UFC 133 Résultats de la Carte Principale - Vitor Balaie Akiyama au premier

Cliquez ci dessous pour un compte rendu de la carte principale de l'UFC 133...

Mike Pyle est un vétéran avec un palmarès de 30 combats. Il a débuté sa carrière professionnelle en 1999, il tient une victoire sur Jon Fitch et il a été le champion poids mi-moyen du WEC. En 2009, lors de l'UFC 98, il a enfin eu la consécration d'une carrière longue et illustrée lorsqu'il est arrivé à l'UFC, et après des débuts difficiles il a récemment enchaîné trois victoires consécutives pour se positionner parmi des prétendants pour détrôner Georges St. Pierre.

Face à lui ce soir se tenait Rory Macdonald, le jeune prodige du Tristar Académie au Québec et le partenaire d'entraînement du champion poids mi-moyen de l'UFC. Il a moins d’expérience que son adversaire, mais sa seule défaite en 13 combats est venue par TKO en fin du troisième round contre Carlos Condit lors d'un combat qui aurait très bien pu finir en victoire par décision. Ce jeune combattant de seulement 22 ans a tellement de talent et de savoir faire que certains pronostiquent déjà une longue carrière de champion de l'UFC.


Mike Pyle vs. Rory Macdonald


Le Canadien, MacDonald, a démarré rapidement, envoyant le vétéran au tapis dès le début du combat. Pyle a rapidement récupéré et a réussi à emmener le combat dans sa domaine de prédilection: la lutte,en envoyant son adversaire au sol. Mais Macdonald a récupéré aussi vite et a attaqué avec une tentative de guillotine. Pyle s'en est sorti, mais s'est retrouvé sur le dos en train d'encaisser des coups. Le Canadien a augmenté la pression, forçant Pyle a tourné le dos et l'arbitre a mis fin au combat juste avant la quatrième minute.


Rory Macdonald gagne par TKO Round 1


Entre Costa Philippou, un adepte de la boxe Anglais qui s'entraîne avec le célèbre bagarreur et légende du JJB Matt Serra à New York, et Jorge Rivera, un boxeur Thaï résident de Boston connu pour des droites puissantes et son courage, on s'attend à un bagarre sans merci et sans quartier. Tous les deux ont subi des défaites lors de leurs derniers combats, alors ils ont besoin d'une victoire pour assurer leur place dans l'Octogone.


Constantinos Philippou vs. Jorge Rivera


Contre tout attente, et à la déception du public, Philippou n'a pas voulu échanger des coups avec Rivera au premier round. Il a choisi de se servir de sa puissance pour pousser le Bostonien contre la cage et le contrôler .Ainsi la grande majorité du round s'est déroulé au corps à corps, provoquant des sifflements de la part de fans de Pennsylvanie.


La situation s'est améliorée au deuxième round lorsque les deux poids moyens ont décidé de tester leurs mentons respectifs avec des échanges de coups de poings. C'est Philippou qui trouve son cible, et envoie Rivera au tapis. Le Cyprien saute sur son adversaire avec les deux poings, mais le vétéran s'en sort, renverse son adversaire et envoie une attaque de coups de poings au sol avant de se remettre debout. Philippou finit le round en poussant Rivera contre la cage.


Rivera ressent la fatigue de son adversaire lors du troisième round, et essaie de pousser à son avantage. Mais Philippou réussit à éviter les attaques en boxe et met son adversaire au sol. Rivera attaque avec un triangle, mais Philippou ne semble pas s'en soucier et s'en sort tranquillement et les combattants se remettent debout. Le combat finit au corps à corps contre la cage, Rivera tente de voler la décision grâce à des frappes sur la tête de son adversaire, mais c'est trop peu et trop tard.


Constantinos Philippou gagne par décision partagée


C'était une véritable rencontre de vétérans lorsque les deux poids mi-moyens, Denis Hallman et Brian Ebersole, se sont rencontrés au milieu de l'Octogone. Avec plus de 60 combats chacun, ses deux combattants ont peut-être plus d’expérience à eux seuls que tous les autres combattants réunis pour cette soirée.


Brian Ebersole vs Dennis Hallman


Hallman n'a pas hésité à venir au corps à corps contre le boxeur aux techniques peu orthodoxes. Il est arrivé à prendre le dos de son adversaire très rapidement, mais Ebersole a su éviter l'étranglement et renverser la position. Une fois Hallman sur le dos, Ebersole a été impitoyable. Les coups tombaient comme la pluie jusqu'à que l'arbitre intervienne pour sauver Hallman, qui était sonné et couvert de sang.


Brian Ebersole gagne par TKO round 1


Vitor Belfort restera dans les annales du sport du MMA pour ses débuts de carrière impressionnants et sa victoire expéditive contre Wanderlei Silva en 1998. Le Brésilien a eu une carrière à faire pâlir , depuis il tient des victoires contre des légendes tels que Matt Lindland, Rich Franklin et Randy Couture et il a été le champion poids mi-lourd de l'UFC pendant une période éphémère. Mais il a souvent eu du mal à retrouver l'étincelle qui fait de lui un champion.

S' il y a un combattant qui peut rallumer la mèche et refaire de Vitor le combattant explosif qu'on connaît et qu'on adore, c'est bien Yoshihiro Akiyama. La superstar japonaise semble incapable de donner une mauvaise prestation. Gagnant habitué au combat de la soirée, Akiyama sait mieux que quiconque fournir une prestation qui enthousiasme le public .


Vitor Belfort vs Yoshihiro Akiyama


Les deux hommes ont été prudents en début du combat, cherchant à trouver la faille dans la défense de l'autre avant de prendre le risque d'attaquer. Et c'est Belfort qui a trouvé cette faille. Le Brésilien a touché avec un direct de gauche, suivis d'un deuxième tout de suite derrière qui a envoyé Akiyama au tapis. Ensuite, Belfort a remonté le temps jusqu'à 1997 avec une attaque aux poings rapides et puissants. Akiyama n'a rien pu faire, il a commencé par encaisser les coups, et s'est remis sur pied. Mais Belfort l'a renvoyé au tapis et a redoublé son attaque pour mettre fin au combat en moins de deux minutes.


« Je suis de retour » a annoncé Belfort dans l'Octogone après le combat.


Vitor Belfort gagne par TKO Round 1

Médias

Récent
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
30 juil. 2014
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
30 juil. 2014
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
29 juil. 2014
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
28 juil. 2014