TUF 13 - Retour sur l'épisode 2

ATTENTION : CONTENU DE L'ÉPISODE DÉVOILÉ – Cliquez ci-bas pour un résumé du second épisode de TUF 13....

Autres blogs des membres de TUF:
Tony Ferguson pour SBNation
Ramsey Nijem pour MMAFighting
Charles Rader pour Around the Octagon
Clay Harvison pour USA Today
Javier Torres pour MMA Valor
Len Bentley pour MMA DieHards
Ryan McGillivray pour Top MMA News
Shamar Bailey pour Heavy
Zach Davis pour MMA Weekly
Chris Cope pour MMA Junkie
Chuck O’Neil pour Bleacher Report
Lew Polley pour MMA Junkie
ATTENTION : CONTENU DE L’ÉPISODE DÉVOILÉ – Ce fut du travail, du travail et encore du travail jusqu’à présent à The Ultimate Fighter : Team Lesnar vs Team dos Santos, et avec une victoire déjà en poche, l’entraîneur Junior dos Santos ne veut pas que son équipe se relâche.

“Personne ne meurt en se fatiguant, alors allons-y”, a mentionné le premier aspirant chez les poids lourds alors que son gourou du conditionnement physique, Rafael Alejarra, s’apprêtait à mettre leur cardio à rude épreuve. Pendant ce temps, Keon Caldwell aux prises avec le mal du pays, demeure au centre d’entraînement et tente de faire de son mieux afin de passer à travers.

De l’autre côté, l’ancien champion des poids lourds, Brock Lesnar, tente de préparer son équipe afin que ses protégés soient fin prêts pour le second affrontement afin d’équilibrer le pointage.

“Si nous ne remportons pas cet affrontement”, a mentionné Charles Rader avec un sourire, “Brock va probablement tous nous tuer.”

Le lendemain, Caldwell, qui s’ennuyait de sa petite fille de six ans, a eu une discussion avec dos Santos et lui a mentionné qu’il désirait quitter et retourner à la maison.

“Ça me surprend vraiment”, lui a-t-il dit. “C’est l’opportunité de ta vie.”

Durant l’entraînement, Dana White est venu rencontrer Caldwell, qui ne devait pas originalement faire la coupure jusqu’à ce que le président de l’UFC l’ajoute à l’alignement. Après avoir tenu un discours insensé, Caldwell a finalement accepté de rester.

“Je dois faire ce que je dois faire”, a-t-il mentionné, mais après une rude journée d’entraînement, il est retourné voir dos Santos de nouveau et a cette fois-ci décidé de quitter.

“Je ne sais pas comment tu as pu élever ta fiche à 9-1 puis te présenter ici pour ensuite décider que tu ne voulais pas te battre et que tu n’étais pas un vrai combattant”, a dit White. “Le seul côté positif a tout ça, c’est que cela s’est produit assez tôt pour qu’il sorte son derrière d’ici et qu’on puisse le remplacer par un vrai combattant qui va saisir cette opportunité et tenter de faire quelque chose.”

Pour l’affrontement de cette semaine, dos Santos a choisi d’envoyer Javier Torres affronter le représentant de Team Lesnar, Chris Cope. Torres a un avantage pour ce combat considérant que l’assistant-entraîneur, Lew Polley, s’est entraîné avec Cope pendant un an chez Team Quest et connaît ses forces et faiblesses. Mais le sous-estimé Cope a eu droit pour sa part à un discours inspirant de la part de Lesnar qui lui a rappelé que n’importe qui pouvait remporter un combat.

Torres a contrôlé le premier engagement et a obtenu la seule mise au sol du round, mais Cope a été capable de toucher la cible à quelques reprises à distance. Ce fut sensiblement le même scénario lors du second round, mais cette fois-ci, Cope a su maintenir le cap et après deux engagements, il n’y avait pas d’autre issue pour déterminer un vainqueur que de livrer un round de prolongation.

Cope a ouvert les hostilités du round final avec de solides coups de pied, puis les deux se sont engagés de nouveau au corps à corps. Un coup bas a causé un arrêt momentané de l’action et Cope a reçu un avertissement formel de l’arbitre Herb Dean. Lorsque l’action a repris, Cope s’est porté à l’offensive, mais s’est fait ceinturer. Après le bris, Cope a pu lancer quelques frappes avant de se faire contrer par la défensive de Torres, mais après sa solide performance au troisième round, ce lui fut suffisant pour s’emparer de la décision unanime.

Le pointage est désormais égal avec une victoire pour chacune des équipes. Voici.l’alignement tel qu’il est en ce moment :

Team Lesnar
Len Bentley
Charles Rader
Tony Ferguson
Clay Harvison
Chuck O’Neil
Chris Cope 1-0
Nordin Asrih – Éliminé à l’épisode 1 par Shamar Bailey

Team dos Santos
Shamar Bailey 1-0
Ryan McGillivray
Javier Torres – Éliminé à l’épisode 2 par Chris Cope
Ramsey Nijem
Zachary Davis
Mick Bowman
Keon Caldwell – A quitté la compétition à l’épisode 2

Pour la description des épisodes de The Ultimate Fighter et les profils des combattants, visitez UFC.com.
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
As featherweight champion Jose Aldo prepares for his title defense on home soil in Rio, he has harsh words for his opponent Chad Mendes and divisional up-and-comer Conor McGregor. Still stateside, Mendes trains alongside Nate Diaz.
21 oct. 2014
Cain Velasquez injured his right knee in training, opening the door for Mark Hunt, who will now face Fabricio Werdum for the interim UFC heavyweight title at UFC 180. Watch his stunning KO walk off win over Nelson.
21 oct. 2014
UFC stars Johny Hendricks, Anthony Pettis, Khabib Nurmagomedov, Jamie Varner, and Ultimate Fighter 20 contestant Felice Herrig offer their opinions on the UFC 179 main event.
21 oct. 2014
Felice Herrig obtient du soutien des entraîneurs de Team Pettis dans sa préparation en vue de son combat revanche contre Heather Clark. Après le visionnement des vidéos, Anthony Pettis est persuadé que Felice a un avantage considérable pour ce combat.
21 oct. 2014