Résultats Carte Principale de l'UFC 135 - Kos Arrêt Hughes au premier; Diaz détruit Gomi

Voir ci dessous un compte rendu de la carte principale de l'UFC 135...
Takanori Gomi vs Nick Diaz

L'ancien champion poids léger du Pride, Takanori Gomi, a eu des débuts difficiles à l'UFC avec seulement une victoire impressionnante par KO contre Tyson Griffin et deux défaites. Ce soir, pour essayer de remettre sa carrière sur le bon chemin, il affrontera le petit frère de l'homme qui a mis fin à sa légende lorsqu'il l'a battu par gogoplata au premier évènement du PRIDE USA. Nate Diaz est un des plus talentueux de la jeune génération de la catégorie poids léger. Mais avec deux défaites consécutives à son effectif lui également aura besoin d'une victoire ce soir pour reprendre le chemin vers le titre.

Les deux hommes cherchent leur distance de frappe en début du combat. Dès 30 secondes du premier round, on comprend que l'allonge de Nate Diaz va être significatif lorsqu'il touche Gomi avec un enchaînement droite-gauche et le Japonais fait l'ascenseur. Diaz continue à se servir de son allonge pour piquer le Japonais qui ne trouve pas de solution. Avec 2 minutes dans le round, Diaz accélère, forçant Gomi à plonger dans les jambes, et ainsi  l'ancien champion du Pride commet une erreur, et le résident de Stockton en profite pour lui monter immédiatement sur le dos. Gomi s'en sort, met Diaz sur le dos et essaie de monter une attaque en ground & pound. Diaz fait parler son jiu jitsu, tentant des clés de bras, des étranglements pour finalement mettre fin à la soirée de Gomi avec une clé de bras.

Victoire de Nate Diaz par soumission, clé de bras, au premier round

Voir son interview d'après combat

Travis Browne vs Rob Broughton


L’Anglais Rob Broughton, dixit « The Bear » (l'Ours), fait son retour dans l'Octogone ce soir avec cinq victoires consécutives, dont une victoire par étranglement au troisième round face à Vinicius Queiroz lors de ses débuts à l'UFC en Octobre dernier à Londres. Avec des victoires sur Neil Wain, James Thompson et Oli Thompson, il représente le meilleur espoir poids lourd du Royaume-Uni. Le Hawaïen Travis Browne, pousse aussi les limites de poids de la catégorie, et montre une agilité impressionnante pour un combattant de presque 120kg.

Browne s'est imposé en boxe au premier round, misant lourdement sur ses low-kicks pour déstabiliser Broughton et se permettre de passer quelques coups de poings efficaces. Broughton cherche à venir au corps à corps, mais il a du mal à passer l'allonge de l'Américain. En fin du round, Browne met l'Anglais au sol et passe tout de suite en montée avant le dernier coup du gong.

Au deuxième round, Broughton continue à avancer et chercher à surmonter son désavantage de taille, mais c'est toujours Browne qui domine avec des low-kicks et des coups de poings. Le Hawaïen commencé à montrer des signes de fatigue en fin du round, mais Broughton n'a pas su en profiter. Encore une fois, Browne a marqué des points avec une mise au sol en fin du round.

Au troisième round, c'est Broughton qui touche avec le seul coup significatif en début du round tandis que Browne continue à montrer des signes d'épuisement. Alors Brown répond avec une mise au sol après à une minute. Browne domine le reste du combat au sol, mais n'élabore aucune attaque efficace. Broughton fait une tentative de kimura en fin du round, mais Browne s'en sort et fini le combat en position dominante.

Victoire de Travis Browne par décision unanime
Voir son interview d'après combat

Ben Rothwell vs Mark Hunt


Deux poids lourds avec des styles et des expériences très différents, Mark Hunt et Ben Rothwell sortent victorieux de leurs derniers combats et ils cherchent à créer de l'élan avec une victoire ce soir à Denver. Rothwell, ancien champion de l'IFL est parmi les plus grands combattants de la catégorie à 1m96. Rothwell préfère boxer, mais contre Hunt son expérience de 38 combats lui permettra de faire parler ses autres techniques. Hunt est un ancien champion de K-1, et sans doute le boxeur le plus redouté de la catégorie poids lourd. À seulement 1m78 il est un des plus petits combattants de la catégorie. Hunt dépend largement sur sa puissance hors pair et ses coups de poings dévastateurs pour finir ses adversaires. 

Hunt guettait Rothwell en début du combat, probant avec un jab pour essayer d'attirer son adversaire et toucher avec un enchaînement. Rothwell, n'avait aucune intention de boxer avec l'ancien champion de K-1, et n'attendait que l'opportunité de le mettre au sol. Hunt a bloqué une première tentative, mais en deuxième minute Rothwell a réussi à le mettre sur le dos. Hunt s'est remis sur pieds, et on avait alors une image claire de la stratégie des deux combattants. Le combat a continué de la même façon, Hunt qui s'imposait en boxe et Rothwell qui cherchait à dominer au sol. Le round a fini avec Hunt sur le dos, coincé contre la cage à prendre des coups.

Au deuxième round, c'est Hunt qui a emmené le combat au sol, et a passé la garde tout de suite. 
Rothwell était visiblement fatigué et Hunt en a profité, redoublant d'attaque. Il mélangeait boxe, lutte et sol, montrant clairement son évolution en tant que combattant. Rothwell n'avait aucune réponse pour le « Super Somoan », le résident de la Nouvelle Zélande a cependant fait une tentative de clé de bras pour finir le round mais Rothwell a tenu bon.

Hunt a commencé le troisième round avec pour mission de mettre KO Ben Rothwell. Il l'a touché avec des droites, des gauches et des coups de poings retournés, mais Rothwell refusait de tomber. Alors Hunt a ramené le combat au sol, et à partir de ce moment ,il a dominé la plupart du round, passant de la garde à la coté tout en envoyant des coups de poing et de coudes. L'arbitre a remis le combat debout, et Hunt a de nouveau emmené le combat au sol, Rothwell a sprawlé et tenté un étranglement en guillotine, mais manquait de force dans les bras pour finaliser son adversaire.

Victoire de Mark Hunt pas décision unanime
Voir l'interview d'après combat

Matt Hughes vs Josh Kosckeck

Hughes s'est fait une carrière impressionnante, peut-être même la plus impressionnante de l'histoire de l'UFC, grâce à sa lutte, sa force physique et sa volonté. Plusieurs fois champion de l'UFC, avec des victoires sur BJ Penn, GSP, Carlos Newton, Renzo Gracie, Royce Gracie et autres, il est déjà membre de Hall of Fame de l'UFC et porte fièrement le titre de légende. Mais ce n'est pas pour autant qu'il arrête de progresser. Lors de ses derniers combats, il a montré des progrès significatifs  en boxe et en soumission et une aisance dans l'Octogone qui lui manquait en tant que champion.
Josh Koscheck veut le détrôner. Plus jeune, plus puissant avec un meilleur palmarès en lutte, Koscheck veut le combat contre Hughes depuis des années pour se construire une histoire légendaire. Alors quand Diego Sanchez s'est blessé, il n'a pas hésité de se porter volontaire pour le remplacer et sauter sur l'opportunité de se faire un nom avec une victoire sur l'ancien champion.
Hughes a commencé ce combat, peut-être le dernier de sa carrière, en copiant la stratégie du champion GSP. Il est resté juste en dehors de distance de frappe et a cassé la distance pour frapper avec ses poings et puis reculé pour éviter la contre attaque. Après trois minutes, conscient de perdre le combat de boxe, Koscheck a tenté une mise au sol, mais Hughes l'a bloqué et il continué son attaque en boxe. À moins d'une minute du fin du round, Koscheck l'a touché avec un enchaînement qui a fait mal à l'ancien champion. Koscheck a doublé la pression et Hughes s'est retrouvé sur le dos forcé de se défendre depuis la garde. Mais Koscheck n'a rien lâché et sa pression à forcer Hughes à tourner le dos, Koscheck l'a touché avec quelques gros coups de poings en plus et a mis fin à la soirée de Hughes à 4:59 du premier round.

Médias

Récent
UFC correspondent Megan Olivi goes one round with UFC lightweight Ramsey Nijem before his UFC 177 bout with Diego Ferreira. Nijem reflects on his second straight fight against an undefeated fighter and his brother's influence on his training camp.
28 août 2014
UFC 177 headliners T.J. Dillashaw and Renan Barao and the rest of the stars from this weekend's event meet with the media to discuss their upcoming bouts. Tune in to UFC 177 this Saturday, live on Pay-Per-View!
28 août 2014
Les combattants ont visité le Teletón Children's Rehabilitation Center alors qu'ils se trouvaient à Mexico. Le CRIT est produit par Televisa et plus de 500 médias mexicains et étrangers; ainsi que plus de 100 entreprises commanditent l'événement.
28 août 2014
UFC 177 Ultimate Media Day at the Sleep Train Arena on August 28, 2014 in Sacramento, California. (Photo by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
28 août 2014