Catone se désiste de son combat de Newark et annonce sa retraite

 

Après s'être désisté de son combat de l'UFC on FOX du 18 avril prochain en raison d'une blessure, le poids moyen et vétéran Nick Catone a pris la décision de prendre sa retraite en raison de problèmes persistants au dos.

Catone devait affronter Vitor Miranda au Prudential Center de Newark. Miranda s'est aussi blessé et s'est désisté.  Un combat de remplacement sera par ailleurs annoncé sous peu.

"Au cours de dernières années, j'ai composé avec de multiples blessures", a expliqué Catone sans exagération, citant notamment des blessures aux ligaments et tendons s'étant ajoutés à ceux qu'il avait déjà au dos. "Mon dos a cependant été ce qui m'a le plus ralenti dans ma progression.  Je suis désormais incapable de m'entraîner comme je le faisais avant.  Je m'entraîne pendant quelques jours, puis je souffre pendant tout autant de jours.  Je persiste à me battre parce que j'aime ça, mais quand je me tords de douleur chaque jour, je n'y prends plus plaisir."

Ce combattant de 32 ans originaire du New Jersey et étant déménagé depuis dans le comté de Brick avec sa femme et sa fille, se retire donc avec une fiche de 10-4 dont une de 4-4 à l'UFC. 

"J'ai un enfant à la maison et un autre en route et j'aimerais être en mesure de vivre ma vie sans être trop amoché parce que je ne me serais pas arrêté quand ça en était encore le temps", a-t-il dit. "Je pense que mon corps essaie de me lancer un message, mais ça n'en demeure pas moins une décision difficile – Je fais de la compétition depuis que j'ai 7 ans et c'est pour moi difficile." 

Catone, un lutteur qui a fait ses débuts en AMM après avoir concouru en division I pour la Rider University, a cumulé une fiche de 6-0 chez les professionnels avant de faire ses débuts à l'UFC en 2009.

Lors de ses débuts dans l'Octogone, il a récolté une victoire par soumission sur Derek Downey, puis cette ceinture noire en jiu-jitsu brésilien s'est inclinée à deux reprises, respectivement contre Tim Credeur et Mark Munoz avant de remporter ses cinq confrontations suivantes à l'UFC.  Il a remporté la décision sur Jesse Forbes et Costas Philippou, puis a arraché la décision partagée à Tom Watson à l'UFC 169 en février 2014. 

Bien que Catone ait été la proie de blessures tout au cours de sa carrière, ce dernier s'est toujours montré prêt à combattre, un héritage dont il peut être fier.  Et c'est une attitude de battant qu'il tente de transmettre à ses étudiants au Nick Catone MMA Academy à Bricktown.

"Mon centre d'entraînement et ma famille sont maintenant au centre de mes préoccupations", a-t-il exprimé. "Il y a beaucoup de gens au gym.  J'ai Corey Anderson et Frankie Perez comme entraîneurs ainsi que plusieurs bons combattants - professionnels comme amateurs - donc je vais devoir combler le vide en m'occupant d'eux.  De plus, (Frankie) Edgar et (Edson) Barboza ainsi que plusieurs autres viennent s'entraîner une ou deux fois par semaine, donc ça continue de faire partie de ma vie."

Et ce le sera toujours. 

"Combattre à l'UFC a changé ma vie" conclut Catone. "De faire partie de la meilleure organisation et d'avoir affronté les meilleurs combattants a monde, personne ne pourra jamais me l'enlever. Il s'agit de quelque chose dont j'ai rêvé, j'ai atteint mon but et malheureusement, je redoutais le jour où cela allait arriver et c'est arrivé un peu plus tôt que je l'avais prévu.  J'aurais voulu avoir encore un peu plus de temps devant moi, mais les choses ne se sont pas passées ainsi."



Watch Past Fights

Médias

Récent
Take a sneak peek behind the scenes of UFC 235: Jones vs Smith.
5 mars 2019
Derrick Lewis earned a Performance of the Night bonus with a knockout victory over Marcin Tybura at Fight Night Austin last year. Lewis faces former heavyweight champion Junior Dos Santos in the main event of Fight Night Wichita on March 9.
5 mars 2019
Take a slow-motion trip through some of the highlights from UFC 235 this past weekend featuring Jon Jones, Kamaru Usman and more.
4 mars 2019
Écoutez ce que le nouveau champion des poids mi-moyens, Kamaru Usman, avait à dire à la suite de sa victoire sur Tyron Woodley at à l'UFC 235. Woodley s'est aussi adressé à la foule au T-Mobile Arena.
2 mars 2019