Edwards prêt à répondre aux assauts de Sam Stout

« Il y a eu un moment où j’ai vraiment pensé que mon jeu ne s’améliorerait pas beaucoup plus mais cette dernière année,  mon style a encore évolué et je commence à viser de nouveau le haut du tableau » – Yves Edwards

Yves Edwards n’a pas peur de Sam Stout. Et pour tout vous dire, il semblerait que Edwards n’ait peur d’aucun combattant de la catégorie des poids légers. 


Il fait même figure de vétéran avec plus de 60 combats professionnels en MMA, il fait office d’ancien. Edwards n’est intimidé par personne et peu importe celui que l’UFC lui opposera, il sera prêt à aller au combat.


A 34 ans, le natif des Bahamas admet toutefois craindre deux choses : le feu et les zombies. «  Je crois vraiment que l’existence des zombies est une possibilité » confiera t-il.


Cela peut paraître déconcertant lorsque l’on sait que le pensionnaire de l’American Top Team est un athlète de haut niveau qui s’entraine un peu partout à travers les Etats-Unis et même dans le monde. Edwards entre dans sa quatorzième année de pratique du MMA et a réalisé un retour gagnant à l’UFC depuis le mois de Septembre dernier, il a enchaîné deux combats pour deux victoires.

Avec un palmarès qui affiche désormais 40-16-1, Edwards sait que rien n'est gagné d'avance.

« Vous ne pouvez pas soumettre ou placer une clé de bras à un zombie. Vous pouvez tenter mais il vous attrapera la jambe. Vous ne pouvez pas non plus pratiquer le jiu-jitsu avec un zombie. Peut-être que le kick-boxing pourrait m’aider davantage. Je pourrais alors envoyer un puissant kick dans la tête du zombie mais son sang giclerai et se mélangerait peut être au mien. C’est assez flippant tout ça » explique Edwards.


Heureusement pour lui, ce samedi lors de l’UFC 131 qui se tiendra à Vancouver, il n’aura pas à faire à un étrange zombie. Cependant, la menace sera toute aussi sérieuse puisqu’il s’agira pour lui d’affronter celui que l’on surnomme « Hands of Stone » Stout qui affiche un palmarès de 17 victoires pour 6 défaites et un nul.


Le combattant de kickoxing s’est transformé en combattant d’Arts Martiaux Mixtes qui a su marqué les esprits depuis ses cinq années passées au sein de la catégorie des poids légers de l’UFC. Ce qui impressionne également chez Stout, c’est le nombre impressionnant d’awards (de titres) qu’il a reçu pour avoir fait le « combat de la soirée », on en dénombre quatre au total.

« Cela m’indique que Stout est toujours présent et reste dans la course. Il n’arrive jamais dans la cage sans être prêt à combattre. Il monte dans l’octogone préparé pour gagner , ou du moins, il donne tout ce qu’il a , tout ce qu’il peut pour y parvenir. Il suffit de regarder la liste des adversaires qu’il a rencontrés sur sa route : Spencer Fisher, Jeremy Stephens, Matt Wiman, Joe Lauzon, Rich Clementi .


Il s’agit pour tous de combattants durs au mal et prêts à en découdre. Et si on regarde de plus près les combats, on s’aperçoit que Stout à chaque minute de la partie, agit en vue de l’emporter. Chaque action nous rappelle qu’il vient pour gagner.


Il combat dans le troisième round comme si on était qu’à la première reprise. Stout est présent du début à la fin et reste dangereux à chaque round » analyse Edwards qui concluera « Son arme reste son stand up, ses techniques et sa précision debout. Ce qu’il faut pour répondre à ses assauts, c’est être bien préparé physiquement. Et avoir une bonne condition. Ce qui sera mon cas samedi ».

Alors rendez-vous lors de l’UFC 131 qui se tiendra à Vancouver, au Canada le 11 Juin pour un face à face entre les deux hommes qui s’annonce explosif.


.

Watch Past Fights

Médias

Récent
UFC Minute host Lisa Foiles breaks down all the need-to-know news for today, Thursday, July 31.
31 juil. 2014
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
30 juil. 2014
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
30 juil. 2014
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
29 juil. 2014