Aperçu des offres des paris fictifs de l'UFC 161 - La carte principale

Visitez UFC.com/Fantasy afin de jouer...
L'événement UFC 161 ne met peut être pas à l'affiche de combat de championnat, ni même de duel visant à déterminer qui deviendra le premier aspirant dans une catégorie donnée, mais il n'en demeure pas moins qu'il y a de bons enjeux puisque certain des meilleurs athlètes de plusieurs catégories différentes seront de la carte présentée à Winnipeg.

En tête de liste, l'ancien champion des poids mi-lourds de l'UFC, Rashad Evans, espère rebondir après avoir écopé de deux revers d'affilée lorsqu'il affrontement le légendaire Dan Henderson. Les deux combattants veulent s'inscrire de nouveau dans la colonne des victoires et cet affrontement est une occasion en or de pouvoir considérablement remonter au classement.

Sur cette même carte, la vedette montante chez les poids coq féminins, Alexis Davis, tentera de se tailler une place enviable dans sa catégorie et Roy Nelson voudra ajouter le nom de Stipe Miocic à sa liste grandissante de victimes par KO.

Avec cet aperçu, nous allons étudier les facteurs qui pourraient faire la différence et vous aider à faire vos sélections au jeu UFC Pick ‘Em pour les combats de la carte principale de l'UFC 161.

1) Dan Henderson et Rashad Evans sont des combattants étrangement similaires, si on s'en tient qu'à leurs statistiques. Henderson et Evans sont nez à nez au chapitre des statistiques, qu'on parle de frappes qui ont touché la cible chaque minute ou de la réussite de leurs mises au sol et efficacité de leur défensive contre les amenées au sol. Les deux têtes d'affiche de l'UFC ont toutes deux commencé leur carrière en tant que lutteur avant de devenir des combattants polyvalents. Avouons toutefois que la carrière d'Henderson en lutte a atteint un niveau de loin supérieur à celui d'Evans, mais malgré tout, on ne peut pas nier que les deux combattants ont utilisé leur grappling comme arme majeure bien avant d'avoir développé leur pied-poing. >Une fois à l'aise sur leurs pieds, ils ont tous deux remporté certains des meilleurs KO de l'histoire des AMM. Parce que le combat est particulièrement serré, ce dernier vaudra 120 points additionnels pour une prédiction exacte. Donc comment un combat entre deux athlètes similaires peut-il être départagé?

Evans a le plus de mises au sol dans l'histoire des poids mi-lourds, mais a mis la lutte de côté depuis quelques années. Maintenant qu'il a commencé à s'entraîner auprès du médaillé d'or olympique Kenny Monday, peut-être aura-t-il misé davantage sur sa lutte pour ce combat, bien que lui et Henderson s'équivalent plutôt bien en grappling. La différence devrait plutôt se faire au niveau du pied-poing et c'est justement à ce niveau qu'Henderson a peut-être un léger avantage. Henderson n’a livré rien de moins que 38 combats en carrière sans jamais s'être fait mettre KO. Ajoutons à cela qu'il figure au quatrième rang du palmarès pour le plus de mises au sol réussies dans l'histoire de l'UFC/PRIDE/Strikeforce , et il devient indéniable que Henderson possède la recette gagnante en combat debout. Henderson est aussi habile en corps à corps, d'où il réussit la plupart de ses mises au sol et d'où sa puissance est purement dévastatrice. Si Henderson peut couper facilement couper la distance face à Evans et empêcher ce dernier, qui est un tantinet plus rapide, de le darder, il devrait normalement être capable de lancer les frappes qui lui permettront soit de mettre un terme au combat, soit de l'emporter à la décision.

2) Roy Nelson voudra ajouter une autre victime à son tableau de chasse lors de l'UFC 161 avec une quatrième victoire consécutive. Nelson a accepté ce combat une semaine à peine avoir fini Cheick Kongo au premier round lors de l'UFC 159. Il affrontera maintenant le combattant de l'Ohio, Stipe Miocic, qui voudra faire oublier son récent revers. Nelson n'aime pas particulièrement laisser les choses aller jusqu'au second round, donc il tente généralement de finir son travail très rapidement. Il figure au troisième rang au palmarès pour le plus grand nombre de KO de l'histoire chez les poids lourds à l'UFC et au second rang pour le plus grand nombre de frappes à la tête lancées dans cette division. Mauvaise nouvelle pour Miocic qui affrontera un véritable taureau enragé. Nelson se porte à l'attaque rapidement et souvent, et il n'a pas peur de devoir encaisser deux ou trois frappes pour pouvoir ensuite lancer à son tour, une de ses solides droites. Même s'il n'a pas vraiment eu de camp d'entrainement en prévision de cet affrontement, Nelson est en confiance après avoir récemment obtenu une victoire par KO au premier round et il a définitivement le 'momentum'.

3) Alexis Davis est une des meilleures combattants poids coq de la division et elle entend le prouver samedi soir. Ayant remporté cinq de ses six derniers combats, Davis est une véritable machine qui punit ses adversaires au sol, en plus d'avoir un des meilleurs mentons de la division. C'est de plus une redoutable lutteuse avec un bon bagage en jiu-jitsu brésilien qui attaquera sans répit chaque membre que son adversaire laissera à découvert, ne serait-ce que pendant qu'une simple fraction de seconde. Elle a fini ses deux derniers adversaires avant le temps limite réglementaire et cette fois-ci, elle affrontera Rosi Sexton - qui aussi bonne soit-elle, n'est définitivement pas de même niveau que Davis au sol. Ce combat pourrait en théorie être un vrai carnage, mais il faudra plutôt s'attendre à ce que Davis amène le combat au sol à la première occasion pour ensuite se montrer patiente dans l'attente de la moindre petite erreur que Sexton fera afin d'en finir par soumission.

4) La clé du succès de Pat Barry contre Shawn Jordan, c'est d'éviter d'aller en corps à corps. Barry est un des cogneurs les plus puissants de la division des poids lourds de l'UFC en plus de figurer au second rang du palmarès pour le plus grand nombre de mises au sol ainsi que le plus de coups de pied aux jambes lancés dans cette division. Barry frappe la tête et les jambes de ses adversaires et il devra faire attention face à un fort adversaire tel que Jordan, qui sait que se tenir à distance pourrait lui coûter cher. Barry n'est pas toujours constant dans ses performances, mais c'est sans contredit un finisseur qui n'a laissé qu'une seule chance à des juges de décider de son sort au cours de sa carrière à l'UFC. De plus, cette fois-ci il ne concède à peu près aucun avantage de portée à son adversaire, contrairement à certains de ses combats passés chez les poids lourds, ce qui est de bon augure pour le style de Barry. S'il peut contenir Jordan dans un mode défensif et rester loin du clinch, Barry devrait être capable d'attaquer avec des coups de pieds pour ensuite possiblement, finir le combat avec des coups de poing.


 
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
Joe Rogan ranks the greatest victories of featherweight champion Jose Aldo’s career in Ultimate 8.
24 oct. 2014
Stars from UFC 179 main and co-main event hit the scale before taking the Octagon on Saturday night at UFC 179. The action starts at 7PM/4PM ETPT on UFC FIGHT PASS before heading over to FOX Sports 1 at 8PM/5PM and then to Pay-Per-View at 10PM/7PM!
24 oct. 2014
Voyez la pesée officielle de l'UFC 179 : Aldo vs Mendes 2 en direct le vendredi 24 octobre à 20:00 HEC.
16 oct. 2014
Les billets pour la finale The Ultimate Fighter : A Champion Will Be Crowned seront mis en vente ce vendredi! Vous ne voulez pas manquer cette carte historique lors de laquelle la toute première championne poids paille sera couronnée!
19 oct. 2014