Mike Dolce : Belfort laisse tomber le régime 'Bodybuilder'

Voici le dernier des articles au sujet de la nutrition des plus grands noms de MMA.  Cette semaine, Mike Dolce parle du régime de Vitor Belfort.
Vitor BelfortLorsqu’on aborde le sujet de la nutrition pour des combattants, on pense à Mike Dolce. Le nutritionniste prépare actuellement le régime du spécialiste de KO Vitor Belfort, qui défiera le champion poids mi-lourd de l’UFC Jon Jones le 22 septembre à Toronto.

Faire équipe avec Vitor

Dolce : Je travaille avec lui depuis décembre 2010. Il avait déjà combattu au poids moyen, mais il a eu du mal à être au poids pour un combat à 195lb/88,5kg contre Rich Franklin. Alors Vitor m’a invité pour son combat poids moyen contre Anderson Silva.

À ne pas faire

Lorsque je travaille avec un athlète pour la première fois, je fais des changements subtils. J’aime suivre mes élèves et apprendre un peu sur leur vie, leur culture et leur santé générale. J’ai observé comment Vitor passe sa journée et j’ai remarqué qu’il suivait un régime du style culturiste. Il mangeait très bien. Il ne mange pas des cochonneries et n’a pas de grosses envies de sucre, mais son régime favorisait la prise de masse comme le bodybuilding. Cette approche est très commune en MMA, mais ce n’est pas très efficace.

Réforme 

Je suis allé chez Vitor pour manger avec sa famille. La moitié de l’assiette était remplie avec un beau steak de bœuf, ou saumon ou poulet. Il s’installait devant un morceau de poisson ou de bœuf de 300 ou 450 grammes. C’est une portion assez conséquente pour les besoins d’un homme de 93kg qui peut manger 6 fois par jour. Il mangeait une quantité de protéines impressionnante, ce qui stresse le système digestif et empêche d’autres nutriments à être absorbé et à faire leur travail. Lorsqu’on a arrêté de faire subir cela à son corps, il a répondu de manière dramatique.

Nous avons éliminé graduellement ces plats pleins de protéines. Nous avons réduit ses protéines par deux et doublé ses nutriments venant des plantes. Nous avons ajouté des légumes verts comme le brocoli, les asperges et les épinards, qu’il apprécie beaucoup. Nous avons ajouté beaucoup plus de fruits, de noix et noisettes et de graines.

Les glucides sont tes amis!

Vitor aime les patates douces. On les a gardés, mais de manière restrictive. Nous avons ajouté des céréales : d’avoine, du sarrasin et de quinoa. Ma famille et mes athlètes, ainsi que moi-même, sommes des fans de glucides qui proviennent des sources naturelles. Des fruits frais sont notre première source de glucides. Toutes ces idées que les fruits font grossir, c’est n’importe quoi. Vitor a ajouté plus de fruits, plus de glucides, car c’est ce que notre cerveau et notre corps utilisent comme source d’énergie. Notre corps se développe dans un environnement riche en glucides tant que c’est opportun.

Le petit déjeuner de Belfort

Dès le matin, Vitor mange un bol d’avoine ou de sarrasin. Nous ajoutons du beurre d’amandes, des graines de chia ou des graines de lin (des gras essentiels denses en nutriments qui aident à ralentir la digestion), et au moins deux fruits comme une banane, des myrtilles, des fraises ou des raisins secs. Il faut manger des produits locaux, car ils sont frais et donc denses en nutriments. Vitor mange ce même petit déjeuner hors-saison et jusqu’à la veille de la pesée.

Non aux protéines en poudre

Tout au long de la journée, Vitor mange des glucides si besoin. S’il a une séance très intense, il va reprendre l’énergie avec des glucides, pas des protéines. Beaucoup d’autres combattants prennent des protéines en poudre après l’entraînement, ce qui n’a absolument pas de sens. Il faut renouveler les réserves de glycogène suite à un entraînement intensif.

Vitor se fait un shake 100 % naturel avec une centrifugeuse. Nous y mettons des légumes verts, des fruits frais, l’huile de chanvre, des carottes, des pommes, des choux frisés, des oranges – c’est un vrai cornu-copie d’énergie. Nous faisons deux portions de 700ml tous les matins. Vitor en prend une avec lui à la salle pour le boire après l’entraînement. On met le reste dans un bocal en verre pour qu’il garde sa fraîcheur et il le boit plus tard dans la soirée.

La plupart de mes athlètes en boivent après l’entraînement et ils sentent mieux et n’ont jamais de baisse de forme. Cela peut vraiment améliorer le niveau de performance d’un athlète et Vitor en est l’exemple parfait. Il n’a jamais été aussi en forme et on le ressent très bien lors d’interviews. Pour moi, une personne en bonne santé est mieux préparée à faire ce dont il a besoin.

Compter les calories?

Je n’aime pas compter les calories. Nos dépenses nutritionnelles varient de manière drastique tous les jours. Si on se limite à un certain nombre de calories, on risque de manger trop ou pas assez selon l’activité de la journée. Alors mes athlètes mangent selon leur besoin pour récupérer ou bien se préparer pour ce qui va venir.

Suppléments alimentaires éliminés!

Le premier jour où je suis allé chez Vitor j’ai ouvert toutes les armoires. Les suppléments alimentaires remplissaient trois étages. J’ai tout pris et je les ai mis sur la table et on a parlé de chaque épice et chaque supplément alimentaire.

Vitor est très intelligent et bien instruit, et tous les produits étaient de haute gamme. Il avait du resveratrol, de la glutamine, des multivitamines, des protéines en poudres variés et pleins d’autres choses. Alors on est allé sur l’ordinateur pour faire des recherches sur des nutriments qu’on peut trouver dans les aliments naturels.

Je lui ai dit, « Pourquoi on n’essaie pas de trouver ces mêmes nutriments en forme d’aliments naturels. On va essayer graduellement et on verra comment ton corps agira. » C’était en 2010. Aujourd’hui, il prend peut-être quatre de ces mêmes suppléments.

Prendre de la masse pour 205lb / 93kg?

Typiquement, nous commençons à préparer la coupe de poids et son alimentation change à trois semaines du combat, puis à 10 jours et encore à cinq jours du combat.

Avec un combat à 93kg, nous n’aurons rien à changer avant les 10 derniers jours. D’habitude au poids moyen, Vitor aura besoin de perdre 9kg pour être au poids, mais je crois qu’il est vers les 99kg en ce moment (17 jours avant le combat). Alors il perd tranquillement du poids. Il a l’air vraiment en forme en ce moment. On dirait qu’il est prêt à monter sur la balance.

Je veux qu’il soit bien nourri et bien hydraté lorsqu’il monte sur la balance. Ce serait la meilleure version de Vitor Belfort qui se pointera à la pesée et dans la cage.

Miser sur la vitesse

Le lundi avant le combat, il sera probablement entre 95 et 96kg. Notre but est qu’il soit entre 94 et 96kg. Nous connaissons son corps et il est dans le mieux de sa forme à environ 95kg. Il n’a pas besoin d’être plus LOURD que Jon Jones – il a besoin d’être plus RAPIDE. Il est plus rapide que Jon à 100kg. À 94kg Vitor est plus rapide que la plupart des poids légers. Tous ceux qui se sont entraînés avec Vitor vous diront qu’il est le combattant le plus rapide avec qui ils ont tourné. Alors on va améliorer sa puissance, sa vitesse et son endurance à ce poids du corps.

Médias

Récent
Following the death of his father, TUF 19 contestant Anton Berzin looks at life differently. The fighter out of Philly knows that he needs to provide for his family and fights to do just that.
16 avr. 2014
Voici un aperçu des vies et camps d'entraînement de six des plus grandes personnalités de l'UFC lors de l'émission Road to the Octagon : Werdum vs Browne. Voyez l'épisode complet samedi à 23:00 HEC sur les ondes de FOX.
8 avr. 2014
Au moment de son combat contre Nate Marquardt, Jake Ellenberger avait remporté sept de ses huit derniers affrontements. Voyez si "The Juggernaut" a pu récolter un succès de plus contre l'ancien champion Strikeforce à l'UFC 158.
11 avr. 2014
Les entraîneurs de la série L'Ultime combattant : Canada c. Australie, Patrick Côté et Kyle Noke, sont montés sur le pèse-personne et la guerre de mots entre Michael Bisping et Tim Kennedy s'est poursuivie à la pesée.
15 avr. 2014