Stout se Prépare pour un Septième Round avec "The King"

"Je crois que c'est le bon moment pour le faire. On attend depuis longtemps et je crois que c'est quelque chose qui doit se faire suite aux deux autres combats." - Sam Stout
UFC lightweight Sam Stout

La clef de la réussite pour un combattant est souvent de ne pas vivre dans le passé. Sam Stout est un tel combattant. Alors il n'est pas le genre à mettre des DVD de ses combats lorsqu'il a des invités.

« En générale ce n'est pas mon idée, mais si on me le demande... » Il rigole. « Et si je suis avec une fille et qu’elle a envie de les voir... (Rigole) je mets toujours ceux que j'ai gagné. »

Une défaite dont il ne devrait pas avoir honte de montrer, c'est le combat revanche contre Spencer Fisher en 2007. Stout a gagné la première rencontre par décision lors de l'UFC 58 en 2006 suite à un combat plus que divertissant. Lors de leur deuxième rencontre, contre toutes attentes, ils se sont surpassés en énergie et en qualité dès le premier combat. Fisher a gagné la décision cette fois-ci, et malgré la demande d'une belle, on a dû attendre cinq ans pour que cela arrive. Mais Stout savait que cela se produirait.

« J'ai toujours su que ce combat aurait lieu, » explique le résident d'Ontario au Canada. « Jusqu'à l'annonce du combat, je ne pouvais pas aller à une expo ou autre évènement sans que quelqu'un me parle de ce combat. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu, alors il suffisait d'attendre le bon propice  pour que cela puisse profiter à nos carrières. On a eu des hauts et des bas, et le moment est parfait pour le faire. Il a perdu son dernier combat face à Thiago Tavares, et moi aussi, il fallait que ce combat ait lieu suite à une victoire ou une défaite pour tous les deux. Alors quel meilleur moment ? »

Personne ne va se plaindre de voir ces deux poids légers échanger des coups une fois de plus, mais Stout et Fisher ne sont pas au même stade dans leur carrière. Stout (28 ans) a gagné quatre de ses six derniers combats, avec quatre primes de la soirée. Fisher, 36 ans, a une seule victoire en cinq combats, et il commence à parler de la retraite. Mais Stout ne va pas le prendre à la légère. Il regarde vers le passé pour préparer l'avenir. Il étudie Fisher en 2007 pour préparer leur combat ce soir.


« La dernière fois que j'ai affronté Spencer c’était en 2007, et pour moi, c'était Spencer Fisher au meilleur de sa forme. » explique Stout. « Ce jour là il était meilleur que je ne l'ai jamais vu auparavant, alors je me prépare pour Spencer Fisher au top de sa forme comme il était en 2007. Je sais aussi qu'il est plus fort au sol aujourd'hui, il a travaillé avec Jeff Joslin et il a voyagé pour améliorer son jeu. Mais physiquement, il n'a jamais été plus fort, et c'est à ça que je me prépare. »

Stout (18-7-1) semble enthousiaste pour ce combat, c'est une bonne chose lorsqu'on considère ce qu'il a vécu au mois d'août dernier avec le mort de son coach, mentor et beau frère, Shawn Tompkins. Le coup a été dévastateur pour toute la communauté, mais personne ne l'a senti plus que Stout, qui s'est désisté d'un combat en octobre 2011 contre Dennis Siver car il n'était pas prêt mentalement.

« Il était très important pour moi, et j'avais une confiance complet en lui lorsque je montais dans la cage et pour ma préparation, » explique Stout. « S'il me disait de manger des haricots, je mangeais des haricots, s'il me disait d'envoyer un direct du droit, j'envoyais un direct du droit, s'il me disait de chercher une mise au sol, c'est ce que je faisais même si ce n'est pas mon point fort. J'avais tellement confiance en ses connaissances et ses capacités de coach, ce n'est pas quelque chose qu'on peut remplacer facilement. C'était difficile, et cela reste encore difficile tous les jours, mais j'apprends à faire avec, et je crois que je suis mieux préparé cette fois que je l'étais en janvier contre Tavares. »

Lors de l'UFC 142, Stout semblait mal à l'aise au premier round contre Thiago Tavares. Il a été meilleur à la deuxième et troisième reprise, mais a perdu par décision serrée. C'était trop tôt ? Stout ne crois pas.

« Je crois que ça aurait été trop tôt si j'avais accepté le combat contre Siver en octobre, » explique Stout. « Le mort de Shawn est arrivé au moment où j’ai commencé ma préparation pour Siver, et mentalement je n'étais pas bien. Même dans le combat avec Tavares, je ne crois pas avoir été au top, mais je savais que si j'attendais cinq mois ou deux ans, le premier combat sans Shawn serait difficile. J'aurais aimé que le combat avec Tavares se passe différemment, il y a des choses que j'aurai pu faire autrement. Mais maintenant c'est fait et je peux aller de l'avant. C'est comme-ci, on enlevait un poids de mes épaules. Je sais que je peux encore concurrencer à ce niveau même sans mon coach, mon mentor, mon frère Shawn Tompkins dans mon coin. »

Stout est de retour à 100% ce qui est une bonne nouvelle pour les fans, et une mauvaise nouvelle pour les poids léger qui vont l'affronter. Et avec quelques victoires de plus, Stout pourrait rejoindre la longue liste de prétendants dans la catégorie.

« Je dis toujours que ce n'est pas une question de gagner ou perdre, c'est la manière qu'on gagne, » il explique. « Il y a tellement de prétendants qui ont plus ou moins le même niveau. Il n'y a personne dans cette catégorie comme Georges St-Pierre ou Anderson Silva qui ont balayé la catégorie. Il y a beaucoup de gars qui grimpent les uns sur les autres pour arriver au top. La ceinture change de mains souvent, c'est une catégorie intéressante. Je ne crois pas que je sois loin du top. Cinq ou dix pour-cent d'amélioration, je serai l'un des mecs qui lutte pour la ceinture. »

Mais d'abord il y a Spencer Fisher et la fin d'une des meilleures trilogies du MMA. Quelque soit où ils se situent  dans leur carrière, lorsqu'ils se rencontrent il y a du sang. Sam Stout sait ce qu'on attend de lui et de  Fisher, et il a hâte de leur donner ce qu'ils veulent.

« Il y a toujours beaucoup de pression dans ce sport, mais des trilogies dans les sports de combat, c'est assez rare, » il dit. « Alors il y a encore plus de pression, mais je crois que c'est le bon moment pour le faire. On attend depuis longtemps et je crois que c'est quelque chose qui doit se faire suite aux deux autres combats. Je suis impatient. »


Watch Past Fights

Médias

Récent
At UFC 157, Michael "Maverick" Chiesa gets Anton Kuivanen locked into a body triangle and seals the deal with a submission victory. See Chiesa battle Joe Lauzon at UFC Fight Night Mashantucket.
29 août 2014
The Ultimate Fighter season 13 winner and rising lightweight contender Tony "El Cucuy" Ferguson looks to make his name known as he goes up against Katsunori Kikuno at UFC 173. Watch Ferguson take on Danny Castillo in the co-main event at UFC 177.
29 août 2014
Find out all you need to know about today's UFC 177 weigh-in, recent fight card changes, how to catch the last episode of Embedded before tomorrow's event, and info on the UFC's debut on Playstation 4.
29 août 2014
Megan Olivi s'entretient avec le poids léger Ramsey Nijem avant son combat de l'UFC 177 contre Diego Ferreira. Nijem parle de son second affrontement contre un combattant invaincu et parle de l'influence de son frère sur son camp d'entraînement.
28 août 2014