Pas de juste milieu pour Wanderlei Silva

" A Chaque fois que tu vois un gars faire des combats difficiles, donner tout ce qu'il a et ne pas avoir peur de perdre alors tu te dis "Waouh, ce type combat comme Wanderlei Silva. Et parfois on perd, parfois on gagne mais à chaque fois tu rend les fans heureux" -Wanderlei Silva
 Seize mois sans voir un combat de Wanderlei Silva , cela fait un peu long.

Pas d'entrée spectaculaire, pas de mains et de poignés qui se tournent face  à l'adversaire, pas de regard meurtrier ni de KO spectaculaires.


Cette absence rend un peu tout le reste moins intéressant, moins excitant. Alors si nous, à l'extérieur de l'octogone, sommes impatients, imaginez-vous l’état dans lequel se trouve le principal intéressé " The Axe Murderer".

" Mes fans me manquent, la foule aussi et l'
émotion que procure un combat me manque beaucoup" déclare le combattant Brésilien avant de reprendre " Je n'ai jamais été absent aussi longtemps alors je suis vraiment impatient et excité a l’idée de revenir.

Pour moi, c'est comme si je reprenais tout depuis le début, un peu comme un nouveau départ. Et je suis le co-main event alors c'est une belle opportunité que me donne le boss pour l'UFC 132".   

Lors de cet évenement , Silva devrait affronter un homme dont le style s'apparente au sien. Un certain Chris Leben, surnommé "The Cripple"  qui n'est heureux que lorsque les poings volent et les coups pleuvent. 

L'ancienne légende du Pride ne voit aucun inconv
énient à  affronter un homme après lequel il n'aura pas à courir durant 15 minutes et qui n'attendra justement que les coups pour y répondre.

" Cela ne me pose aucun problème d'affronter Chris Leben pour mon retour. Il a un style similaire au mien et je suis ravi de rencontrer quelqu'un que j'ai pu influencer. 

" A Chaque fois que tu vois un gars faire des combats difficiles, donner tout ce qu'il a et ne pas avoir peur de perdre alors tu te dis "Waouh, ce type combat comme Wanderlei Silva. Et parfois on perd, parfois on gagne mais 
à chaque fois tu rends les fans heureux".

Durant près de quinze annes, Silva a rendu les fans de MMA heureux avec son nom et son style qui résonnent à travers le monde. 

Aujourd'hui , 
à l'aube de ses 35 ans, Wanderlei Silva revient affronter Leben.

Lui qui apr
ès une décennie et demi passéà faire la guerre sur les rings et à qui son corps a dit stop au rythme effréné qu'il lui imposait , entre la salle, l'entrainement, l'octogone et son dernier combat face à Bisping en février 2010 lors de l'UFC 110.


"Pour ce samedi soir, je vais devoir regarder ma performance et si j'assure alors je pense que je pourrais songer 
à revenir au meilleur niveau pour prétendre au titre.


C'est 
évidemment un objectif mais je ne peux pas me focaliser dessus tout de suite car je dois d'abord prouver que je suis de retour et offrir un vrai spectacle aux fans. Si je me dépasse, je sais que le boss me donnera une chance de prendre le titre. Une nouvelle fois je pourrais y prétendre sérieusement".

Oui, seize mois, c'est long sans Wanderlei Silva pour les fans des Arts Martiaux Mixtes. Quant 
à la réaction du vétéran du Pride lorsqu'il arrivera dans l'enceinte du MGM Grand Arena, qu'il y fera son entrée sous les cris de la foule et des supporters , voilà ce qu'il nous confie :

" Je crois que je vais être ému aux larmes" sourit-il pour conclure " Je suis bien préparé, j'ai une bonne condition, un bon physique, un bon cardio mais l'énergie que me donne le public me surmotive et je peux vous dire que mon adversaire, s'il veut me battre devra me tuer car je vais tout donner, je tue ou je meurs. je ne fais jamais les choses à moitié".    


Médias

Récent
Lightweight Yancy Medeiros takes you inside his training camp as he prepares for his UFC 172 fight against veteran Jim Miller.
24 avr. 2014
UFC 172 media day at Camden Yards on April 24, 2014 in Baltimore, Maryland. (Photo by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
24 avr. 2014
Luke Rockhold hits the golf course with SHOOTMedia! to talk about his upcoming bout against Tim Boetsch at UFC 172 in Baltimore.
24 avr. 2014
It's been over two years since Anthony "Rumble" Johnson fought in the UFC. The Georgia native spoke via skype with the MMA H.E.A.T. correspondent Karyn Bryant about what fans can expect at UFC 172 when the light heavyweight takes on Phil Davis.
24 avr. 2014