UFC 131 Musings

L’UFC 131 est entré dans les annales. Michael Di Santo revient sur les grands moments de cette soirée…
JDS et Carwin prennent deux directions différentes
En montant dans l’octogone samedi soir, les prétendants au titre Junior Dos Santos et Shane Carwin sont arrivés avec une carrière assez similaire. Tous deux affichaient un palmarès de 12-1 et ont développé l’un comme l’autre une monstrueuse réputation de puncheur. De combattant qui, sur un coup, peuvent mettre fin au combat. Carwin a cependant davantage une réputation de finisseur, lui qui a su conclure ses 12 victoires dans la première reprise. De son côté, Dos Santos est connu pour être davantage rôdé et avec une boxe plus précise



Samedi soir, Dos Santos a complètement dominé Carwin qui a toutefois affiché un jeu très courageux mais qui s’est laissé surpasser par la boxe de son adversaire. Dos Santos a également établi sadomination à plusieurs reprises en montrant une défense solide à chaque tentatives de projections de Carwin.

La victoire qui revient à Dos Santos ne choque personne puisque c’est bien lui qui a maîtrisé la confrontation et bien avant le face à face, beaucoup le donner gagnant. Ce qui peut choquer peut être, ce sont les hésitations que l’on a découvert chez Carwin.

Dos Santos a prouvé qu’il était clairement un sérieux prétendant au titre mondial des poids lourds de l’UFC, il est désormais le challenger du tenant du titre Cain Velasquez. De son côté, Carwin encaisse sa deuxième défaite consécutive, ce qui nous amène à nous interroger sur sa place dans le haut du tableau de la catégorie des poids lourds. Où finalement se situe Carwin ? Ce dernier a cependant montré à ses nombreux fans qu’il avait beaucoup de cœur. Il aurait pu, comme sans duote l’auraient fait certains, abandonné à plusieurs reprises. Les puissantes frappes encaissées et assénées à répétition par un Dos Santos largement au-dessus, auraient pu l’inciter à jeter l’éponge. Mais il a préféré poursuivre le combat et rester debout pour faire face aux nombreux assauts de l’adversaire. Carwin a montré qu’il était un vrai combattant. Un guerrier qui va au combat et qui donne tout ce qu’il peut sans abandonner. La suite devrait être un Dos Santos vs Velasquez qui va sans doute être l’un des gros combattants des prochains mois. Et qui va faire couler beaucoup d’encre…En attendant, les paris sont ouverts !

Florian a trouvé une nouvelle maison
Lorsque Kenny Florian a fait son entrée dans l’octogone samedi dernier, il est devenu à ce moment précis le seul homme, le premier combattant de l’UFC à avoir concouru dans quatre catégories de poids différentes. Une distinction, un record même, qu’il va sans doute garder encore un bon moment. Il a toutefois admis, après sa victoire sur Diego Nunes que la perte de poids pour lui et pour lui permettre de faire ce combat a été l’une des choses les plus difficiles à faire. Pour ma part, même si à certains moments du combat, je l’ai senti perdre en énergie et à la limite de ses ressources, je ne dirai pas que pour autant, il ne peut pas progresser davantage. Il va au fur et à mesure s’ajuster sur ce poids et son corps s’y habituera. Je pense qu’il fera mieux la prochaine fois sans pouvoir le garantir avec certitude. Mais si je regarde l’histoire de Rich Franklin avant lui, qui est passé des moins de 92 kilos au moins de 84 kilos. D’ailleurs, on se souvient tous de son premier combat dans cette catégorie face à Jorge Rivera.

À la pesée, Franklin semblait totalement épuisé, comme si le combat était joué d’avance. Or, pas du tout, il a su trouvé ses marques et est parvenu ce soir-là à l’emporter dans la troisième reprise. Depuis, il a bien stabilisé son poids et a retrouvé toute sa condition physique. Je pense que Florian va prendre le même tournant et parvenir lui aussi à trouver toutes ses marques pour devenir un poids plume dangereux. Je n’irai pas jusqu’à dire là tout de suite qu’il pourrait dans l’immédiat concurrencer le haut du tableau, mais sans doute, s’il parvient à stabiliser son poids et à adapter ses préparations physiques, alors il a encore du chemin à faire et Florian devrait bien évoluer.



Cerrone a loupé une belle opportunité
Donald Cerrone a littéralement déshabillé Vagner Rocha sur les jambes. En stand-up, son adversaire était complétement perdu. Impossible pour lui de suivre le rythme imposé par un Cerrone au-dessus.

Mais quelque chose m’a échappé durant ce face à face que Cerrone aurait pu écourter à tout moment : les deux hommes sont allés jusqu’à la décision. Ou, du moins, Cerrone n’est pas allé chercher le KO, lui qui aurait pu remporter son premier combat professionnel par KO.



Oui, vous avez très bien entendu. Cerrone n’a encore jamais gagné par KO depuis ses débuts en professionnel. Il affiche au compteur dix-neuf combats pour quinze victoires. Dont douze par soumissions. Et trois défaites seulement. Un nul. Et AUCUN KO.

Cette nuit-là, lors de l’UFC 131, Vagner aurait dû être son premier KO.

Stout a montré un énorme esprit sportif
Le KO sauvage infligé par Sam Stout à son adversaire, l’un des vétérans de la discipline Yves Edwards était bien plus que le meilleur KO de la soirée. C’est le plus beau KO de toute l’année 2011 et il est tout en haut de ma liste, devançant largement tous les autres.

Ce crochet du gauche avec un angle si peu orthodoxe a emmené Edwards dans les étoiles bien avant qu’il soit au tapis. Piqué bien avant le coup de grâce , Edwards était déjà déconnecté même si Stout était pris dans l’excitation du combat et dans le feu de l’action, il a montré un visage de sportif comme on les aime : fair-play, et respectueux de l’adversaire. Stout a décidé de ne donné aucun coup supplémentaire à Edwards déjà KO et a montré qu’il avait un self-control hors du commun et dont beaucoup manquent lorsqu’ils sont pris dans cette adrénaline si particulière dans la cage. Edwards ne méritait pas un coup supplémentaire qui viendrait finir le travail.

Et Stout l’a tout de suite compris. Son adversaire était déconnecté, inconscient. Donc Stout n’a pas insisté. Il a su que le combat était fini, pas besoin d’en rajouter. Ce sont des valeurs sportives et athlétiques que l’on aime voir dans l’octogone pour un sport qui doit encore convaincre les publics frileux. Stout a montré qu’il était un combattant aguerri et professionnel. Il a su juger la situation et l’emporter proprement. Il en sort grandi. Et ajoute, en plus d’une belle victoire, un nouveau bonus à son palmarès.

Découvrez la galerie photos intégrale de l’UFC 131 en cliquant juste là : http://ufc.com/media/131-event-gallery

Médias

Récent
Lisa Foiles runs down all of the need-to-know news for Thursday, October 30, including four significant fight announcements made by the UFC.
30 oct. 2014
Photos tirées du sixième épisode de la série The Ultimate Fighter dont le combat entre Aisling Daly et Angela Magana.
29 oct. 2014
Aisling Daly et Angela Magana sont montées sur le pèse-personne en prévision de leur combat lors du tout nouvel épisode de la série The Ultimate Fighter : A Champion Will Be Crowned.
29 oct. 2014
Aisling Daly a regardé des vidéos en compagnie des entraîneurs de Team Pettis, Anthony Pettis, Sergio Pettis et Scott Cushman en prévision de son combat contre Angela Magana dans le tout nouvel épisode de la série TUF : A Champion Will Be Crowned.
29 oct. 2014