Résultats combat principal UFC 135 - Rampage Ne Soutient pas le Rythme de Jones

Cliquez ci dessous pour un compte rendu du combat principal de l'UFC 135....
On dit souvent qu'on ne peut pas être considéré comme un champion si on n'a pas défendu sa ceinture. Dans ce cas, dans la catégorie des mi-lourds de l'UFC, la ceinture a changé souvent de mains mais on n'a pas eu beaucoup de champions. Jon Jones, le plus jeune champion de l'histoire de l'UFC, couronné au mois de mars suite à une destruction totale de Mauricio « Shogun » Rua en trois rounds, a voulu changer tout cela ce samedi soir face à l'ancien champion Quinton « Rampage » Jackson.
 
Le jeune champion est arrivé dans l'Octogone avec une idée bien précise en tête : « La stratégie était de prouver qu'on est capable de boxer avec Quinton Jackson, » il a expliqué après le combat. « Il a insulté ma boxe, alors j'ai travaillé dur avec Mike Winkeljohn et on a soigné ma boxe pour prouver quelque chose. »
 
C'était une stratégie gagnante. Jones a su se servir de son allonge pour garder l'ancien champion à distance et imposer son jeu. Dès le début du combat, c'est Jones qui a dicté le rythme. Commençant de manière inattendue, à quatre pattes, Jones a cherché des mises au sol pour ouvrir des hostilités, mais Jackson a tout bloqué et Jones s'est contenté d'un affrontement en pieds et poings.
 
C'est Jones qui a touché le plus pendant les deux premiers rounds, il a maintenu la distance et a puni Jackson avec des low-kicks et des directs des deux mains. Cherchant de temps en temps une mise au sol que Jackson a réussi à bloquer à chaque reprise. Même si le challenger n'a jamais semblé être en danger, il n'a jamais réussi à construire de plan d'attaque efficace. Chaque fois que Jackson cherchait à fermer la distance avec ses gros crochets, le champion s'est servi d'un bon jeu de pieds, et c'est lui qui a eu l'avantage et qui a clairement gagné tous les rounds.
 
Après le combat, Jackson n'avait aucunes excuses « Je suis dans la meilleure forme de ma vie, » confie-t-il. Il a même montré du respect pour le jeune champion, et a avoué l'avoir sous-estimé. « Je croyais que ce n'était que de l'engouement, mais ce gamin a du talent. J’enlève ma casquette, j'ai fait de mon mieux. »
 
Mais s'imposer en boxe n'était pas suffisant pour Jones, et au troisième round, après 90 secondes il a réussi sa première mise au sol du combat. Le champion est passé tout de suite en montée, et cela sentait la fin. Jackson s'en est sorti et a réussi à ramener le combat dans le domaine des poings. Mais c'est toujours Jones qui touchait avec les coups les plus significatifs, malgré une charge agressive du challenger en fin du round.
Jones a montré son endurance. Arrivé au quatrième round pour la première fois de sa carrière, il a accéléré et a réussi une mise au sol dès le début du round. Suite à quelques coups de poings au sol, Jones a verrouillé un étranglement arrière. Jackson luttait tant qu'il a pu, mais il était forcé d'abandonner à 1:14 du round.
 
Avec cette victoire, Jones montre un palmarès de 14-1; Jackson tombe à 32-9.
 
Le prochain défi pour Jones aura des enjeux personnels, puisqu'il affrontera son ancien partenaire d'entraînement Rashad Evans, qui a été invité dans l'Octogone après le combat pour donner son avis.
« Je crois que c'était un beau combat, » a avoué Evans. « Jon Jones était impressionnant. Ce combat pour le titre, c'est une belle opportunité, je suis content que l'UFC l’ait organisé. »
Le champion n'avait pas grand chose à dire, visiblement énervé par le présence d'Evans il a ajouté « Je ne vais pas dire grand chose avant ce combat, je vais simplement le montrer dans l'Octogone.  Il a gâché ma soirée spéciale deux fois maintenant. »
 
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
Neil Magny reflects on his experience on The Ultimate Fighter and what compels him to perform at his best every time he enters the Octagon.
22 oct. 2014
Jose Aldo s'entraîne aux côtés de Junior Dos Santos. L'aspirant Chad Mendes arrive à Rio. Phil Davis vérifie son poids et Glover Teixeira s'entraîne à remporter le tout premier combat de l'UFC par "l'odeur".
22 oct. 2014
Le légendaire Anderson Silva discute de la croissance des AMM, parle de l'impact qu'a eu sa blessure sur sa vie et explique qu'il est prêt à affronter le dangereux cogneur, Nick Diaz, à l'UFC 183.
22 oct. 2014
La tête dirigeante de Team Alpha Male, Urijah Faber, vous offre ses prédictions du combat principal entre son coéquipier Chad Mendes et Jose Aldo à l'UFC 179.
22 oct. 2014