La réputation de Held le précède à l'aube de ses débuts à l'UFC

Marcin Held takes on Diego Sanchez in the co-main event at Fight Night Mexico CityAvec 22 victoires et une brillante réputation en tant qu'un des poids légers les plus prometteurs en arts martiaux mixtes, le Polonais Marcin Held a déjà fait sa marque dans le sport auquel il dédie sa vie.

Mais il n'est pas complaisant. Il ne se contente pas de ce qu'il a déjà accompli, mais est plutôt déterminé à faire bonne impression avec une victoire lors de ses débuts à l'UFC samedi. C'est par ailleurs pourquoi il s'est rendu à Mexico avec près de trois semaines d'avance pour s'acclimater à l'altitude de la ville en vue de son combat contre Diego Sanchez.

"Il s'agissait d'un des facteurs qui pouvait faire la différence lors du combat", a-t-il expliqué. "Je devais m'assurer d'être en bonne forme. Au début c'était difficile, mais je commence à me sentir comme à la maison."

Cette décision témoigne du sérieux du combattant de l'UFC âgé de 24 ans et originaire de Tychy. Il s'agit du plus récent combattant à participer à l'invasion polonaise de l'Octogone qui perdure depuis quelques années.

"J'ai toujours voulu affronter les meilleurs combattants au monde et l'UFC a toujours été mon but depuis le début de ma carrière en AMM", a ajouté Held. "Je suis tombé en amour avec les AMM alors que je n'étais âgé que de 16 ans et ça me rend heureux et fier quand je vois des combattants polonais gravir les échelons."

ACTUALITÉS SIMILAIRES : Le combat de Marcin Held contre Diego Sanchez | Biographie de combattant de Held | Sanchez - Le cauchemar n'est pas terminé  

Le 12 novembre, deux des compatriotes de Held, Joanna Jedrzejczyk et Karolina Kowalkiewicz, représenteront leur pays dans le cadre du tout premier combat de championnat de l'UFC à saveur polonaise. Et comme si ce n'était suffisant pour témoigner de la passion que soulèvent les AMM au sein de la nation, Held entend mettre la table alors qu'il se mesurera à Sanchez ce weekend. Il s'agit d'un duel passablement difficile pour un athlète qui en sera à ses débuts, mais il en faudra davantage pour intimider Held.

"Il (Sanchez) est un combattant coriace et je devrai être prudent et veiller à ne pas échanger coup pour coup avec lui, là où il est le plus dangereux", a expliqué Held. "Mais je ne me sens pas nerveux; je suis un combattant professionnel et ça (combattre à l'UFC) ne me rend pas plus nerveux que je ne le suis d'habitude.

Lorsque vous excellez en soumission comme Held - il a fini ses adversaires lors de 12 de ses 22 victoires et la moitié de ces finitions ont été par clé de jambe - vous pouvez vous permettre de vous monter confiant. Et en dépit de son jeune âge, Held n'est pas un néophyte. Il a participé à pas moins de 14 combats Bellator avant d'effectuer la transition vers l'Octogone. Il connaît donc tous les rouages du combat, mais sait que ce sera encore plus difficile pour lui dans l'une des divisions les plus talentueuses de l'UFC.

"Cette division est assez légère pour permettre aux combattants d'être très rapides et mobiles dans la cage, mais ils sont à la fois assez forts pour donner lieu à des KO spectaculaires", a-t-il déclaré au sujet des 155 livres. "Et il y a beaucoup de combattants dans cette division. Elle est remplie de combattants tout aussi redoutables que talentueux, donc il s'agit du meilleur endroit où je puisse faire étalage de mon savoir-faire."

Après la récente série de sept victoires en huit combats de Held - son seul revers ayant été aux mains de la recrue de l'UFC en 2016, Will Brooks - on s'attendait à le voir débarquer à l'UFC pour affronter les meilleurs poids légers au monde. Et samedi, c'est un nouveau chapitre de sa carrière qui s'amorcera.

"J'étais heureux parce que je prenais un nouveau chemin afin de réaliser mes rêves", a-t-il commenté au sujet de l'offre qu'il a reçue de joindre l'alignement de l'UFC. "J'espère maintenant surprendre les fans et ils sont en droit de s’attendre à plusieurs finitions inattendues et moments des plus excitants."

Watch Past Fights

dimanche, février 17
9PM/6PM
ETPT
Phoenix, Arizona

Médias

Récent
Watch the stars of UFC Phoenix faceoff from Friday's Media Day.
15 févr. 2019
Francis Ngannou croit que son combat principal contre Cain Velasquez se terminera rapidement. Ne manquez rien de l'action lundi sur RMC Sport 4.
15 févr. 2019
Voyez les faits saillants des entraînements publics de l'UFC Phoenix avec les têtes d'affiche Francis Ngannou et Cain Velasquez.
15 févr. 2019
Cain Velasquez knows he can get back to the greatness he once had as UFC heavyweight champion.
14 févr. 2019