Lamas malmène Hioki - Résultats des combats préliminaires de l'UFC on FX 4

Ci-bas le compte-rendu des combats préliminaires de l'UFC on FX 4...
ATLANTIC CITY, 22 juin – Après avoir obtenu une victoire en février dernier contre Bart Palaszewski, le Japonais Hatsu Hioki entendait livrer un combat de plus avant de pouvoir affronter le champion poids plume de l’UFC, Jose Aldo. Ce fut une terrible erreur de l’avoir voulu ainsi puisque Ricardo “The Bully” Lamas a mis un terme à la course au titre de l’aspirant vendredi soir, obtenant une victoire par décision unanime serrée lors de leur combat préliminaire de l’UFC on FX présenté au Revel Casino.

“C’est surréel”, a commenté Lamas, qui a remporté ses trois affrontement à l’UFC après avoir fait un passage remarqué à la WEC. “Je combats pour Zuffa depuis maintenant trois ans et très peu de gens me connaissaient. Maintenant ils vont me connaître.”

Les trois cartes de pointage étaient de 29-28 en faveur de Lamas.

Même si Lamas a connu une bonne période en milieu de round, Hioki a su ramener son rival à l’ordre avec son jeu au sol efficace et impressionnant, notamment en tentant à deux reprises de coincer le bras de ce dernier. Lamas a toutefois obtenu le meilleur des échanges en pieds-poings et sa lutte lui a permis de se sortir du pétrin lorsque nécessaire.

Tentant de s’imposer en pieds-poings dès le début du second round, Lamas a utilisé sa défensive contre les amenées au sol, un coup de genou et un coup de poing au corps sonore afin de s’assurer que Hioki reste sur la défensive pour éventuellement lui passer la guillotine. Hioki s’est échappé et s’est retrouvé en position dominante, mais après une brève impasse, Lamas a tenté la guillotine depuis son dos à deux reprises. Bien qu’il n’ait pu compléter, cela lui a néanmoins assurément permis de marquer des points.

Toujours en contrôle, Lamas a touché le Japonais et l’a pourchassé. Hioki s’est contenté de le suivre autour de l’Octogone sans rien tenter de significatif avant la fin de l’engagement. Lorsque ce dernier a décidé de tenter une mise au sol, Lamas lui a passé de nouveau la guillotine. Hioki s’est échappé une fois de plus, mais il était maintenant trop tard afin de tenter quoique ce soit qui puisse lui permettre d’obtenir une victoire miraculeuse. Lamas a ainsi obtenu sa plus importante victoire jusqu’à présent.

Avec ce gain, la fiche de Lamas passe à 2-2; Hioki voit sa série de six victoires consécutives se terminer pour une fiche totale de 26-5-2.

Ramsey Nijem vs CJ Keith
Les choses ont mal commencé pour Ramsey Nijem lors de son combat chez les poids légers contre le nouveau venu C.J. Keith, mais après avoir repris ses esprits suite à des coups illégaux que son rival lui avait envoyés par inadvertance, il a été capable d’amener le combat au tapis, prendre la position montée complète et terminer sa soirée de travail par une série de frappes au sol, ne laissant d’autre choix à l’arbitre Yves Lavigne que celui de s’interposer à 2:29. Avec cette victoire par TKO, l’ancien finaliste de « The Ultimate Fighter » voit sa fiche passer à 7-2; Keith subit un premier revers en carrière. Sa fiche indique désormais 8-1.

Écoutez l’entrevue d’après-combat de Lamas et Nijam

Brock Jardine vs Rick Story
Rick Story a rebondi suite à ses défaites aux mains de Charlie Brenneman et Martin Kampmann en remportant cette fois-ci la victoire par décision unanime sur le nouveau venu à l’UFC, Brock Jardine.

Story a contrôlé la majeure partie du premier round en faisant bon usage de ses habiletés en pieds-poings doublés d’un excellent contrôle au tapis, mais son attaque méthodique n’a pas forcément ravi la foule impatiente. Jardine a touché la cible avec quelques attaques en boucle, mais rien qui ne lui a permis d’empêcher ou de décourager Story d’aller de l’avant.

Il n’y a sensiblement rien eu de différent au second round, à l’exception près que Jardine n’a rien lancé de convaincant en terme de frappe ce qui a permis à Story (14-5) d’étendre son contrôle, sans toutefois pouvoir apaiser la foule ou finir le combat.

Jardine (9-2) n’a jamais constitué une menace pour Story au cours du round final. Au contraire, toujours aussi dominant, “The Horror” a connu son meilleur moment du combat en envoyant son rival au sol avec un coup d’avant-bras avec trois minutes à faire. C’est ainsi que Story a mis fin à sa séquence de deux revers consécutifs par un blanchissage de 30-27.

Steven Siler vs Joey Gambino
Le poids plume toujours invaincu originaire de l’Utah, Steven Siler, a obtenu une troisième victoire dans l’Octogone en soumettant rapidement le débutant à l’UFC et combattant jusqu’alors invaincu, Joey Gambino.

Siler n’a pas donné un bon accueil au nouveau venu dans les premiers moments de l’engagement initial en contrôlant l’affrontement dès le début et en laissant le New Yorkais totalement ensanglanté à la suite de frappes. Gambino a vu poindre une lueur d’espoir lorsqu’il a momentanément ébranlé Siler en contre-attaquant, mais l’ancien participant de la série “The Ultimate Fighter” a réagi promptement en l’amenant au sol pour lui passer le guillotine, ce qui a forcé Gambino à taper à 2:47 du premier round.

Avec cette victoire, Siler a vu sa fiche passer à 21-9; Gambino voir un premier revers s’ajouter à la sienne qui indique désormais 9-1.

Écoutez les commentaires de Story et Siler après leur victoire

Nick Catone vs Chris Camozzi
L’étoile montante chez les poids moyens, Chris Camozzi, a peut-être connu un départ lent contre le combattant du New Jersey, Nick Catone, mais au troisième round, l’athlète du Colorado était en plein contrôle, ce qui lui a permis d’obtenir la victoire par mise hors de combat des suites des coupures qu’il a infligées à son adversaire.

Catone (9-3) a montré quelques signes de rouille en début d’affrontement, conséquence de ses 15 mois d’inactivité pour cause de blessure, mais il a tout de même su attaquer efficacement en pieds-poings pour éventuellement obtenir la mise au sol lors de la dernière minute. Camozzi est apparu décontracté, peut-être trop même, bougeant allégrement autour de l’Octogone en ne lançant que des frappes sporadiques.

Camozzi (17-5) a pris ses aises et a pourchassé Catone en début de second round. À ce moment, les lacunes dans la défense du New-Jerséyen se sont fait sentir, ce dernier souffrant de saignements de nez. Catone a semblé de plus en plus fatigué au fur et à mesure que le round progressait, mais une mise au sol au cours des 90 dernières secondes de l’engagement a confondu les sceptiques; il lui restait encore suffisamment d’énergie pour le troisième round.

Malgré le fait que Catone ait terminé le second round en force, Camozzi n’a pas tardé à renverser la vapeur au troisième engagement, causant beaucoup de dommages au visage de Catone avec des coups de genou et de poing. L’officiel Dan Miragliotta a demandé l’intervention du médecin afin d’examiner Catone et la fin de l’affrontement a été prononcée à la marque de 1:51.

Luis Ramos vs Matt Brown
Le vétéran mi-moyen Matt Brown a remporté sa troisième victoire consécutive, disposant du Brésilien Luis Ramos après lui avoir envoyé un barrage de coups au second round.

Après un premier engagement plutôt calme, les choses se sont envenimées au second round, Ramos se portant à l’attaque et Brown contre-attaquant calmement et infligeant même une coupure au nez de son adversaire. Avec deux minutes à faire, Brown a touché la cible avec un coup de genou au visage, ébranlant ainsi Ramos qui s’est retenu contre le grillage. Brown a par la suite de nouveau secoué son adversaire avec une série de coups de genou et de poing au visage. Il a poursuivi ses attaques avec des uppercuts alors que Ramos reculait contre la cage, ne laissant d’autre choix à l’arbitre, Gasper Oliver, de mettre un terme au carnage à 4:20 du second round.

Avec cette victoire, Brown voit sa fiche passer à 17-11; celle de Ramos indique désormais 19-8.

Voyez l’entrevue d’après-combat de Brown et de Camozzi

Dan Miller vs Ricardo Funch
Le poids moyen Dan Miller a amorcé positivement le second chapitre de sa carrière à l’UFC en tant que mi-moyen en soumettant le courageux Ricardo Funch au troisième round pour ainsi reprendre le chemin de la victoire après deux revers consécutifs.

Le premier round a été une guerre d’usure, chaque athlète se disputant la position dominante contre le grillage pour la plupart des cinq premières minutes, entrecoupées d’action périodique, ce qui a d’ailleurs probablement donné l’avance à Miller.

Au second round, alors qu’il avait la foule de Jersey derrière lui, Miller (14-6, 1 NC) s’est porté à l’attaque en tentant la guillotine à deux occasions. À mi-chemin du round, Miller est allé au sol afin de tenter de prendre la jambe de Funch, mais le Brésilien s’est échappé et a répondu à l’attaque avec quelques bons coups à la tête avant que le combat ne se poursuive debout contre la clôture, jusqu’à la fin du round.

Le troisième round fut la meilleure partie de cet affrontement, Miller envoyant Funch (8-4) au tapis avec une droite après seulement une minute. Puis s’en est suivi une kyrielle de frappes, mais Funch a rapidement pu protéger sa tête pour ensuite se relever et contre-attaquer. Les efforts de Miller ont finalement porté fruit alors que la guillotine tant désirée pendant toute la durée du combat lui a enfin permis de faire taper Funch à la marque de 3:12 du round final.

Ken Stone vs Dustin Pague
Dustin Pague est entré dans l’Octogone pour une seconde fois en deux semaines lors du combat poids coq présenté en ouverture de rideau. Il a cependant été incapable de répéter l’expérience et obtenir un gain semblable à celui obtenu sur Jared Papazian, Ken Stone ayant été favorisé par les juges pour finalement remporter la victoire par décision partagée. Les cartes de pointages indiquaient 29-28 à deux reprises et 28-29 en faveur de Stone, qui a vu sa fiche passer à 11-3; celle de Pague indique désormais 11-7.

Stone et Pague sont demeurés debout pendant la majeure partie de l’affrontement, Stone faisant du bon travail par moment, mais encaissant plusieurs coups lors des contre-attaques de Pague, principalement lorsqu’il tentait de se montrer plus agressif et mettre davantage de pression. Avec sa défensive, Pague a réussi à tenir son rival à distance pendant le second round, mais Stone a finalement été capable de l’amener au tapis au troisième engagement, ce qui lui a permis de s’approprier la victoire.

Écoutez ce que Miller et Stone avaient à dire lors de leur entrevue d’après-combat

Médias

Récent
Countdown to UFC Fight Night vous offre un aperçu des camps d'entraînement des effroyables poids lourds Alistair Overeem et Ben Rothwell alors qu'ils se préparent en vue d'un affrontement massif au Connecticut.
1 sept. 2014
Countdown vous offre un aperçu des camps d'entraînement de Mousasi et Souza. Voyez ces deux top 10 se préparer en vue de leur combat revanche, maintenant qu'ils sont des poids moyens complètement différents de ceux qu'ils étaient il y a 6 ans.
1 sept. 2014
Countdown to UFC Fight Night vous offre un aperçu des camps d'entraînement du favori de la Nouvelle-Angleterre Joe Lauzon et du spécialiste en soumission et vainqueur de la série The Ultimate Fighter 15, Michael Chiesa.
1 sept. 2014
Submission artist and no. 7 ranked middleweight Gegard Mousasi plans to take the fight to the ground against talented wrestler Mark Munoz. See Mousasi battle Jacare Souza in the main event at UFC Fight Night Mashantucket.
1 sept. 2014