TUF 13 - Résumé du septième épisode

ATTENTION : CONTENU DE L'ÉPISODE DÉVOILÉ – Cette semaine, le combat pour l'obtention du laissez-passer à The Ultimate Fighter : Team Lesnar vs Team dos Santos.

Plus de blogues des athlètes de TUF :
Tony Ferguson pour SBNation
Ramsey Nijem pour MMAFighting
Charles Rader pour Around the Octagon
Clay Harvison pour USA Today
Javier Torres pour MMA Valor
Len Bentley pour MMA DieHards
Ryan McGillivray pour Top MMA News
Shamar Bailey pour Heavy
Zach Davis pour MMA Weekly
Chris Cope pour MMA Junkie
Chuck O’Neil pour Bleacher Report
Lew Polley pour MMA Junkie
Chuck O’Neil et Javier Torres ont eu une seconde chance de demeurer dans la compétition en ayant l’opportunité de se battre pour l’obtention du convoité laissez-passer à The Ultimate Fighter : Team Lesnar vs Team dos Santos. Les deux athlètes étaient particulièrement excités par cette opportunité.

Démontrant aussi de l’agitation, mais pour une autre raison cependant, celui qui était originalement favori pour l’obtention d’un laissez-passer, le représentant de Team Lesnar, Len Bentley. Déçu d’avoir été éliminé, il a formulé la demande au président de l’UFC, Dana White, d’affronter celui qui l’a vaincu par décision, Ryan McGillivray, lors de la carte de l’événement TUF 13 Finale, advenant le cas que son rival de Team dos Santos ne soit pas de la finale.

“Pourquoi ne m’as-tu pas dit ça avant que nous choisissions ceux qui se battraient pour le laissez-passer?”, lui a demandé White. “Personne ne sentait vraiment que tu le voulais à tout prix. Si tu étais venu me parler deux heures plus tôt, nous n’aurions probablement même pas cette conversation en ce moment.”

De retour à la maison, Bentley s’est montré inconsolable en regard aux choix pour le laissez-passer et son attitude exaspérait ses colocataires. Lorsque McGillivray a mentionné à Bentley avoir entendu l’entraîneur Brock Lesnar questionner le fait que son genou ne lui permettrait possiblement pas de livrer un autre combat, ça n’a qu’ajouté du carburant au feu. À l’entraînement suivant, Bentley est allé confronter Lesnar, et l’ancien champion poids lourd lui a signifié que son genou était la principale raison pour laquelle il ne l’a pas sélectionné, ce qui a finalement semblé calmer les choses.

Il n’y avait aucune place pour le drame sur le terrain de football du Bishop Gorman High School, où Lesnar et Junior dos Santos se sont rencontrés pour le défi des entraîneurs de la saison. Après avoir participé aux essais des Vickings du Minnesota, vous auriez pu vous attendre à que Lesnar ait d’emblée un avantage considérable, or dos Santos est un athlète qu’on ne peut jamais considérer comme vaincu d’avance.

Le défi comportait des exercices comme des “high knees” ainsi que des sautillements de côté (side step drills), pousser un lourd traîneau de blocage sur une distance de 15 verges, effectuer un botté vers les buts, effectuer une passe à l’intérieur d’une cible en forme d’octogone et attraper une passe pour ensuite effectuer une course sur une distance de 100 verges. Le premier entraîneur à compléter le circuit remportait un prix de 10 000$, en plus de permettre à chaque membre de son équipe de mettre la main sur 1500$.

Les deux entraîneurs ont été nez à nez tout au long de la course jusqu’au botté dans la zone de buts, moment où dos Santos a pu prendre l’avance après avoir manqué quelques essais. C’était ce qui lui manquait afin de dépasser Lesnar et atteindre le fil d’arrivée pour remporter le défi.

“Je crois que nous avons tous deux mal performé”, a rigolé Lesnar. “Il simplement eu plus de chance que moi.”

Dos Santos a été bon vainqueur, remettant même une partie de ses gains aux membres de Team Lesnar, incluant le personnel d’entraîneurs.

“Tout le monde a été payé, à l’exception de Brock”, s’est régalé dos Santos. “Il ne le méritait pas, il a perdu.”

Lesnar avait cependant la chance de pouvoir remettre les pendules à l’heure advenant la victoire d’O’Neil sur Torres, ce qui non seulement permettrait à son protégé de participer au second tour, mais qui de plus, nivellerait la marque à égalité avec 4 victoires pour chacune des deux équipes.

Et O’Neil a livré la marchandise avec un solide premier round disputé à son adversaire pour ensuite amener Torres au tapis pour ensuite lui passer un étranglement D’Arce.

“Chuck a fait exactement ce qu’on voulait qu’il fasse et il l’a fait de façon phénoménale”, a fièrement commenté Lesnar.

Cette victoire d’O’Neil venait clore la première ronde et les combats pour les quarts de finale vont comme suit :
Clay Harvison vs Ramsey Nijem
Chris Cope vs Shamar Bailey
Chuck O’Neil vs Zachary Davis
Tony Ferguson vs Ryan McGillivray

Voici l’alignement tel qu’il est pour le début de quarts de finale :

Team Lesnar
Len Bentley – Éliminé au troisième épisode par Ryan McGillivray
Charles Rader – Éliminé au troisième épisode par Ramsey Nijem
Tony Ferguson – 1-0
Clay Harvison – 1-0
Chuck O’Neil – Éliminé au sixième épisode par Zachary Davis. Était de retour pour le laissez-passer et l’a obtenu. Il demeure ainsi dans la compétition.
Chris Cope – 1-0
Nordin Asrih – Éliminé au premier épisode par Shamar Bailey

Team dos Santos
Shamar Bailey – 1-0
Ryan McGillivray – 1-0
Javier Torres – Éliminé au second épisode par Chris Cope. Était de retour pour le laissez-passé, mais a été éliminé par Chuck O’Neil.
Ramsey Nijem – 1-0
Zachary Davis – 1-0
Mick Bowman – Éliminé au cinquième épisode par Clay Harvison
Justin Edwards – Éliminé au sixième épisode par Tony Ferguson

Pour la description des épisodes de The Ultimate Fighter et les profils des combattants, visitez ufc.com

Médias

Récent
Headliner Conor McGregor heads to Los Angeles for an appearance on Conan. In Sacramento, Chad Mendes discovers that his phone number has been published. Back in Vegas, McGregor gets in some training, and Mendes watches his foe’s late-night appearance.
4 juil. 2015
UFC Minute host Lisa Foiles gets you caught up on all the action that's been going down in UFC 189 Embedded.
3 juil. 2015
Go into the fight camps of the 4 UFC 189 stars - Conor McGregor, Chad Mendes, Robbie Lawler and Rory MacDonald - as they go into battle for the right to call themselves champion. Countdown premieres on FOX Sports 1 on Sunday at 8:30pm/5:30pm ETPT.
3 juil. 2015
Thales Leites et Tim Boetsch ont eu la chance de s'affronter et avec la division encore plus remplie qu'elle ne l'avait jamais été, la victoire était cruciale. Leites se mesurera à Michael Bisping en combat principal de l'événement Fight Night Glasgow.
3 juil. 2015