UFC 130 Musings

UFC 130 dans les archives...Michael DiSanto jette un œil dans le rétroviseur...

RAMPAGE A GAGNÉ MAIS ÉTAIT-CE SUFFISANT ?

Une série d’évènements avait remis Rampage dans la course au titre détenu désormais par Jonny « Bones » Jones : tout ce qu’avait a faire l’ancien champion de l’UFC était de vaincre le challenger Matt Hamill pour se voir offrir un combat pour le titre qu’il a perdu il y a trois ans face à Forrest Griffin.

Rampage a donc fait une partie du boulot. Il a certes vaincu Hamill lors de cet UFC 130 et il l y est même parvenu avec une certaine facilité. Cependant, et malheureusement pour lui, il ne s’agissait pas de ses plus belles prestations. On aurait pu s’attendre a trouver un Rampage davantage impressionnant dans l’octogone. C’est le troisième combat de Quinton Jackson dont on peut sortir un peu déçu tellement on attendait plus.

Contrairement à  ses deux dernières prestations, Rampage a montré qu’il dominait clairement la partie ne permettant à personne de douter de sa victoire. Et c’est plutôt positif pour la suite, qu’il affronte Jones ou un autre adversaire, il aura a cœur d’être déterminant des les premières minutes de la rencontre.

Cela n’a aucun poids et ce n’est que mon avis, mais je crois qu’il sera bien le prochain à défier Jones pour tenter de retrouver cette ceinture qu’il avait déjà eu l’occasion de faire briller autour de sa taille. Et bien que sa victoire n’est pas été impressionnante face à Hamill, il mérite d’avoir une chance pour le titre.

Beaucoup pensent qu’il ne perd pas face a Griffin et généralement, lorsque la décision est controversée et les avis aussi partagés, le combat est remis sur le tapis quelques mois après. Cela n’a pas été le cas pour Rampage et il n’a pas eu de seconde chance face a Griffin. Quinton Jackson, après cette défaite a été directement renvoyé dans la longue queue des challengers.


Depuis cette défaite contestée, 5 combats ont eu lieu avec 4 victoires qui laissent penser que le temps est venu de passer aux choses sérieuses pour Rampage qui pourrait retrouver les sommets en obtenant un ticket pour combattre Jones. D’autre part. un face à face entre Rampage et Jones serait l’un des plus facile à promouvoir tellement l’un et l’autre aiment faire monter la pression et jouer le jeu des medias pour assurer un maximum de promotion et faire monter les enchères.

Ce combat sera difficile pour les deux hommes sachant que Rampage a avoué après son combat face à Hamill qu’il était entré ce soir-la avec une main cassée. Une révélation qu’on aurait du mal à entendre dans d’autre sport sachant que les poings pour Rampage sont indispensables dans de telles batailles.


MIR A MONTRÉ QU’IL ÉTAIT ENCORE PROCHE DU TOP NIVEAU


Roy Nelson, bien qu’il ait perdu son combat face a Frank Mir, a su le surpasser dans la confrontation à laquelle se sont livrés les deux hommes en grappling samedi dernier.

L’ancien champion des poids lourds de l’UFC reste dans la course mais va devoir continuer à s’entrainer dur pour concurrencer la crème de la catégorie. Il est sur la bonne voie et a montré qu’il restait dangereux et motivée pour enchainer les victoires.  

Le vainqueur du face a face entre  Junior dos Santos et Shane Carwin devrait affronter le tenant du titre  Cain Velasquez a la fin de l’année. Mir devrait être le suivant sur la liste à avoir sa chance.


NELSON A BESOIN DE SE SURPASSER


Nelson est un homme fort, un vrai guerrier. Aucun doute là-dessus. Mir a lancé quelques vicieux coups de genoux que je n’ai pas vu depuis la fois ou Wanderlei Silva a sauvagement arrêté Rampage à l’époque du Pride. Ce soir de l’UFC 130, c’était  la seconde fois en deux combats que Nelson affrontait un bulldozer sans vraiment flancher.

Ce que Nelson a montré face a Mir, c’est qu’il était tout simplement trop petit pour concourir au plus haut niveau de la catégorie des poids lourds.

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que dans les Arts Martiaux Mixtes, on ne vous demande pas d’être bodybuilder. Le physique est d’ailleurs très rarement une indication quant au niveau de l’athlète.

Peut être que Nelson a le même bagage technique que Mir après tout, et que ce qui le ralentit juste ou l’empêche d’aller au bout est qu’il ne dispose pas de la même condition physique ni le même cardio.

Et il y a très peu de chance, voire aucune, pour que Nelson puisse concurrencer la rapidité et l’explosivité de son adversaire, ancien champion du monde des poids-lourds de l’UFC.

Imaginez-vous que Nelson passait dans la catégorie des lourds légers.  Il aurait une taille plus adaptée et pourrait faire quelques dégâts. S’il a pu par le passé encaissé trois rounds de coups de poings assenés par Junior Dos Santos et autant de rounds de genoux signées Franck Mir, il semble aller de soi qu’il pourrait clairement tenir la route face a gars comme Jon Jones, Rashad Evans, Rampage ou tout autre combattants du top cinq de la catégorie des lourds légers.

Pour conclure, je dirais que Nelson peut poursuivre chez les poids lourds en continuant a offrir aux fans des combats amicaux et son fair-play. Mais il ne pourra jamais, à mon sens, concurrencer directement les sommets de la division en raison de sa taille, son poids, son allonge et sa condition physique qui ne tiendrait pas contre des Brock Lesnar, Mir, Travis Browne ou encore Shane Carwin….  



UNE HISTOIRE AU MILIEU D’UN CONTE DE FÉE

Il y a un peu de poids mi-moyens qui ont l’audace de demander un combat face a Thiago Alves. C’est sans doute ce qui fait de Rick Story un combattant unique.


Tout le monde ne peut pas se permettre de défier celui que l’on surnomme le “Pitbull,” même en ayant les outils pour, il faut en avoir la motivation et la détermination pour vaincre un Alves en route vers le haut du tableau. Story y est clairement parvenu samedi soir.

Mais Story ne s’est pas arrêté là. Il a immédiatement défié Jon Fitch, ce à quoi personne ne s’attendait mais que Story a fait lors de la conférence de presse d’après combat. A noter que Fitch est un vrai cauchemar pour ses adversaires du fait de sa taille et de son style difficile à lire.

J’avoue que j’attendais que ce soit Alves qui sorte victorieux de ce face à face samedi soir mais Story a appliqué une stratégie de combat tres intelligemment mise au point et qui su répondre et contenir les assauts d’Alves. Il a montré qu’il avait progressé depuis sa défaite concédée le 13 Juin 2009 face a John Hattaway.  


S’en sont suivies les victoires sur  Brian Foster, Jesse Lennox, Nick Osipczak, Dustin Hazelett, Johny Hendricks, et maintenant Alves qui l’amène dans le top cinq des combattants de la categorie.

Peu importe ce qui va suivre pour le natif de Washington qui vit un véritable conte de fée.



STANN EST LE NOUVEAU CAPITAINE AMERICA DES ÉTATS-UNIS

Je sais bien que beaucoup associe encore l’expression “Captain America” avec la légende de l’UFC  Randy Couture. Le multiple champion de l’UFC dans différentes catégories a gardé ce surnom durant des années dans l’octogone. Et aujourd’hui, je crois que personne d’autre ne mérite plus ce surnom que Brian Stann.

Capitaine dans le corps des Marines des Etats-Unis, le vétéran de la guerre en Irak qui a été décoré de l’étoile d’argent, la troisième plus prestigieuse décoration de la Nation pour le courage au combat.

Et le voila aujourd’hui devenu un des meilleurs combattants au monde de sa catégorie après sa victoire sur  Jorge Santiago .

Et cela ressemble un peu au « Capitaine America » pour moi. Comment ce héro américain va pouvoir devenir un champion de l’UFC ? Il doit bien sûr encore progresser sur la lutte notamment si on en considère des combattants comme
 Chael Sonnen qui devraient lui donner du fil à retordre. Il doit également continuer à progresser sur ses points forts pour pouvoir grimper jusqu’au sommet.


Regardez l’intégralité de l’évènement: 
http://www.ufc.tv/ufc/event/rampage-vs-hamill/509


Médias

Récent
Tickets to the biggest UFC event ever in Europe go on sale this Friday 28th November. Alexander Gustafsson vs. Anthony Johnson as well as Dan Henderson vs. Gegard Mousasi at the 30,000 seater Tele2 Arena.
26 nov. 2014
Team Pettis team members offer their opinions on the bout between teammates Jessica Penne and Aisling Daly. Catch the all-new episode tonight on FOX Sports 1!
26 nov. 2014
Striker Jessica Penne prepares to take on hard-charging strawweight Jessica Penne with Team Pettis coaches before taking the Octagon in an all-new episode of The Ultimate Fighter!
26 nov. 2014
Aisling Daly works with Team Pettis coaches on a game plan before she faces Jessica Penne in an all-new episode of The Ultimate Fighter. Daly watches film of her bout versus Magana, then works of her elbows with coach Cushman.
26 nov. 2014