UFC 156 Musings

Michael DiSanto revient sur les grands moments de l'UFC 156...
UFC 156 - Aldo vs. EdgarALDO CONFIRME SA PLACE CHEZ LES MEILLEURS 

Sur le papier, et on peut le concevoir à ce niveau de la compétition, l'ancien champion des poids légers de l'UFC Frankie Edgar apparaît comme étant l'un des plus gros challenges de la carrière de Jose Aldo.

Et pourtant. 

Aldo a débuté ce face à face comme tous les autres à savoir en prenant systématiquement l'avantage et en imposant un rythme tout en pression comme il avait su le faire contre Kenny FlorianUrijah FaberMike Brown et tous ceux qui l'ont affronté à l'UFC ou au WEC depuis ses débuts et samedi d'ailleurs, marquait une continuité dans le style et dans sa façon de s'imposer avec cette quinzième victoire consécutive. C'est un joli record dans la discipline pour un athlète qui a su s'imposer avec patience et détermination tout au long de sa carrière en menant ses plus beaux assauts dans la cage de l'UFC.

Et on peut même aller plus loin,à ce niveau-là, on peut dire qu'Aldo a nettoyer la catégorie et qu'il y a fait le ménage. De mon point de vue, maintenant qu'il est l'actuel champion en titre et qu'il devance confortablement ses adversaires et concurrents potenciels, je vois pour l'avenir de la catégorie quelqu'un comme Dustin Poirier . Bien que ce dernier a récemment perdu face à celui qu'on surnomme le "zombie coréen" : Chan Sung Jung, pour qui un combat pour le titre devrait être imminent. 

Avec une domination aussi aisée de la catégorie, il n'y a aucun doute qu'Aldo va écrire de belles pages dans ce sport qui prouve qu'il se développe encore et toujours. Cependant, pour moi, Dustin Poirier est le seul actuellement à pouvoir lui tenir tête dans un futur pas si lointain. Et je le dis en ayant réfléchi et passer en catégorie tous les prétendants possibles au titre de la catégorie. A mon avis, un face à face entre ces deux hommes raviraient les fans d'arts martiaux mixtes tout en nourrissant le suspense. 


Récemment, vous avez du l'entendre, l'un des combattants en haut de l'affiche, ancien champion du WEC a appelé au défi le champion en titre. cet homme, c'est Anthony Pettis qui accepte de changer de division donc si l'UFC lui donne une chance de faire échouer le champion en titre qu'il semble persuader de pouvoir mettre en danger.


THE REEM ENCAISSE UNE LOURDE LEÇON ALORS QUE LE MMA EN APPREND UNE VALEUREUSE

Alistair Overeem était en train de dominer sans conteste son adversaire du soir Antonio Silva à travers deux rounds intensifs et techniquement brillants. Overeem écrivait son histoire et faisait le combat en imprégnant un rythme qui l'a de suite placé favori lui qui déclarait déjà partout avant la rencontre que ce combat ne l'inquiétait pas et qu'il serait celui qui en sortirait vainqueur. Combattant de spectacle et de grands évènements, The Reem sait faire monter la pression avant les combats et imposer à l'adversaire une guerre mentale avec une aisance rare une fois le combat commencé. Mais après 13 mois sans activité, le Brésilien a décidé de ne pas se laisser intimider. Et dans la troisième reprise, il entre dans le jeu de son adversaire et livre la guerre qu'on lui a déclaré. De ce retour révélateur de l'état d'esprit du combattant brésilien, une conséquence nette et sans bavure : quelques secondes plus tard "The Reem" se retrouve au tapis malgré lui et enregistre devant la foule surprise et excitée à la fois par ce retournement de situation sa première défaite depuis le 17 septembre 2007. Cette défaite cuisante et inattendue efface la possibilité d'une rencontre imminente face à Cain Velasquez. Overeem va devoir retourner au travail et réhabiliter son statut de favori pour pouvoir prétendre à une chance sérieuse au titre et s'imposer comme un éventuel numéro deux. Et je n'ai pas de doute quant au succès de son retour après un ou deux combats où il sera imposer sa force de frappe et sa technique devastatrice. Après tout, la dernière fois qu'Overeem a perdu, c'était déjà un KO il y a six années. Et donc le laps de temps entre deux défaites et deux KO a été de six longues années...ce qui laisse penser qu'Overeem va vite reprendre le dessus et revenir dans les hauts du classement.

A l'inverse et après sa victoire impressionnante car inattendue d'une certaine manière, Silva est désormais à considérer comme un concurrent direct et prétendant sérieux au titre. Cependant, il avait déjà du affronter Velasquez et la différence de niveau avait été criante tan le champion en titre a surpassé Silva avec aisance. Donc on peut considérer qu'après quelques victoires qui confirmeraient son nouveau statut, il sera l'homme qui aura la chance de concourir pour le titre.  D'ici là, ce que nous pouvons retenir de la soirée et de ce face à face plus particluèrement est que prendre des risques paie nécessairement et peut même changer le cours de l'Histoire. 

EVANS CONTINUE SA DESCENTE

Rashad Evans est l'un des combattants les plus talentueux de sa catégorie. De son allure athlétque à ses capacités techniques, il est un combattant complet et impressionnant tant il parvient à maîtriser les différentes phases de combat.Il a su nourrir son talent et le travailler depuis ses débuts en 2008 qui avaient déjà laisser pressentir un combattant rigoureux et qui ne lâche rien.

Evans a commencé sa carrière à l'UFC comme un poids lourds qui n'avait que peu de chance d'imposer sa force de frappe dans cette catégorie et il a changer de catégorie pour tenter de reprendre le dessus et de s'imposer chez les lourds légers. Une victoire sur décision partagée face à  Sam Hoger et par la suite des victoires conséquentes telles que celle face à Stephan Bonnar

Il s'agissait alors de bons résultats, de résultats prometteurs mais qui ne garantissaient en rien l’étoffe d'un grand futur champion.

Mais ce constat a changé. Clairement. 

Il a enchaîné et fait son travail avec des KO impressionnants comme celui face à Jason Lambert. C'était un finish spectaculaire qui a montré Evans sous un nouveau jour. Un combattant dangereux et imprévisible. 

Quatre combats plus tard, les faits parlent pour lui avec ce KO sorti de nulle part qui changera sa carrière et restera gravé dans toutes les mémoires : un KO face à Chuck Liddell à considérer comme l'un des plus gros KO de l'histoire de ce sport. Celui que l'on surnomme alors “Suga” s'empare du titre et devient champion de l'UFC avec une victoire qui restera dans les annales comme étant historique et positiOnnant son auteur comme l'un des leader et des nouvelles stars de ce sport.

Et puis après cela, les choses ont encore bougé. Mais pour le pire cette fois-ci.

Evans a perdu sa ceinture par un KO dramatique encaissé face à  Lyoto Machida dès sa première défense de titre. Il ne sera alors plus jamais le même. Et la seule victoire qu'il a pu prendre par KO a été face à un Tito Ortiz plus proche de la fin que de ses brillants débuts

Evans a perdu samedi soir face à Rogerio Nogueira dans un combat qui aurait pu tourner à un avantage ou un autre mais là encore on a vu un ancien champion qui a eu du mal à revenir dans la partie avec des efforts peu spectaculaires et peu convaincants. Cette défaite pourra t-elle s'avérer être positive pour lui ? Je ne le sais pas. Mais samedi soir il a montré hésitation et doutes. Pourra t-il encore mettre KO ? Saura t-il revenir à son meilleur niveau ? Le peut-il encore ? On le lui souhaite. Vraiment. 


Médias

Récent
Le poids moyen Michael "The Count" Bisping a affronté le vétéran de l'UFC Brian Stann lors de l'UFC 152. Voyez maintenant Bisping se mesurer à Luke Rockhold en combat principal de l'événement UFC Fight Night Sydney.
31 oct. 2014
L'ancienne star de football et poids mi-lourd Ovince Saint Preux a endormi Nikita Krylov avec un étranglement "à la Von Flue". Voyez Saint Preux se mesurer à Mauricio "Shogun" lors du combat principal de l'UFC Fight Night Uberlandia.
31 oct. 2014
UFC Minute host Lisa Foiles runs down all of the need-to-know news for Friday, October 31.
30 oct. 2014
Relive the battle between Team Pettis' Aisling Daly and Team Melendez's Angela Magana.
29 oct. 2014