Rory Impressionnant contre Woodley, UFC 174 Carte Principale

Voici les résultats de la carte principal de l'UFC 174

VANCOUVER, le 14 juin – La dernière fois que Rory MacDonald a combattu ua Rogers Arena, il a perdu pour la première fois de sa carrière face à Carlos Condit en 2010. Il a clairement vaincu ces démons, car samedi soir il a gagné une décision dominante contre Tyron Woodley, un autre prétendant à la ceinture poids mi-moyen, lors du co-combat principal de l'UFC 174.

Les scores des trois juges étaient de 30-27 en faveur de MacDonald, qui passe à 16-2; Woodley tombe à 13-3.

Avec la chanson « St. Anger » de Metallica qui sonnait encore dans leurs oreilles, le public au Colombie-Britannique chantait le nom de MacDonald au début du combat, et le résident de Quesnel est tout de suite venu à la distance de frappe avec le dangereux Woodley, pour envoyer des jabs puissants parsemé de coups de pieds, tout en évitant les tentatives de mise au sol de son adversaire. À 90 secondes de la fin du round, Woodley a enfin réussi à amener le combat au sol, mais MacDonald s'est remis debout aussi vite et a repris son travail en boxe, il a fini le round avec une rafale impressionnante de coups à la tête et au corps.

MacDonald a continué à mettre la pression au deuxième round, et Woodley, sous la pression des coups de poings du Canadien qui touchaient à la tête et au corps, a rarement réussi à s'éloigner de la cage. Macdonald ajouté des coups de pieds, qui ont empêché le résident de St. Louis de monter le moindre attaque ou de trouver son rythme.

Woodley a essayé d'attaquer au début du troisième round, sachant qu'il avait besoin de changer le cours du combat. Mais après un premier temps d'activité, Woodley s'est retrouvé encore le dos contre la cage à subir la boxe de MacDonald. Avec trois minutes restants dans le combat, MacDonald a même mis son adversaire, une ancienne star de lutte, sur le dos, comme pour éliminer la moindre doute de sa domination. Et à l'approche de la fin du combat, MacDonald a doublé d’agressivité et a fait tomber une pluie de coups à la tête, à la grande joie du public, pour finir en beauté une victoire sans erreur du jeune combattant de 24 ans, surnommé « Ares ».

BADER vs. CAVALCANTE

On s'attendait à une vraie bataille lors du combat poids mi-lourd entre Rafael Cavalcante et Ryan Bader, mais l'Américain a donne une leçon de lutte au Brésilien en route vers une victoire par décision unanime.

Les scores étaient de 30-27 en faveur de Baderpour tous les juges, qui améliore son palmarès à 18-4; Cavalcante tombe à 10-5 avec 1 non-lieu.

Bader a bien mélangé ses attaques au premier round, son adversaire ne savait pas s'il fallait attendre des coups ou une mise au sol, et l'Américain a évité tous les parpaings que son adversaire a envoyé en guis de réponse. Au tapis, Feijao n'a pas trouvé de réponse à la contrôle et les frappes au corps du lutteur.

Feijao a bloqué la première tentative d'amené au sol de Bader au deuxième round, mais le combattant d'Arizona a maintenu sa pression et a mis le Brésilien sur le dos dans la deuxième minute. Cavalcante s'est remis debout, mais Bader l'a remis sur le dos peu de temps après.

Feijao, motivé par l'engueulade de son coach entre rounds, a enfin décidé d'attaquer au dernier round : il a touché avec quelques coups puissants et a évité deux tentatives d'amené au sol. Mais la troisième a fait mouche, et le vétéran de TUF a gardé son adversaire sur le dos pour gagner une décision logique.

ARLOVSKI vs. SCHAUB

Pour ses retours dans l'Octogone, l'ancien champion poids lourd Andrei Arlovski a gagné une décision partagée, mais tout le monde n'était pas d'accord avec les juges, surtout son adversaire Brendan Schaub.

« Il faut changer quelque chose avec ces juges, » a-t-il déclaré, « Je n'ai aucune idée ce qu'ils font, mais il est clair qu'ils ne faisaient pas attention au combat. Je sais qu'Andrei est une grande star et peut être ils ont été influencé par le public. Mais regardez les statistiques et dites-moi qui a gagné ce combat. J'ai déjà vu la mauvaise décision lors du combat entre Diego Sanchez et Ross Pearson la semaine dernière, et je n'arrive pas à croire que la même chose m'arrive. À la limite, on pourrait donner le premier round à Andrei, mais c'est tout. Les seuls coups significatifs qu'il a placé étaient les deux coups de tête. Je ne sais plus quoi dire. »

Les scores étaient deux fois 29-28 et 28-29 en faveur d'Arlovski lors d'une décision qui a suscité une réaction négative du public.

Arlovski a réduit la distance pour pousser Schaub contre le grillage au début du combat, une stratégie peu apprécié du public. Schaub a touché avec un droit plongeant, mais les deux hommes sont venus au corps à corps de nouveau. Schaub s'est séparé et a touché encore avant de rater un droit puissant. Arlovski était content de venir au corps à corps et pousser l'Américain contre le grillage.

Peu de choses ont changé au deuxième round. Arlovski ne montrait aucun agressivité, et Schaub cherchait un gros coup pour mettre fin au match, mais ne l'a jamais trouvé. Arlovski a envoyé quelques coups puissants vers la fin du round, mais rien de significatif n'a touché.

Après une minute du dernier round, Schaub a mis Arlovski sur le dos et a commencé à frapper. Arlovski se contentait de défendre jusqu'à la dernière minute lorsqu'ils se sont remis debout. Les deux combattants étaient épuisés et ils sont venus au corps à corps contre le grillage. Après une dernière échange à la fin du combat, Schaub était ouvert au-dessus de l’œil et avait le visage enflé, ce qui suffisait pour convaincre les juges à nommer Arlovski vainqueur.

« Mes bras et mes jambes tremblaient en route vers l'Octogone et pendant le premier round, » a avoué Arlovksi. « J'étais content de remonter dans l'Octogone, mais j'avais vraiment le traque. Ça fait du bien d'être de retour. L'accueil que j'ai eu de la part des fans était incroyable. C'était vraiment formidable, je me sentais réellement apprécié après une longue absence. Je n'oublierai jamais ce moment. Ma stratégie était de le mettre KO au premier round et de me servir de mon jeu de pieds pour créer des ouvertures. Je n'ai pas réussi à imposer cette stratégie, je voulais être plus mobile mais Brendan a réussi à me ralentir. »

Arlovski, qui combattait à l'UFC pour la première fois depuis mars 2008, améliore son palmarès à 22-10 avec 1 non-lieu; Schaub tombe à 11-4.

SAINT PREUX vs. JIMMO

La star montante poids mi-lourd  Ovince Saint Preux  a gagné son cinquième combat consécutif pour ouvrir la carte principale, il a finalisé Ryan Jimmo par abandon au deuxième round.

Jimmo a commencé vite, mais un direct de gauche a ouvert son nez et lui a forcé de changer de stratégie, alors il est venu au corps à corps contre le grillage. Après un long moment sans beaucoup d'activité, ils se sont séparés. Jimmo a touché avec des coups de pieds, mais Saint-Preux a répondu avec un deuxième gauche puissant et un amené au sol pour finir le round.

Jimmo a glissé au début du deuxième round et Saint-Preux en a profité pour prendre une position dominante. Il est passé rapidement en montée avant de contrôler le dos de Jimmo et commencer à lui tordre le bras. Jimmo a signalé son abandon, disant que son bras était cassé, et l'arbitre a mis fin au combat après deux minutes et 10 secondes du round.

Grâce à cette victoire, Saint-Preux améliore son palmarès à 16-5; Jimmo tombe à 19-3.

Médias

Récent
Taking a break from training for his headlining fight, UFC heavyweight and native Las Vegan, Roy Nelson, heads to the Voodoo Zipline high atop The Rio hotel to see the city from a whole different perspective.
16 sept. 2014
UFC Fight Night open workout for media at the Hilton Tokyo on September 16, 2014 in Tokyo, Japan. (Photo by Keith Tsuji/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
16 sept. 2014
Joanne Calderwood scouts opponent Emily Kagan with the help of Team Pettis coaches. Watch an all-new episode of The Ultimate Fighter every Wednesday on FOX Sports 1.
16 sept. 2014
Emily Kagan and the coaches from Team Melendez watch film from some Joanne Calderwoods previous fights before they face off Wednesday night on an all-new episode of The Ultimate Fighter.
16 sept. 2014