec le résultat qu'on connaît. 

Après avoir suivi la performance de Gustafsson qui a littéralement détruit toute chance de victoire de l'ancien participant à "Ultimate Fighter", l'UFC a décidé de remettre le couvert et d'organiser le face à face attendu entre lui et un autre vétéran pour l'évènement de l'année et un combat diffusé pay-per-view .

" Pour moi, c'est un honneur." a déclaré Gustafsson qui a dit combien il était content de faire ses débuts en pay-per-view, c'est à dire devant des millions de téléspectateurs. 

  Je veux combattre en pay-per-view depuis tellement longtemps que d'avoir cette chance maintenant pour un combat à l'UFC, ça me rend vraiment heureux et je suis impatient de combattre. Et qu'on puisse regarder mon combat partout dans le monde. J'attendais vraiment ce moment là depuis longtemps".


Celui qui s'entraîne principalement en Suède nous confie qu'il rejoint avant chaque combat la team Alliance basée à San Diego en Californie pour améliorer certaines phases de combat et côtoyer de grands nom de l'octogone. il ajoutera même :

"Je suis basé à Stockholm où je m'entraîne principalement mais j'aime faire des allers-retours avec les Etats-Unis pour la préparation, j'ai beaucoup de chance de pouvoir le faire d'ailleurs. Je sais que cela n'est pas permis à tous alors je me rends en Californie pour progresser et je sais qu'il me reste encore des réglages à faire et des choses à travailler".

Gustafsson affiche le même enthousiasme lorsqu'il s'agit de parler de son adversaire qu'il voit comme un des plus expérimenté et qu'il veut affronter lors de cette opportunité offerte par l'UFC.

Un combat qui devrait être explosif et qu'il vaut mieux ne pas rater. Alors rendez-vous le 31 Décembre pour un réveillon spectaculaire.

Watch Past Fights

Médias

Récent
UFC Minute host Lisa Foiles breaks down all the need-to-know news for today, Thursday, July 31.
31 juil. 2014
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
30 juil. 2014
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
30 juil. 2014
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
29 juil. 2014