Résultats des combats préliminaires de l'UFC 143 - Thompson demeure invaincu

Ci-bas le compte rendu des combats préliminaires de l'événement UFC 143
LAS VEGAS, 4 février - L’invaincu Stephen “Wonderboy” Thompson a été à la hauteur des attentes alors que fidèle à sa réputation d’illustre karatéka, il a effectué son entrée à l’UFC avec fracas, libellant un coup de pied à la tête de son adversaire, Dan Stittgen, qui s’est écroulé sous la force de l’impact à 4 :13 du 1er engagement.

Avec ce sixième gain consécutif, Thompson – qui était invaincu en plus de 50 combats de kickboxing en carrière - conserve aussi sa fiche parfaite en MMA à 6-0, alors que ‘The Anvil' obtient un second revers en carrière pour une fiche de 7-2.

Après un début d’affrontement un peu lent au cours duquel Thompson est passé de gaucher à droitier à de multiples reprises tout en lançant quelques coups de pied peu convaincants ici et là, Stittgen a foncé afin de se porter à l’attaque, mais son rival a esquivé. Thompson s’est montré discipliné, méthodique et précis avec de nombreux coups de pied, attendant patiemment l’ouverture pour capitaliser. Avec environ 45 secondes à faire, Thompson a balancé un crochet droit à son “The Anvil”, immédiatement suivi d’un coup de pied à la tête qui a envoyé Stittgen au pays des rêves.

“Il n’y a rien qui puisse décrire ce que c’est”, a mentionné l’athlète de 28 ans originaire de la Caroline du Sud au sujet de sa victoire. “Nous utilisons fréquemment ce type de coup de pied circulaire en karaté. Ils sont extrêmement puissants et les gens ne s’y attendent généralement pas.” – Voir l’entrevue d’après-combat de Stephen Thompson

Rafael Natal vs Michael Kuiper
Raphael Natal a infligé un tout premier revers en carrière à son rival, le nouveau venu Michael Kuiper, au terme de trois rounds pour lesquels les juges ont unanimement favorisé Sapo.

Le pointage annoncé a été de 30-27 à deux reprises et 29-28. Avec ce gain, Natal voit sa fiche passer à 14-3-1 alors que Kuiper s’incline pour la toute première fois, entachant sa fiche parfaite qui indique désormais 11-1.

Dès le début de l’affrontement, Natal a obtenu la mise au sol pour immédiatement prendre la position montée complète. Kuiper s’est rapidement échappé, seulement, Natal l’a pris en guillotine debout le long du grillage, sans pouvoir toutefois capitalisé. Une fois les deux hommes séparés, Natal a foncé dans le but d’obtenir une nouvelle mise au sol puis immédiatement après l’avoir obtenu, a soulevé Kuiper pour le projeter de nouveau au sol et atterrir dans la garde. À deux reprises, Natal a obtenu des mises au sol subséquentes, faisant passer le compte à cinq au cours du premier engagement seulement. En fin de round, Sapo a tenté la clé de bras, mais Kuiper s’est échappé pour ensuite se retrouver au-dessus de son rival, position qui lui a permis de lancer quelques coups de coude avant le son de cloche.

Au second round, visiblement plus confiant après avoir terminé l’engagement précédent en position dominante, Kuiper a intensifié le rythme de ses attaques et touche la cible avec un uppercut. Après avoir lutté en corps à corps jusqu’à la mi-round, Natal a touché la cible avec un coup de poing retourné. Natal est demeuré actif et agressif, balançant des frappes à l’endroit de son adversaire, puis a obtenu une mise au sol à quelques secondes de la fin de l’engagement pour terminer en demi-garde.

Kuiper a ébranlé Natal tôt en début de troisième round. Natal a trébuché contre la clôture et a encaissé des coups de marteau. Kuiper est passé en position de côté et a frappé de nouveau son rival, qui l’a ramené ce dernier dans sa garde. Natal a pirouetté puis s’est relevé pour ensuite projeter son adversaire, passer en position de côté, balancer quelques frappes et prendre la montée complète. Il a par la suite tenté un « arm-triangle » à environ 30 secondes de la fin du combat, mais Kuiper a habilement résisté.

Après le combat, Natal a parlé de la façon dont il s’est fait ébranler en début d’affrontement. “Ce fut terrible puisque c’était en début de round. Tout est devenu noir”, a expliqué Natal. “Mais mon jiu-jitsu m’a encore sauvé lorsque je l’ai amené dans la demi-garde.” - Voir l’entrevue d’après-combat de Rafael Natal

Matthew Riddle vs Henry Martinez
Après avoir connu des difficultés jusqu’à la mi-combat, Matthew Riddle a déjoué tous les pronostics afin de ravir la décision partagée à son rival, Henry Martinez et ce, au grand mécontentement de la foule. Rappelons que Martinez avait accepté l’affrontement avec un court délai d’avis. Les cartes de pointage des juges indiquaient 29-28 à deux reprises et 28-29.

Avec ce gain, le vainqueur de TUF 7 retrouve le chemin de la victoire et sauve sa peau, lui qui avait obtenu deux revers consécutifs lors de ses deux dernières sorties. Il voit sa fiche passer à 6-3-0 alors qu’en s’inclinant, Martinez se voit imputer un second revers en carrière pour une fiche totale de 8-2.

Riddle n’a pas su profiter de son avantage de taille et de portée en ce premier round se laissant totalement dominer par la rapidité et la précision des attaques et contre-attaques de l’agressif et puissant Martinez, qui est apparu très à l’aise avec ses combinaisons.

Martinez a abordé le second round en agresseur et toujours aussi en confiance. Il a complètement débordé Riddle avec ses attaques. Ce dernier n’avait toujours pas trouvé sa zone de confort et avec la moitié du round à faire, il a dû composer avec une vilaine coupure, ensanglantant une partie de son visage. En fin d’engagement, Riddle a augmenté son intensité et a trouvé sa portée avec ses pieds. Après avoir touché la cible avec sa gauche, puis lancé un coup de pied avant à l’endroit de Martinez, Riddle a livré son meilleur échange en échangeant coup pour coup au cours des dix dernières secondes.

Riddle a ouvert la machine avec davantage de coups de pied. Il a touché Martinez a deux reprises, qui a répondu avec sa gauche. Riddle est devenu plus agressif, prenant ses aises. Martinez lui a lancé un coup de pied, mais il l’a attrapé et a obtenu la mise au sol. En se relevant, Martinez a encaissé un coup de pied à la tête. Voyant que son adversaire était vacillant, Riddle l’a ramené au sol pour le malmener avec une série de gauches, puis avec ses coudes avant d’être interrompu par la cloche. – Voir l’entrevue d’après-combat de Matt Riddle

Matt Brown vs Chris Cope
Après avoir livré un premier round plutôt serré, Matt Brown a mis son adversaire Chris Cope hors d’état de nuire par un violent KO à 1:19 du second engagement, fruit d’un crochet de droite qui a d’abord ébranlé C-Murder avant qu’il ne s’écroule au tapis sous la force de l’impact de la gauche qui a immédiatement suivi.

Avec cette expéditive victoire, Brown voit sa fiche passer à 14-11 alors que Cope encaisse un second revers consécutif, le troisième de sa carrière, pour une fiche indiquant 5-3.

Les deux pugilistes se sont engagés dans un échange, touchant parfois la cible à tour de rôle, tôt en début d’affrontement. Brown a tenté d’initier le corps à corps après avoir esquivé une combinaison de son rival, mais Cope l’a rapidement renversé contre la clôture pour lui balancer des coups de genou afin de l’y retenir. Brown lui a répondu d’un violent coup de genou à son tour avant de se dégager. Brown a par la suite obtenu la mise au sol et Cope s’est rapidement relevé. En corps à corps au grillage, Cope a lancé un coup de coude. « The Immortal » a par la suite cherché le ‘single-leg’ sans succès, puis a brièvement fait glisser son adversaire, pour lui balancer un coup de genou lorsqu’il s’est relevé. La dernière minute fut marquée par de furieux échanges de part et d’autre, Brown avec des combinaisons et coups de pied aux jambes tandis que Cope a préféré envoyer quelques droites à son adversaire. Il s’agit d’un round définitivement partagé où les deux hommes ont eu leurs moments de forces.

Au second round, les athlètes n’ont pas tardé. Brown a lancé un coup de pied au corps de Cope, qui s’en est tenu à ses combinaisons pour lui répondre. Il a ébranlé « The Immortal », puis a attrapé un coup de pied pour ensuite le punir depuis la position dominante. De retour debout, Brown a ébranlé Cope avec un crochet de droite et a profité du moment afin de renchérir avec une gauche, qui a envoyé C-Murder au tapis.

“C’est exactement ce que je devais faire”, a souligné Brown au sujet de sa mise hors de combat. “Je n’étais plus moi-même, mais je suis maintenant de retour. J’ai toujours tenté de nouvelles choses et ce n’est simplement pas le bon endroit [l’Octogone] où tenter de nouveaux trucs. Je ne le ferai plus. Je pourrais mettre n’importe qui KO avec ma droite donc je crois que vous allez la voir plus souvent.” – Voir l’entrevue d’après-combat de Matt Brown

Alex Caceres vs Edwin Figueroa
Le très divertissant Bruce LeeRoy tentait de ramener sa fiche de l’UFC à .500, mais s’est finalement incliné pour une troisième fois en quatre sorties face à Edwin Figueroa, frôlant de près la disqualification et écopant de deux points de pénalité pour avoir maladroitement frappé son adversaire à l’entrejambe à plus d’une reprise. C’est par une décision partagée justifiée par la pointage de 28-27, 27-28, 28-27 que les juges lui ont préféré Figueroa.

Avec cette victoire, ‘El Feroz’ voit sa fiche passer à 9-1 alors que celle de Caceres indique désormais 6-5.

Caceres s’est rapidement inscrit au pointage avec un coup de pied avant suivi d’une gauche. En tentant de contre-attaquer, Figueroa a malencontreusement glissé. Peu après, Caceres lui a balancé accidentellement un coup de pied à l’entrejambe. Se tordant de douleur, Figueroa a bénéficié d’un temps d’arrêt afin de récupérer et ‘LeeRoy’ s’est vu servir un avertissement formel par l’officiel, Herb Dean. Lors de la reprise des hostilités, Caceres a touché la cible avec un coup de pied pour ensuite faire valser ses coups de pied de tous les angles, bien que ne causant que peu de dommages. À mi-chemin de l’engagement, Caceres a amené le combat au sol pour ensuite prendre le dos de son rival qui s’est rapidement relevé. Caceres a néanmoins continué d’attaquer son dos en cherchant une ouverture pour la soumission, puis a pris la position montée complète. Figueroa s’est retourné pour échapper à sa mauvaise posture et Caceres a tenté de lui passer l’étranglement arrière, sans toutefois pouvoir arriver à lui glisser son bras correctement sous le menton.

Au second, Caceres a tenté de reprendre les attaques avec ses coups de pied, mais Figueroa, beaucoup plus agressif, l’a pourchassé avec ses poings. De nouveau, ‘El Feroz’ s’est plaint à l’officiel d’avoir été frappé à l’entrejambe dans la mêlée, mais Dean a soutenu que le coup était légal. Après plusieurs coups de pied, Caceres a touché de nouveau l’entrejambe de son rival, qui a bénéficié d’un long temps d’arrêt afin de récupérer. Herb Dean a cette fois-ci donné deux points de déductions à Caceres pour sa bévue. À la reprise, Caceres a lancé un coup de genou, puis à mi-chemin, a de nouveau amené le combat au sol pour prendre le dos de son adversaire et chercher à lui passer l’étranglement arrière. Bien que Caceres a contrôlé l’action, il n’a pu compléter la prise. Il a par la suite effectué la transition vers une clé de bras, puis un étranglement triangulaire, sans plus de succès.

Figueroa s’est porté à l’attaque avec des coups de pied aux jambes et Caceres a répondu avec une droite. Caceres a sauté debout sur le dos de son adversaire pour lui passer l’étranglement, mais encore une fois, il n’a pu bien appliquer la prise. Figueroa est plongé vers l’avant afin de se défaire de l’emprise de son rival et ce dernier a été quelque peu ébranlé en retombant au sol. Cela n’a toutefois pas freiné ses ardeurs puisqu’il a repris le dos de Figueroa, qui a refusé d’abdiquer devant les tentatives de soumissions. En prenant la position dominante, Figueroa a malmené Caceres avec quelques frappes. De retour debout, Caceres a repris le dos de son adversaire, mais n’a rien pu faire de suffisant pour convaincre les juges. – Voir l’entrevue d’après-combat d’Edwin Figueroa

Dustin Poirier vs Max Holloway
Dustin Poirier a porté sa séquence à cinq victoires consécutives après avoir habilement soumis son adversaire, le plus jeune combattant de l’alignement actuel de l’UFC, Max Holloway, avec l’aide d’un brillante clé de bras doublée d’un triangle.

Poirier a ainsi infligé un premier revers en carrière à ‘The Blessed’, qui entache ainsi sa fiche parfaite lors de ses débuts à l’UFC en la voyant passer à 4-1. ‘The Diamond’ a pour sa part obtenu une douzième victoire pour une fiche totalisant 12-1.

Holloway est sorti agressif en début de combat avec un coup de pied avant. Les deux pugilistes ont conservé un rythme relativement intense, échangeant coups de pied aux jambes. Holloway a par la suite manqué un coup de pied circulaire arrière ainsi qu’un coup de genou à l’envolée. Poirier a obtenu la mise au sol puis a pris la demi-garde avant de s’avancer en position montée complète pour frapper son rival. Holloway a tenté de donner son dos, mais Poirier a démontré un bon contrôle en l’en empêchant pour ensuite effectuer la transition vers une clé de bras. Holloway s’est échappé, mais Poirier a habilement réagi en passant en triangle, pour ensuite repasser en position montée tout en maintenant le triangle pour reprendre la clé de bras et soumettre ainsi Holloway à 3:23.

“Je suis heureux. Vous savez, je suis maintenant 4-0 à l’UFC. On me prend désormais au sérieux”, a expliqué Poirier, qui a en ligne de mire l’actuel champion des poids plume de l’UFC, Aldo. “(Max Holloway) est un rude adversaire. C’est un excellent kickboxeur. Beaucoup de gens ne le connaissent pas, mais je me suis entraîné pour lui de la même façon que je me serais entraîné si j’avais eu à affronter Anderson Silva.” - Voir l’entrevue d’après-combat de Dustin Porier

Médias

Récent
Le poids plume Conor McGregor surprend la Dublinoise Aisling Daly au gym The Ultimate Fighteravant son combat contre Jessica Penne.
26 nov. 2014
Photos tirées du combat de quarts de finale entre Jessica Penne et Aisling Daly.
26 nov. 2014
Relive all the action from the quarterfinal bout between Jessica Penne and Aisling Daly.
26 nov. 2014
Pour la toute première fois, Ultimate 100 Knockouts, une émission spéciale originalement présentée à la télévision à la carte, est maintenant disponible sur UFC FIGHT PASS. Voyez plus de trois heures des meilleurs KO de l'histoire de l'UFC.
26 nov. 2014