George Roop: En mission pour gagner le Respect

"Je pense que je suis capable de me ré-inventer à ce poids là et de réellement dominer ma nouvelle catégorie. Je suis tout à fait en mesure d'obtenir les victoires dont j'ai clairement besoin - George Roop
UFC bantamweight George RoopLe Respect représente tout pour un combattant. Alors oui, je vous l'accorde, les ceintures et autres titres ou médailles remportées représentent beaucoup mais rien ne peut remplacer le respect et ce qui compte le plus pour un combattant est de le gagner. Gagner le respect de ses fans évidemment mais également de ses pairs et de la discipline que l'on pratique. Pour certain, le respect s'impose et arrive vite mais pour d'autres, c'est un véritable parcours du combattant qui est semé d’embûches. Cette recherche de reconnaissance et ces chemins parsemés d'obstacles pour y parvenir sont connus d'un homme qui n'a jamais abandonné le combat : le combattant des poids coqs de l' UFC George Roop.

L'élève du TUF est dans la compétition de haut niveau depuis plusieurs années et s'est révélé lors de différents combats ces cinq dernières années. Reconnu par le public, son nom devance ses prestations puisqu'il a, en plus d'avoir vaincu de grands noms des arts martiaux mixtes, oeuvré dans deux catégories différentes. Bien que son palmarès parle pour lui, le natif d'Arizona pense qu'il est sous-estimé dans le monde des arts martiaux mixtes et à l'intérieur de l'octogone. Pas assez craint, pas assez de victoires peut être...Mais dans son cas précis, le coup qu'il porte et qu'on ne voit pas arriver est sans doute celui qui causera le plus de dommages. 

Après avoir connu deux défaites coup sur coup chez les poids plumes face à Cub Swanson et Hatsu Hioki, Roop a pris la décision de changer de catégorie et de passer chez les poids coq. Alors qu'il n'avait pas combattu à ce poids depuis plus de trois ans, il a marqué une victoire importante face à  Reuben Duran lorsde l'UFC 158.  Cette victoire à Montréal l'a conforté dans son analyse et dans sa volonté à revenir dans le circuit pour gagner une légitimité qu'il pense mériter.

“ Gagner un combat est toujours une bonne nouvelle et quelque chose de positif " explique Roop qui poursuit " J'ai toujours le même type de pression avant chaque combat. A chaque fois, j'ai envie de gagner, et je viens pour l'emporter mais je dois dire que personne d'autre que moi ne me mets davantage la pression"

" Je crois que la division est assez ouverte et si on regarde de plus près mes combats, je les ai mené face à des combattants classés dans le haut du tableau. Ma dernière sortie dans l'octogone est la seule que j'ai faite contre quelqu'un qui n'était pas dans le top 10. Je pense vraiment que je suis capable de me ré-inventer dans cette catégorie et de m'imposer avec les victoires dont j'ai besoin pour progresser et dominer la compétition".

“ Je pense vraiment que je n'ai pas le respect que je mérite dans ce sport et ça c'est l'une de mes plus grandes motivations. J'ai comme l'impression qu'il me faut retourner dans l'octogone et gagner ce respect qu'il me manque. M'imposer avec la manière et montrer que je suis là pour gagner et devenir le meilleur. Je vais faire savoir à chaque combattant de ma catégorie que je ne suis pas là pour jouer mais clairement pour gagner. Je vais monter dans l'octogone et aller gagner mon respect. Je veux que tout le monde le sache. Je vais venir chercher ce que je mérite" nous explique Roop déterminé.


“Il y a des combats que j'aime mener. J'adore venir me tenir debout face à des têtes d'affiche et tenter deles faire vasciller. J'aime être vu comme le perdant d'avance mais surprendre le public et l'adversaire car c'est ce que je fais de bien voire de mieux : étant le challenger, je viens toujours tenter de changer les pronostics. Et c'est la raison pour laquelle je m'entraîne si dur. Duran était un adversaire sérieux tout comme le sera mon prochain opposant : Bowles et les deux hommes ont beaucoup de similitudes dans leur style respectif. Je pense cependant que Bowles a un meilleur  jiu-jitsu que Duran mais tous deux sont engagés et frappent fort"

Alors que Roop vient tenter de se ré-inventer un style, un nom et une carrière avec comme mission de gagner le respect, son adversaire pour l'UFC 160 fera ses débuts dans la compétition de l'UFC après avoir été un champion incontesté dans cette catégorie à l'échelle planétaire. Une vilaine blessure l'avait alors empêché de poursuivre et l'avait éloigné de la cage pendant deux longues années. Lorsque Bowles âgé de 32 ans reviendra au combat à Las Vegas, ce sera sa première sortie en dix huit mois. 

 Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce retour est déjà commenté par Roop qui nous explique " Je ne pense pas pour être honnête que Brian Bowles est vraiment un combattant avec du coeur. Il a effectivement quelques belles victoires et des combats terminés avant la limite mais je ne crois pas, sincèrement, qu'il est l'amour de ce sport. Il a 12 combats à son actif, j'en ai le double. Je crois que je fais aussi office de vétéran. Les deux combattants sérieux qu'il a affronté se sont conclus par deux défaites selon moi. Il a déjà abandonné entre les rounds alors que moi j'ai été faire The Ultimate Fighter  en restant dans la maison avec le bras cassé durant six semaines et demi.

Or lui a abandonné un combat pour la ceinture justement à cause d'une main cassée. Jamais je n'abandonnerai pour un titre à la clé. Je n'ai donc pas l'impression que lui ait du coeur, du moins suffisamment pour ce sport et pour être compétiteur au haut niveau. J'ai lu par ailleurs qu'il avait du se re-concentrer sur la compétition. Je n'ai jamais eu à le faire car je n'ai jamais cessé d'être concentré et tourné vers mes objectifs.Je suis toujours opérationnel et prêt à aller au combat, peu importe la catégorie dans laquelle je dois officier". 

Le combat devrait techniquement débuter dès que le signal sera donné par l'arbitre mais ce n'est pas vraiment la façon qu'a Roop de voir les choses puisque lui considère que le combat a déjà commencé. Chaque fois qu'il se rend à l'entrainement, il pense à ce  face à face et est concentré vers son objectif : gagner avec la manière et s'imposer pour le respect qu'il pense mériter dans cette catégorie des poids coqs. 

Médias

Récent
Voyez la pesée officielle de l'UFC Fight Night : Werdum vs Browne.
14 avr. 2014
Jim Miller a impressionné en finissant un troisième adversaire consécutifs lors de son affrontement de l'événement UFC on FX 1 contre Melvin Guillard.
16 avr. 2014
Jon Jones montre ce que c'est que d'être un véritable phénomène en disposant de Vitor Belfort pour ainsi récolter sa huitième victoire consécutives lors de sa quatrième défense de titre.
18 avr. 2014
Il s'agit de certaines de plus belles femmes du Brésil et elles se disputent maintenant la place d'Octagon Girl pour l'événement TUF Brazil 3 Finale. Nouvel épisode chaque lundi en exclusivité sur UFC Fight Pass.
18 avr. 2014