TUF 13 - Résumé du cinquième épisode

ATTENTION : CONTENU DE L'ÉPISODE DÉVOILÉ – Serait-ce le temps de paniquer pour Brock Lesnar à The Ultimate Fighter : Team Lesnar vs Team dos Santos ou est-ce que l'ancien champion poids lourd saura ramener son équipe sur les rails cette semaine?

Plus de blogues des athlètes de TUF :
Tony Ferguson pour SBNation
Ramsey Nijem pour MMAFighting
Charles Rader pour Around the Octagon
Clay Harvison pour USA Today
Javier Torres pour MMA Valor
Len Bentley pour MMA DieHards
Ryan McGillivray pour Top MMA News
Shamar Bailey pour Heavy
Zach Davis pour MMA Weekly
Chris Cope pour MMA Junkie
Chuck O’Neil pour Bleacher Report
Lew Polley pour MMA Junkie
Après la défaite de Charles Rader aux mains de Ramsey Nijem la semaine dernière, l’entraîneur Brock Lesnar s’est montré mécontent envers mes membres de son équipe et les efforts qu’ils déploient dans l’Octogone. Len Bentley étant l’exception, ne se considérant pas concerné par les commentaires, il a quitté le vestiaire.

“Je ne vais certainement pas m’asseoir là et me laisser traiter comme un vaurien”, explique Bentley, qui s’est incliné après avoir livré une chaude lutte à Ryan McGillivray lors du troisième épisode. “Je me suis battu avec coeur.”

Bentley est éventuellement retourné au vestiaire et Lesnar a fait comprendre à son clan qu’il s’attendait à ce que quelqu’un finisse par l’impressionner.

“Prenez ça”, a-t-il déclaré à l’intention des trois combattants qui n’ont toujours pas encore combattu (Tony Ferguson, Clay Harvison, Chuck O’Neil). “Lorsque vous entrez dans l’Octogone, c’est soit pour tuer ou vous faire tuer.”

Team dos Santos avait conservé le contrôle des choix de combat en raison de leur victoire de la semaine dernière et cette semaine, ils ont fait le choix de la tenue d’un affrontement entre Mick Bowman et le membre de Team Lesnar, Clay Harvison.

À la salle d’entraînement, deux sujets sont revenus sur le tapis, alors que dos Santos et son assistant, Lew Polley, se sont crêpé le chignon au sujet de l’entraînement de l’équipe et que le membre de Team Lesnar, Chris Cope, a continué d’étudier ses confrères, qui se sont senti peu à l’aise en sa présence puisqu’ils croient toujours que ce dernier fourni des informations à l’autre équipe.

“Je reconnais un traître lorsque j’en vois un”, a soutenu Harvison. “Je ne lui faisais pas confiance dès le début, et je ne lui fais toujours pas confiance.”

“Je ne suis pas un agent double et je ne travaille pas avec Team dos Santos”, a expliqué Cope. “Je ne leur dis rien au sujet des combats ni quoique ce soit de cette nature.”

L’équipe s’est rencontrée un peu plus tard pour régler les comptes, mais Harvison et certains membres de l’équipe sont demeurés suspicieux. Cope a accusé Ferguson d’être l’instigateur de toute cette saga « d’agent double ». Ferguson était mécontent et les choses ont commencé à s’envenimer.

“Si nous étions sur la rue, je lui aurais botté le derrière”, a déclaré Ferguson.

Apparemment, ce serait plutôt Bowman qui aurait mis dans la tête de tout le monde à la maison que son confrère rival jouerait le rôle d’agent double, sans s’attendre à ce que cette mauvaise blague tourne au drame.

Heureusement, nous sommes rapidement transportés dans l’Octogone, où Harvison est sorti en force contre Bowman, qui s’est immédiatement replié en mode défensif. Après le coup d’envoi, Bowman a rapidement cherché une ouverture pour la mise au sol, sans pouvoir capitaliser. De nouveau debout, Harvison est demeuré l’agresseur et a commencé à marquer des points de plus en plus fréquemment, en route pour livrer la première performance solide de son équipe.

Le second engagement a été plus serré, mais Harvison a continué de tenir fermement les rênes pour finalement obtenir la décision unanime.

“Cette victoire était essentielle”, a commenté Lesnar. “Et j’ai été épaté.”

Après le combat, Harvison a toutefois reçu de bien mauvaises nouvelles en enlevant ses gants puisqu’apparemment, il aurait le petit doigt fracturé.

“Il ne pourra plus combattre”, a expliqué le président de l’UFC, Dana White. “Son os est littéralement sorti de sa peau.”

Team dos Santos conserve donc la tête de la compétition, mais la marque se nivèle à 3-2. Voici l’alignement tel qu’il est en ce moment :

Team Lesnar
Len Bentley – Éliminé au troisième épisode par Ryan McGillivray
Charles Rader – Éliminé au troisième épisode par Ramsey Nijem
Tony Ferguson
Clay Harvison – 1-0
Chuck O’Neil
Chris Cope – 1-0
Nordin Asrih – Éliminé au premier épisode par Shamar Bailey

Team dos Santos
Shamar Bailey – 1-0
Ryan McGillivray – 1-0
Javier Torres – Éliminé au second épisode par Chris Cope
Ramsey Nijem – 1-0
Zachary Davis
Mick Bowman – Éliminé au cinquième épisode par Clay Harvison
Justin Edwards

Pour la description des épisodes de The Ultimate Fighter et les profils des combattants, visitez ufc.com

Médias

Récent
Irish instigator Conor McGregor will look to continue his metoric rise in the featherweight division as he meets fiery scrapper Dustin Poirier.
21 sept. 2014
Pedigreed lightweight Eddie Alvarez makes his long-awaited UFC debut, where he'll fight prolific finisher Donald "Cowboy" Cerrone.
21 sept. 2014
Demetrious Johnson, the most active champion on the UFC roster, prepares for his sixth title fight in two years against hard-hitting Arizonan Chris Cariaso.
21 sept. 2014
L'invaincu poids léger Myles Jury commente sa victoire à l'événement Fight Night Japan. Vous pouvez revoir Jury obtenir sa 15ème victoire consécutive exclusivement sur UFC FIGHT PASS!
20 sept. 2014