Lyoto Machida: Son propre combattant

"Je suis toujours à la recherche de quelque chose de différent ou de nouveau" - Lyoto Machida
UFC middleweight Lyoto MachidaVous connaissez la réponse avant même d'avoir posé la question mais vous y allez quand même et interrogé Lyoto Machida sur la possibilité et l'opportunité qui s'ouvre  lui de n'être que le troisième combattant de l'histoire de l'UFC à pouvoir s'emparer de deux ceintures de champion du monde dans deux catégories de poids différentes s'il parvenait à venir à bout du tenant du titre et actuel champion Chris Weidman ce samedi pour l'evenement du week-end que sera l'UFC 175.

“Tout ce qui peut découler de ce combat, je le vois comme un bonus" nous explique t-il par l'intermédiaire de la voix de son traducteur Derek Kronig Lee. “Je pense que c'est la conséquence du travail que j'ai pu fournir ces derniers mois mais je ne peux me focaliser sur une finalité comme celle-ci au moment où je vous parle. Mon objectif est de faire ce qu'il faut, d'améliorer mes techniques pour affronter Weidman ce 5 juillet avec toutes mes capacités et la meilleure des conditions. Une fois cet objectif atteint, je ferais le point sur le reste".

C'est exactement le genre de réponse qu'on attend mais cela fonctionne bien et on s'en contente car cela fait partie du charme à la Machida. Alors qu'il est sur le point d'accomplir une performance historique qui pourrait le placer dans la lignée de  BJ Penn et Randy Couture et l'inscrire dans les annales historiques de l'UFC, Machida joue la carte du combattant concentré, de l'ancien champion des poids lourds légers presque désintéressé mais à la fois tellement dedié à sa pratique sportive et à sa future performance qui elle seule le soucie. Un comportement aussi qu'il tient de ses quatre combats pour le titre. Il sait que rien n'est joué et que jusqu'au dernier gong, tout est possible d'où cete attitude qui ne confond pas vitesse et précipitation. 

" A chaque fois que tu combats pour une ceinture mondiale et que tu viens chercher le titre, que tu y prétends, la saveur du challenge et du combat à mener est toujours particulière. Alors oui, ce combat a un goût bien particulier mais j'essaie de ne pas me focaliser dessus et de continuer ma vie normalement. Je dois garder suffisamment de recul et de lucidité. Je suis entièrement focalisé sur l'entraînement et la préparation sans penser à tout ce qui se joue autour ou en coulisse" 

Voilà ce que nous explique le champion brésilien qui une fois les obligations médiatiques accomplies et les séances photos prises reste concentré sur le combat. C'est la seule chose qui l'intéresse. Et même s'il a déjà combattu à 17 reprises dans l'octogone depuis 2007, son style continue à faire mal et à poser problème à ses adversaires qui pour beaucoup ne trouvent pas la solution face à un style martial et percutant à la fois. Celui que l'on surnomme le dragon nous explique :


“En réalité, je cherche toujours à brouiller les pistes et à proposer quelque chose de nouveau et de différent à mes adversaires qui ne peuvent pas anticiper et qui se retrouvent en difficulté donc même s'ils m'étudient sur les vidéos, je reste imprévisible. Je n'arrive pas avec des acquis mais je viens proposer quelque chose de nouveau alors je peux sembler être le même combattant mais ceux qui me combattent le jour J se rendent compte que je ne suis peut être pas celui qu'ils ont analysé sur les vidéos".


Ceci explique cela. Donc même lorsqu'il perd ( à l'exception de son combat revanche contre Shogun en 2020), les adversaires quittent l'octogone en se prenant la tête et en cherchant à déchiffrer le code de cette combinaison qu'ils n'ont pas su trouver et qui a fait qu'ils n'ont pu débloquer la rencontre sur le rythme qu'ils prévoyaient. Là est le secret que lui a inculqué son père Yoshiro qui affiche un sourire en faisant ce constat et qui reste très proche de son fls même si ce dernier a pris une certaine indépendance en s'installant dans le Sud de la Californie. Son père et "maître" d'arts n'est jamais bien loin : 

"La distance est certes importante géographiquement mais on reste en contact constant et on se parle dès que possible, mon père reste présent dans mon esprit pour chaque entraînement" exlique Machida avant de poursuivre :

"Il me rejoint sur la fin de ma préparation et m'aide dans l'organisation du temps avec quelques ajustements qu'on fait ensemble mais à ce stade de ma carrière, je suis mon propre combattant. J'ai suffisamment d’expérience pour me préparer consciencieusement "

Personne ne trouvera rien à redire sur ce constat si on se remémore les victoires sur Ryan Bader et Dan Henderson malgré la défaite par décision controversée face Phil Davis, Machida a su tirer le constat qui s'imposait dans sa catégorie précédente et a vu clair. Pour aller jusqu'au titre, il aurait eu à affronter sur sa route Alexander Gustafsson et Daniel Cormier avant d'arriver à Jon Jones face auquel il a déjà goûté à la défaite. Tout reprendre à bientôt 36 ans n'était peut être pas le plus bénéfique pour la star brésilienne.

Donc après ce constat, en octobre dernier, il est passé chez les mi-moyens pour mettre KO Mark Munoz dans la première reprise, et a remporté le bonus du Combat de la Soirée en février pour sa victoire sur Gegard Mousasi.

“Je pense que tout arrive au bon moment. J'aurais pu changer de catégorie plus tôt mais j'était toujours dans le Top du tableau et j'avais souvent des combats pour le titre en affrontant les meilleurs de la division donc je pensais qu'il était bon et intéressant pour moi de rester là où j'étais.Mais je sens aujourd'hui que j'ai fait le tour et que je suis limité donc c'est le bon moment pour changer et aller chercher ce nouveau challenge dans cette nouvelle catégorie". 

C'esy=t l'heure donc aujourd'hui d'affronter Weidman et de venger d'une certaine manière son compatriote et ami Anderson Silva – que Weidman a vaincu à deux reprises : 

“La première fois qu'ils se sont rencontrés, j'ai été clairement choqué de voir qu'il avait gagné et vaincu Anderson et je savais que pour le deuxième combat, celui de la revanche, Silva arriverait avec beaucoup de pression sur les épaules d'ailleurs on la ressent durant tout le combat. Un accident peut arriver et je n'ai même pas parlé à Silva ni même à Weidman de ce face à face" 

Là encore, pas de secret. Machida ne cherchera pas à percer le secret ou la formule magique pour battre le foudroyant natif de New-York. Il va juste arriver et donner le meilleur de lui-même en faisant son travail et en cherchant à le faire le mieux possible. 



Watch Past Fights

Médias

Récent
Take a sneak peek behind the scenes of UFC 235: Jones vs Smith.
5 mars 2019
Derrick Lewis earned a Performance of the Night bonus with a knockout victory over Marcin Tybura at Fight Night Austin last year. Lewis faces former heavyweight champion Junior Dos Santos in the main event of Fight Night Wichita on March 9.
5 mars 2019
Take a slow-motion trip through some of the highlights from UFC 235 this past weekend featuring Jon Jones, Kamaru Usman and more.
4 mars 2019
Écoutez ce que le nouveau champion des poids mi-moyens, Kamaru Usman, avait à dire à la suite de sa victoire sur Tyron Woodley at à l'UFC 235. Woodley s'est aussi adressé à la foule au T-Mobile Arena.
2 mars 2019