Discipliné et Dangereux : Torres est de retour pour affronter Johnson.

« Je me sentais bien tant que je remportais mes combats avec la même préparation à chaque fois et des méthodes similaires mais ce n’était qu’une question de temps jusqu’au moment où on m’a sorti de mon petit monde pour bien m’encadrer et détruire tout ce que je faisais de mal » Miguel Torres 

 Miguel Angel Torres (38-3) attend avec impatience son second combat à l’UFC qui se tiendra à l’occasion du Memorial Day le dernier week-end du mois de Mai. Mais surtout n’allez pas vous imaginez que l’ancien champion du monde des poids coq du WEC est nerveux quant à l’idée de combattre à l’occasion de ce qui s’annonce comme un grand évènement.

«  Peu importe où je combats, que ce soit à l’UFC, au WEC, dans ma ville natale, je ne ressens jamais aucune pression peu importe le combat et ses enjeux » explique Torres qui affrontera à l’UFC 130 Demetrious « Mighty Mouse » Jonhson (13-1). Ce face à face devrait être un des meilleurs de la catégorie, le combat s’annonce excitant entre deux hommes qui ne vont rien lâcher.

« Je m’entraîne désormais au Tristar Gym avec  Firas Zihabi » nous confie Torres qui vient de s’installer dans la ville du champion des mi-moyens de l’UFC, un certain Georges St-Pierre.

« Maintenant, je suis vraiment dans une structure où se préparent les combattants professionnels et où je peux m’entrainer sous la direction de coach réputés. J’ai beaucoup appris et je sais que je ne laisserai plus mes émotions prendre le dessus dans les combats. Je sais désormais ce que j’ai à faire pour gagner ».

Mais justement, face à Johnson, le combat s’annonce difficile et devrait donner lieu à un véritable face à face aussi bien mental que physique. Jonhson est sur 3 victoires consécutives avec une soumission sur Damacio Page et une décision unanime obtenue contre Norifumi “Kid” Yamamoto  à UFC 126.

“Demetrious fait partie de ces combattants qui n’ont pas énormément de combat mais qui vont très vite, je dirais même que c’est l’un des combattants les plus rapides. C’est aussi un très bon lutteur qui a de belles projections et un jeu de jambes très au point. Il va être une sérieuse menace pour moi mais je pense toutefois avoir les armes pour répondre à ses attaques. Et stopper son style avec une bonne stratégie de combat » nous déclarera Torres qui nous explique également que sa nouvelle approche du combat va changer sa carrière et la prolonger même.

Il revient sur les derniers changements survenus dans son mode d’entraînement et qui l’aident positivement  « Je me sentais bien tant que je remportais mes combats avec la même préparation à chaque fois et des méthodes similaires mais ce n’était qu’une question de temps jusqu’au moment où on m’a sorti de mon petit monde pour bien m’encadrer et détruire tout ce que je faisais de mal ».

Lorsqu’on l’interroge sur les défaites qu’il a connu, Torres n’hésite pas à nous répondre : «
Je crois que Ie signe d’un vrai champion, c’est d’être capable d’apprendre de ses défaites. Et ces deux combats m’ont beaucoup appris. Je me suis remis en question et j’ai pu évoluer. Les changements qui se sont opérés m’ont permis de devenir un meilleur combat mais aussi une bonne personne. Désormais je m’entraine avec une grande équipe et des entraineurs pour qui j’ai beaucoup de respect. J’apprends aussi de nouvelles choses chaque jour qui passe. Mon jeu au sol est plus dangereux et en stand up, je suis désormais 100% percutant et dangereux. J’ai découvert la lutte que je ne maitrisais pas et aujourd’hui je me retrouve avec un vrai niveau. Je suis un combattant plus intelligent que ce que j’étais ».  



Watch the choke that earned Miguel Torres the WEC Bantamweight Title here.

Médias

Récent
Chad Laprise reacts to becoming the first-ever Canadian Ultimate Fighter winner.
16 avr. 2014
Ultimate Fighter winner Elias Theodorou shares his life's "greatest moment" with fans in Quebec City. Watch as the grateful Canadian fights through his emotions to reflect on his win.
16 avr. 2014
UFC president Dana White announces post-fight awards and winners Tim Kennedy, Sarah Kaufman, Patrick Cote, and Elias Theodorou revel in their performances at the Ultimate Fighter Nations Finale.
16 avr. 2014
UFC president Dana White meets with the media following the Ultimate Fighter Finale in Quebec City. Topics include: Gina Carano, Big Nog’s future, UFC in Mexico, and why Ronda is on the UFC 175 card against Alexis Davis.
16 avr. 2014