Dix meilleurs - Les meilleurs KO de l'année 2012

Les prix officieux de l'UFC viennent clore la saison 2012. Vous trouverez ici les meilleurs KO de l'année.
Barboza vs. Etim - UFC 142C'est la même histoire chaque année. À coup sûr, la catégorie des "meilleurs KO" est toujours la plus difficile à analyser lorsque vient le temps d'écrire un top 10. En 2012, les choses ont été encore plus ardues, mais voici nos choix. Que le débat commence!

10 – Rustam Khabilov-Vinc Pichel – TUF 16 Finale
Il ne s'agit pas d'un coup de grâce traditionnel tel que vous vous attendiez, et ce sont officiellement les frappes qui ont suivi qui ont permis au nouveau venu russe, Rustam Khabilov, de finir Vinc Pichel. Mais à toutes fins utiles, il faut admettre que le combat était terminé après la série de souplesses que Khabilov a infligées à Pichel, ce qui n'avait pas été vu depuis que Dan Severn avait joué à la poupée avec Anthony Macias lors de l'UFC 4. Cette fin de combat était sur toutes les lèvres dans le monde des AMM après le combat et pour une bonne raison.

9 – Mike Pyle-Josh NeerUFC on FX 3<
Josh Neer ne se fait pas passer le KO. Il est l'incarnation même du mention d'acier. Le dur à cuire de l'Iowa a livré plusieurs douzaines de combats - certains documentés et d'autres non, certains amateurs et d'autres professionnels – et il a perdu par KO à seulement deux reprises. Le premier homme à avoir réussi l'exploit a été Mark Miller en 2007 à l'IFL. Le second a été le spécialiste en soumission Mike Pyle, qui a survécu à des moments difficiles avant d'envoyer Neer face première au tapis lors de leur affrontement en juin dernier en Floride. Le résultat fut certes surprenant, mais moins que de constater, lorsque la poussière est retombée plus tard en 2012, que toutes les victoires de Pyle en cours d'année ont été par KO.

8 – Stephen Thompson-Dan Stittgen – UFC 143

Lorsqu'il a été annoncé que Stephen Thompson ferait ses débuts dans l'Octogone en février lors de l'UFC 143, les amateurs purs et durs étaient impatients de voir l'invaincu prodige de kickboxing avoir sa chance sur la grande scène en AMM. En contrepartie, certains cyniques mourraient d'envie de le voir s'incliner afin de pouvoir dire qu'un pur kickboxeur ne pouvait avoir de succès à un aussi haut niveau dans un sport hybridé tel que les arts martiaux mixtes. Thompson a répondu à plusieurs questions contre Dan Stittgen, la principale étant – s'il vous atteint d'un seul coup de pied à la tête, peu importe qui vous êtes, vous vous écroulerez. Et ce fut le résultat pour Stittgen, qui s'est fait mettre KO par un parfait coup de pied à la tête à 4:13 du premier round.

7 – Donald Cerrone-Melvin Guillard – UFC 150
Tout comme Josh Neer, Melvin Guillard n'est pas le genre de combattant qui se fait mettre KO facilement. Mais dans ce sport, vous pouvez vous en tirer tant et aussi longtemps que vous ne vous heurtiez pas à un mur et le soir du 11 août à Denver, “The Young Assassin” est tombé sur un os. Ce qui rend ce KO aussi mémorable, c'est que Guillard était à un pas de finir Cerrone avant de se faire prendre par surprise avec ce coup de pied à la tête et la droite qui a suivi. Malgré la durée du combat de seulement 76 secondes, Cerrone a mérité les honneurs de combat et du KO de la soirée.

6 – Ryan Jimmo-Anthony Perosh – UFC 149
Le Canadien Ryan Jimmo a perdu son premier combat professionnel, puis a remporté les 16 affrontements qui ont suivi, incluant des victoires sur les vétérans de l'UFC Rameau Thierry Sokoudjou, Wilson Gouveia, Marvin Eastman et Jesse Forbes. C'est seulement en 2012 toutefois qu'il a enfin eu sa chance dans l'Octogone. Plusieurs soutiennent que ce sont les six victoires par décision qu'il a remportées au cours de ses sept précédentes sorties qui ont fait en sorte que l'UFC ait tardé à l'appeler, mais une fois qu'il a eu sa chance, il a laissé une marque indélébile, disposant d'Anthony Perosh en seulement sept secondes. Et voilà pourquoi on le surnomme “Big Deal”.

5 – Pat Barry-Shane Del Rosario – TUF 16 Finale
S'il y avait un prix à remettre pour les pré-KO de l'année, Pat Barry le mériterait assurément sans question. Même si c'était sa droite qui a éventuellement mis précocement un terme à la soirée de Shane Del Rosario, le crochet de gauche lancé par “HD” quelques secondes plus tôt a véritablement été le début de la fin. Et ce n'était pas qu'un crochet gauche ordinaire. Il a touché directement la cible avec fracas et l'expression qu'on pouvait lire sur le visage ne mentait pas : "Qui vient de me frapper à la tête avec un bâton de baseball?". C'était ce qu'on appelle un coup effrayant.

4 – Siyar Bahadurzada-Paulo ThiagoUFC on FUEL TV 2
Si vous espérez utiliser un surnom tel que "The Great", alors vous devez livrer la marchandise dans l'Octogone et c'est exactement ce qu'a fait Siyar Bahadurzada lors de ses débuts à l'UFC contre Paulo Thiago en avril. C'est par une courte droite qu'il a infligé un premier revers par arrêt au Brésilien en sept ans de carrière professionnelle en AMM. L'impression laissée par Bahadurzada durera assurément plus que les 42 secondes qu'il a mis à terminer son travail ce soir-là.

3 – Anthony Pettis-Joe Lauzon – UFC 144
Ne mâchons pas nos mots ici. Le Anthony Pettis qui s'est présenté afin d'affronter Clay Guida et Jeremy Stephens n'était pas le même “Showtime” que nous avions connu et aimé lors de ses bons moments à la WEC. Mais lors de l'UFC 144 en février dernier, le roi des faits saillants renoué avec son style spectaculaire en mettant KO Joe Lauzon d'un puissant coup de pied à la tête en seulement 81 secondes. Après le combat, le gracieux et modeste Lauzon a tweeté : “Je suis au Japon pour quelques jours encore et bien que je voulais m'acheter une épée, je crois que je vais plutôt investir dans l'achat d'un casque”. Le reste de la division des poids légers devrait sagement faire de même.

2 – Cung Le-Rich Franklin – UFC on FUEL TV 6
Lorsqu'on vieillit, on n'est plus toujours aussi fringant qu'on l'a déjà été, donc sauter du canapé afin de maudire le résultat d'un affrontement se fait plus rare. Pourtant, c'est ce qui s'est produit à cause d'une seule et unique droite de Cung Le le 10 novembre. C'est ce qui lui a permis de disposer instantanément de l'ancien champion des poids moyens, Rich Fraklin. C'est aussi avec la même rapidité que mon portable a failli y passer lorsque j'ai bondi de mon fauteuil, effrayant ma femme et ma fille. C'est cette fin de combat qui m'a permis de réaliser qu'à 44 ans, mes habiletés au "divan-sautoir" sont toujours intactes!

1 – Edson Barboza-Terry Etim – UFC 142
Il y a sûrement eu erreur lors des ESPY pour ne pas que le KO mentionné ici ait remporté les honneurs du "Jeu de l'année". Toutefois, le finaliste est ici vainqueur. Lors d'une année au cours de laquelle il y a eu tant de KO spectaculaires, celui d'Edson Barboza sur Terry Etim par un coup de pied circulaire lors de l'UFC 142 en janvier dernier est de loin le meilleur. Il ne manquait de rien – rapidité, puissance, technique, précision et effet spectaculaire. Etim a vu des étoiles à la seconde même où il s'est fait toucher par Barboza. Ce qui est d'autant plus surprenant c'est que lorsque questionné au sujet de sa technique, l'expert de muay thaï a avoué candidement : "Pour être honnête, non, je ne pratique pas particulièrement ce coup de pied. J'aime m'entraîner à faire des trucs de base comme des coups de pied au corps ou dans les jambes. Je sais toutefois comment faire ce coup de pied depuis l'âge de 8 ans, lorsque j'ai commencé à pratiquer le muay thaï. J'ai toujours gardé ça à mon esprit et lorsque j'en ai besoin, je l'utilise". Wow!

Mentions honorables– Benny Alloway-Manuel Rodriguez, Daron Cruickshank-Henry Martinez, Michael McDonald-Miguel Angel Torres, Dan Hardy-Duane Ludwig, Eddie Wineland-Scott Jorgensen, Johny Hendricks-Martin Kampmann, Brad Pickett-Yves Jabouin, Tim Boetsch-Yushin Okami, Roy Nelson-Dave Herman, Lyoto Machida-Ryan Bader

PRÉCÉDENTS VAINQUEURS

2011 - Kongo-Barry
2010 - Velasquez-Lesnar
2009 - Silva-Griffin
2008 - Evans-Liddell
2007 - Gonzaga-Cro Cop
2006 - Silva-Franklin I
2005 - Liddell-Couture II

Médias

Récent
Lisa Foiles runs down all of the need-to-know news for Thursday, October 30, including four significant fight announcements made by the UFC.
30 oct. 2014
Photos tirées du sixième épisode de la série The Ultimate Fighter dont le combat entre Aisling Daly et Angela Magana.
29 oct. 2014
Aisling Daly et Angela Magana sont montées sur le pèse-personne en prévision de leur combat lors du tout nouvel épisode de la série The Ultimate Fighter : A Champion Will Be Crowned.
29 oct. 2014
Aisling Daly a regardé des vidéos en compagnie des entraîneurs de Team Pettis, Anthony Pettis, Sergio Pettis et Scott Cushman en prévision de son combat contre Angela Magana dans le tout nouvel épisode de la série TUF : A Champion Will Be Crowned.
29 oct. 2014