Perosh victorieux - Résultats des combats préliminaires de l'UFC 163

Ci-bas le compte-rendu des combats préliminaires de l'UFC 163...
Il y a un an, le poids mi-lourd Australien, Anthony Perosh, se remettait d'un revers par KO en seulement 7 secondes aux mains Ryan Jimmo. Lors du combat marquant son retour samedi soir, ce fut tout aussi rapide. Seulement, cette fois-ci c'est l'athlète de 40 ans qui était l'agresseur lors de son combat préliminaire de l'UFC 163. Il a disposé de Vinny Magalhaes en seulement 14 secondes au HSBC Arena de Rio de Janeiro, Brésil.

En début d'affrontement, Magalhaes s'est avancé et a écopé d'une droite qui l'a projeté au tapis. Perosh en a profité afin de se précipiter sur lui et décharger ses frappes – demeurées sans réponse – ce qui a forcé l'arbitre Mario Yamasaki à mettre un terme à l'affrontement après seulement 14 secondes, ce qui a valu à Perosh sa 14ème victoire en carrière. Magalhaes, qui combattant pour la première fois dans son Rio natal, voit sa fiche passer à 11-7, 1 NL.

Entrevue d'après-combat d'Anthony Perosh.

NUNES vs GAFF

La Brésilienne Amanda Nunes peut considérer ses débuts à l'UFC comme étant mémorables puisqu'elle a disposé de l'Allemande Sheila Gaff par "ground and pound" au premier round.

Après de furieux échanges en début de combat, Gaff a presque eu Nunes alors que les deux poids coq se sont engagées au tapis, mais après qu'elles se soient brièvement relevées, elles sont retournées au sol et c'est Nunes qui a cette fois-ci eu le dessus, d'abord en position de côté pour ensuite passer en position montée. Gaff s'est de nouveau relevée, mais Nunes s'est dépêché à la renvoyer sur son dos afin de décharger ses frappes jusqu'à ce que l'arbitre Herb Dean mette un terme à l'affrontement à la marque de 2:08.

Avec cette victoire, Nunes a vu sa fiche passer à 8-3; celle de Gaff – qui s'est inclinée lors de ses deux sorties dans l'Octogone - indique désormais 10-6-1.

Entrevue d'après-combat d'Amanda Nunes.

MORAES vs MAGNY

Le finaliste de la première édition de la série Ultimate Fighter Brasil , Sergio MoraesNeil Magny, au premier round.

Magny (8-3) a gardé ses distances derrière un jab rapide et d'occasionnels coups droits. Pour sa part, Moraes (8-3) était disposé à échanger en pied-poing malgré son net avantage au tapis. Cette situation a perduré jusqu'à la seconde minute, lorsqu'il a obtenu sa première mise au sol. Dès lors, les choses furent à l'avantage de Moraes, qui a passé l'étranglement triangulaire à son rival, l'a martelé avec une série de coups de coude pour ensuite resserrer son emprise et l'a forcé à taper à la marque de 3:13.

Entrevue d'après-combat de Sergio Moraes.

McCALL vs SANTOS

Ian McCall s'est finalement inscrit dans la colonne des victoires à sa quatrième sortie en remportant la victoire par décision sur Iliarde Santos au terme de leur combat chez les poids mouche.

Les juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27 à deux reprises et 29-28 en faveur de McCall, qui avait jusqu'alors cumulé une fiche de 0-2-1 contre Demetrious Johnson (à deux reprises) et Joseph Benavidez lors de ses trois premières sorties dans l'Octogone.

Le jeu de McCall en pied-poing s'est avéré efficace en début d'affrontement puisque ce dernier a touché Santos à plusieurs reprises. À un peu plus de deux minutes du début du combat, McCall (12-4-1) a touché la cible avec deux crochets de la gauche, ébranlant le Brésilien qui n'a pas tardé à tenter une mise au sol. McCall l'a renversé et s'est retrouvé en position dominante une fois au tapis et il a ensuite frappé son rival des deux mains avant de se relever. Alors que McCall se relevait, Santos l'a touché à son tour avec deux solides coups avant la fin du round.

“Uncle Creepy” a continué à impressionner au second round, mélangeant allègrement les coups de poing et de pied. Santos (27-8-1) a cependant refusé d'abdiquer et a fait payer McCall pour avoir baisser sa garde à plusieurs occasions, des attaques qui n'ont par tardé à marquer le visage du Californien. Mais le volume de frappes lancées par McCall étant de loin supérieur ce qui lui avait déjà conféré un avantage certain et il a su maintenir la cadence au troisième round en évitant la plupart des puissantes frappes de Santos, ce qui lui a permis de s'attirer la faveur des juges.

Entrevue d'après-combat de Ian McCall.

YAHYA vs CLOPTON

Le poids plume brésilien, Rani Yahya a remporté une troisième victoire d'affilée en surclassant Josh Clopton par les pointages unanimes de 29-28.

Après que les deux hommes se soient étudiés au cours de la première minute, Yahya a obtenu une mise au sol et Clopton s'est aussitôt retrouvé en mauvaise posture au tapis. Clopton a su conserver son calme malgré la pression, mais Yahya demeurait actif en tentant de trouver la meilleure position depuis laquelle lancer des frappes. Avec moins de 90 secondes à faire, Yahya est passé en position montée complète et même si Clopton s'est brièvement échappé, il a su retrouver sa position avantageuse dans les dernières secondes. Ce fut donc un round tout à son avantage.

Yahya a obtenu une autre mise au sol au cours de la première minute du second engagement et de là, il a littéralement dominé son adversaire au sol. Le combattant de Brasilia a maîtrisé Clopton pendant tout le reste du round, mais n'a pu le finir.

Au troisième round, Clopton a été capable de demeurer debout un peu plus longtemps que lors des rounds précédents, faisant même une brève remontée contre son Yahya qui commençait à se fatiguer, mais ce fut insuffisant puisque les juges avaient déjà Yahya vainqueur. Ce ne fut qu'une formalité de faire connaître la décision après le son de la cloche.

Avec cette victoire, la fiche de Yahya passe à 19-7; celle de Clopton indique désormais 6-2-1.

Entrevue d'après-combat de Rani Yahya.

BARROSO vs OLIVEIRA

C'est le remplaçant de dernière minute, Francimar Barroso, qui a nettement eu le dessus dans l'Octogone face à Ednaldo Oliveira, ce qui lui a valu la décision unanime au terme de trois rounds.

Les juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27 (deux fois) et 29-28 en faveur de Barroso, qui a ainsi vu sa fiche passer à 16-3. Celle d'Oliveira, qui faisait ses débuts chez les poids mi-lourds, indique désormais 13-2-1 et 1 NL.

Barroso a initié les échanges avec deux coups de pied à la tête, tentant de terminer rapidement sa soirée de travail, mais il n'a pu toucher le menton d'Oliveira (6-5) qui était trop à distance. Dès lors, le combattant de Rio a tenté de couper la distance, mais Oliveira a utilisé sa portée afin de demeurer libre de tout souci. Les attaques d'Oliveira sont cependant demeurées prévisibles et inefficaces, ce qui a permis à Barroso de contre-attaquer efficacement avec des coups de pied aux jambes.

Le même scénario s'est poursuivi lors de la première minute du second engagement, mais après une mise au sol d'Oliveira, le combattant salvadorien a été capable de lancer une série de frappes au sol, son offensive la plus convaincante jusqu'à présent. C'est avec surprise qu'Oliveira a laissé Barroso se relever, permettant ainsi à ce dernier d'obtenir à son tour une mise au sol. Oliveira s'est cependant bien défendu et a été capable de contenir son rival jusqu'à ce que l'arbitre, Leon Roberts, demande le bris. Par la suite, Barroso a marqué des points avec deux solides droites et s'est montré plus agressif, pour ensuite obtenir une autre mise au sol au cours de la dernière minute.

Le combat a été rapidement transporté au sol au troisième round, mais les deux combattants se sont relevés tout aussi rapidement pour ensuite se retrouver en corps à corps le long du grillage. Barroso a obtenu une autre mise au sol à deux minutes, cumulant ainsi des points aux cartes de pointage. À partir de là, la fatigue des pugilistes a commencé à se faire sentir et les deux hommes se sont montrés beaucoup moins actifs jusqu'au son de cloche final.

Entrevue d'après-combat de Francimar Barroso.

ANDRADE vs MARUNDE

Le membre de la distribution de TUF Brasil 2 et ceinture noire en jiu-jitsu Viscardi Andrade a laissé parler ses poings lors du premier combat de la soirée chez les poids mi-moyens et a disposé de Bristol Marunde en seulement 96 secondes.

Dès le début de l'affrontement, chaque mouvement d'Andrade (15-6) faisait réagir bruyamment la foule et après une minute, une droite a violemment percuté Marunde (12-9) et l'a envoyé au tapis. L'Américain a semblé brièvement retrouver ses esprits, mais dès qu'il s'est relevé, il s'est fait renvoyer au tapis de nouveau par une gauche. Cette fois, Marunde a poursuivi ses attaques, ce qui a forcé l'arbitre Mario Yamasaki à mettre un terme à l'affrontement à la marque de 1:36 du premier round.

Entrevue d'après-combat de Viscardi Andrade.

Médias

Récent
The girls competing in the The Ultimate fighter Brazil 3 Octagon girl contest turn the tables and give their choices for some of the standouts in this season. New episodes post every Sunday night, exclusively on UFC Fight Pass.
19 avr. 2014
FOX UFC Saturday event at the Amway Center on April 19, 2014 in Orlando, Florida.
19 avr. 2014
NBA legend Shaquille O'Neal and UFC correspondent Megan Olivi chat it up before UFC on FOX 11. Hear how the big man helped pull off the pre-fight press conference and how he was introduced to mixed martial arts.
19 avr. 2014
UFc president Dana White meets with the media to discuss all things UFC on FOX 11.
19 avr. 2014