Aperçu de TUF 18 - Quatrième semaine

Visitez fantasy.theultimatefighter.com/ afin de faire vos prédictions...
Au rythme du déroulement de la 18ème saison The Ultimate Fighter, les rivalités se sont intensifiées alors que l'équipe de Miesha Tate prenait le dessus sur celle de Ronda Rousey et que les deux entraîneurs ne cessaient de se lancer des flèches à tout moment.

Nous avons vu la semaine dernière que lorsque Rousey et Tate se trouvaient à proximité l'une de l'autre, ne serait-ce que pour quelques minutes, les choses pouvaient s'envenimer rapidement, voire même au point d'en impliquer l'entraîneur adjoint et petit ami de Tate, Bryan Caraway et l'entraîneur de Rousey, Edmond Tarverdyan, dans leurs querelles.

Tarverdyan a fini par hurler littéralement au visage de Caraway, défiant même le poids coq, tandis que l'entraîneur de Team Tate continuait pour sa part siroter calmement son verre.

La tourmente émotionnelle entre les deux combattants s'est notamment intensifiée parce que l'équipe de Tate a continué à prendre les devants, son équipe affichant désormais une fiche de 2-0 et ayant conservé le contrôle pour une semaine additionnelle.

Tate, l'ancienne championne Strikeforce, s'est montrée stratégique après la victoire-surprise de Julianna Pena sur Shayna Baszler en choisissant le spécialiste en soumission Chris Holdsworth afin de l'opposer au premier choix de Team Rousey, Chris Beal. Holdsworth a livré une excellente performance, ayant malmené Beal tant debout qu'au sol pour éventuellement le finir par guillotine.

Team Rousey ayant non seulement perdu les deux premières confrontations, mais ayant aussi vu leurs premiers choix chez les femmes et les hommes êtres éliminés, la stratégie de Tate semble être désormais de démoraliser le clan adverse en choisissant les combattants qu'ils perçoivent comme étant les maillons faibles de l'équipe.

Pour le troisième affrontement, Tate a donc choisi l'expérimentée Roxanne Modafferi afin d'affronter l'ancienne boxeuse professionnelle Jessica Rakoczy. Sur papier, on pourrait penser que Tate tente d'opposer son lion à l'agneau de Tate, considant le niveau d'expérience de Modafferi qui devrait lui conférer un avantage considérable sur Rakoczy, qui en sera pour sa part à ses premières armes en AMM après avoir effectué la transition depuis la boxe.

Modafferi était l'une des favorites dès le départ, possédant une vaste expérience en AMM et ayant affronté certaines des meilleures combattantes dans plusieurs divisions au cours de sa carrière. Elle a déjà vaincu certaines athlètes notables dont Tara LaRosa, Marloes Coenen et Vanessa Porto, tandis que ses revers n'ont été que face à certaines des meilleures combattantes féminines actuelles. Ayant vécu au Japon pour les dernières années où elle travaillait à titre d'enseignante en anglais, Modafferi n'a jamais cessé de s'entraîneur et a poursuivi sa carrière, combattant principalement outremers.

Judoka étant tout aussi bien outillée en jiu-jitsu, Modafferi se montre très habile au sol, mais elle est sous-estimée en pied-poing. Il ne s'agira assurément pas d'un combat au cours duquel Modafferi pourra tester sa puissance.

Possédant une fiche de 31-3 en boxe dont 11 victoires par KO, Rakoczy sait certainement comment utiliser ses poings. C'est une ancienne championne, mais voyant ses perspectives de carrière s'amoindrir, elle a décidé d'échanger ses gants de boxe contre deux de quatre onces utilisés en AMM.

Rakoczy a eu des débuts en montagnes russes en AMM. Elle a cumulé une fiche de 1-3-1 jusqu'à présent, mais il convient de noter qu'elle a affronté des adversaires beaucoup plus expériment.es qu'elle. Elle a depuis travaillé sur son sol, tel qu'on a pu le remarquer lors de son combat en ronde éliminatoire, où elle a obtenu la victoire après avoir soumis Revelina Berto par une rare variante d'omoplata.

Ce combat est étrangement similaire au premier combat féminin de la saison, quand l'expérimenté Shayna Baszler a affronté Julianna Pena. Il s'avère toutefois que l'expérience de Baszler n'a pas pu peser dans la balance puisque Pena l'avait soumis par étranglement arrière au second round.

Ceci étant dit, Modafferi peut apprendre de l'expérience de Baszler qui avait sous-estimé son adversaire. Elle ne voudrait surtout pas avoir le sentiment de rater une occasion en s'inclinant en première ronde du tournoi TUF. Modafferi est assez intelligence pour savoir que de se tenir à l'extérieur et échanger avec une ancienne championne en boxe ne lui vaudront certainement pas de bons résultats.

Travailler avec une lutteuse telle que Tate pourra seulement être bénéfique pour le jeu au sol de Modafferi, donc elle ne devrait pas perdre de temps à amener ce combat au sol. Modafferi devra faire gaffe à la puissance de Rakoczy, tout particulièrement en début d'affrontement et comme elle l'a montré lors de son premier combat, elle est capable de se battre et de causer des problèmes à ses adversaires au sol. Or, Modafferi a à peu près tout vu au cours de sa carrière et il serait étonnant que Rakoczy puisse la surprendre.

Si Modafferi combat intelligemment et apprend des erreurs de Baszler, elle pourrait passer en deuxième ronde avec une victoire par décision, ce qui conférera un avantage de 3-0 à Team Tate.

La tension commence à grimper du côté du clan Rousey, qui doit maintenant composer avec la frustration d'avoir vu les premiers choix  de leur entraîneur s'incliner à tour de rôle devant les représentants de Tem Tate lors des deux premiers combats de la saison. Les entraîneurs commencent à sentir la pression et à en juger par l'aperçu de cette semaine, la situation est près d'être critique.

Un des entraîneurs de Rousey a même sauté un fusible. Et malgré le fait que la championne poids coq de l'UFC ait plaidé qu'il ne s'agissait que d'un incident de parcours, il semble définitivement y avoir de plus en plus de dissensions au sein de son clan alors que se succèdent les revers.

Tate ne serait-elle pas plutôt en voie de venir à bout des ressources de Rousey en ayant plus de succès que son équipe, provoquant du coup l'ire de son entraîneur?

La dernière fois que les deux femmes se sont rencontrées dans la cage, c'est Rousey qui avait fait sortir Tate de ses gonds au point où elle est devenue si émotive qu'elle n'est plus arrivée à se contenir et se contrôler au moment du combat. Et à en juger par le début de la saison, les rôles semblent avoir été inversés, le succès de Tate affectant visiblement de plus en plus Rousey ainsi que son équipe d'entraîneurs.

Si Modafferi peut disposer de Rakoczy, l'équipe de Tate demeurerait ainsi invaincue et celle de Tate friserait assurément la folie.

Médias

Récent
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
30 juil. 2014
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
30 juil. 2014
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
29 juil. 2014
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
28 juil. 2014