Le légendaire entraîneur Freddie Roach parle de GSP vs Bisping



NEW YORK – Freddie Roach n'est pas étranger aux gros événements. Étant l'entraîneur de superstars de la boxe telles que Manny Pacquiao et Miguel Cotto, c'est un habitué de la chose. En voyant l'ancien champion des poids mi-moyens de l'UFC, Georges St-Pierre, à l'oeuvre mercredi lors des entraînements publics devant les fans et médias au théâtre du Madison Square Garden, Roach ne s'est pas du tout montré blasé. En fait, il a semblé même plutôt apprécier les activités de la semaine qui mèneront ultimement St-Pierre à défier Michael Bisping en combat principal de l'UFC 217 samedi.

"C'est bien, c'est intéressant" a-t-il réagi au sujet de cette atmosphère qui lui est nouvelle. "J'ai même eu droit à de nouveaux vêtements."

Roach a éclaté de rire en montrant fièrement son nouveau trousseau Team GSP, profitant de chaque instant tout en gardant un oeil sur son protégé qui a fait appel à lui pour être dans son coin en vue de son premier affrontement depuis novembre 2013. Mais il ne s'agit toutefois pas d'une nouvelle alliance, St-Pierre et Roach ayant déjà travaillé ensemble pendant un bon moment alors que GSP régnait encore sur la division des 170 livres.

"J'entraîne Georges depuis les cinq dernières années et il voulait que je prenne part à son camp d'entraînement", a expliqué Roach. "Il se sent à son meilleur lorsque nous travaillons ensemble et que je l'aide avec sa boxe. C'est aussi un bon lutteur, mais notre adversaire est un très bon boxeur, donc nous avons intégré certaines techniques de boxe à son arsenal."

NEW YORK, NY - NOV. 1: Georges St-Pierre holds an open workout session for fans and media inside Madison Square Garden. (Photo by Jeff Bottari/Zuffa LLC)Bien qu'il qualifie Bisping de "bon boxeur" dont la meilleure arme est le crochet de gauche, Roach reconnaît que samedi, il faudra plus que de la boxe à son protégé pour battre le champion. L'entraîneur de longue date de St-Pierre, Firas Zahabi, contribue donc aussi grandement au plan de match. La rencontre entre ces deux grands esprits des sports de combat pourrait produire l'un des meilleurs GSP que les fans n'auront jamais vu.  Et c'est particulièrement intimidant considérant que le palmarès du Montréalais lui vaut déjà assurément une place au temple de la renommée de l'UFC.

Mais pour Roach, il n'est pas du tout question d'égo ni d'ajouter le fait d'avoir "entraîné un champion de l'UFC" à son palmarès. Ce qui motive plutôt l'entraîneur âgé de 57 ans, c'est la perspective de tenir sa promesse et de s'assurer que son combattant sera au meilleur se sa forme lors du jour J.

"Georges est un bon gars", a déclaré Roach. "J'ai entraîné beaucoup de combattants de l'UFC au cours de la vie, mais personne qui n'arrivait à la cheville de Georges. C'est pourquoi j'ai pris du temps pour lui. Je devais être aux côtés de Cotto en ce moment, mais j'ai accepté d'assister Georges parce que je lui avais promis. Je lui avais dit que je serais à ses côtés pour son prochain combat et voilà, nous y sommes."
samedi, février 23
2PM/11AM
ETPT
Prague, Czech Republic

Médias

Récent
On this edition of Inside the Octagon, we preview the main event of UFC Prague featuring Jan Blachowicz and Thiago Santos.
19 févr. 2019
Découvrez quelles sont les techniques favorites de John Dodson en prévision de son prochain combat contre Petr Yan à l'UFC Prague samedi prochain.
19 févr. 2019
Jan Blachowicz rides a four-fight win streak into his main event matchup with Thiago Santos at Fight Night Prague on February 23. Take a look back at his Fight of the Night bout from last year with Jimi Manuwa.
18 févr. 2019
UFC President Dana White recaps another great night of fights and a successful debut on ESPN.
17 févr. 2019