Seconde victoire pour Iaquinta - Résultats des combats préliminaires de l'UFC Fight Night Manchester

Ci-bas le compte-rendu des combats préliminaires de l'événement UFC Fight Night Manchester.
Le finaliste de la série The Ultimate Fighter 15, "Raging" Al Iaquinta, a obtenu sa seconde victoire consécutive dans l'Octogone lors des combats préliminaires de l'UFC Fight Night au Phones 4U Arena de Manchester samedi soir en remportant la décision unanime après trois rounds chaudement disputés au Polonais Piotr Hallmann.

Deux juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27 et le troisième une carte de 29-28 en faveur de Iaquinta, qui a ainsi vu sa fiche passer à 7-2-1. Quant à Hallmann, qui remplaçait Anthony Njokuani qui était blessé, sa fiche indique désormais 14-2.

Iaquinta n'a pas perdu de temps avant de se porter à l'attaque. Les deux hommes se tenaient debout non loin l'un de l'autre, mais Hallman est demeuré impassible face aux attaques de son adversaire. Il a pour sa part touché la cible avec des crochets de gauche. Iaquinta a continué d'attaquer, mixant habilement coups de poing et de pied. Les deux combattants ont chacun eu leurs moments au cours de ce round endiablé qui s'est terminé sur une mise au sol de Hallmann.

Hallmann a réussi une autre mise au sol rapidement au second round, mais Iaquinta s'est rapidement relevé. Il a neutralisé rapidement son rival et après avoir encaissé de solides coups de poing, le combattant de Long Island a touché Hallmann avec une droite. Le vétéran de la marine polonaise a montré sa ténacité en résistant afin d'éviter de se faire finir, puis a repris le dessus avec une minute à faire en fin d'engagement.

Le New-Yorkais a évité deux tentatives de mise au sol en début de troisième round, puis s'est montré stratégique dans ses déplacements. Il y a ensuite eu une brève pause après que Iaquinta ait malencontreusement touché Hallmann à l'oeil. L'action a repris exactement où elle s'était arrêtée. Hallmann a obtenu deux mises au sol, puis Iaquinta est devenu de plus en plus fort en position debout avant d'obtenir plusieurs mises au sol dans les derniers moments du combat.

BARNATT vs CRAIG

Le participant de The Ultimate Fighter 17, Luke Barnatt, a prouvé qu'il était à prendre au sérieux. L'invaincu Britannique originaire de Cambridge a montré l'étendu de son talent, tant debout qu'au sol, et a ultimement remporté la victoire par soumission sur le poids moyen, Andrew Craig.

Craig a été le plus actif des deux en pied-poing, n'ayant aucune difficulté à combler l'écart le séparant du géant de 6' 6". Il a réussi à lancer de rapides et fortes frappes pour immédiatement reculer hors de portée. Barnatt a cependant pris ses aises en cours de round, et lors de la dernière minute, il a envoyé Craig au tapis avec une violente droite. Barnatt a hésité un moment, croyant probablement avoir remporté le combat, ce qui a permis au Texan de reprendre ses esprits. On a cependant pu voir qu'il était encore chambranlant au moment de regagner son coin à la fin du round.

Les deux hommes se sont échangés de solides coups au second round, Barnatt ayant cependant cette fois-ci l'avantage. Il a de nouveau envoyé Craig au sol avec un uppercut. À la seconde minute, Barnatt a ramené Craig au tapis pour ensuite terminer le travail en forçant son adversaire à taper avec un étranglement arrière à la marque de 2:12.

Avec cette victoire, Barnatt a vu sa fiche passer à 7-0. Celle de Craig indique désormais 9-2.

Entrevue d'après-combat de Luke Barnatt

ANDRADE vs SEXTON

La combattante poids coq Jessica Andrade a obtenu une première victoire à l'UFC grâce à son style impressionnant. Elle a disposé de la Britannique Rosi Sexton, qui a cependant fait forte impression pour s'être courageusement tenue debout pendant trois rounds face à une impitoyable adversaire qui ne cessait d'attaquer.

Les cartes de pointage ont été de 30-26 à deux reprises ainsi que de 30-27 en faveur d'Andrade, qui a ainsi vu sa fiche passer à 30-26. Celle de Sexton indique désormais 13-4.

Un crochet de gauche de la Brésilienne Andrade a ébranlé Sexton lors des 30 premières secondes du combat, mais l'expérimentée Anglaise a survécu aux attaques qui ont suivi et après avoir repris ses esprits, elle a a tenté une mise au sol. Andrade n'a cependant pas laissé sa rivale avoir gain de cause et a continué à décharger de puissantes frappes à son endroit. Sexton a tenté de contre-attaquer, mais rien ne semblait pouvoir arrêter "Bate Estaca". Avec 1:10 à faire, Andrade a amené le combat au tapis, pour se relever quelques secondes plus tard après que Sexton ait commencé à poser une menace pour elle avec son jeu au sol. Une droite d'Andrade a ensuite envoyé Sexton visiter le tapis juste avant le son de la cloche, puis un coup de genou illégal s'en est suivi, mais la Brésilienne s'en est tirée avec un simple avertissement de l'arbitre Neal Hall.

Une autre droite a ébranlé Sexton en début de second engagement, mais la Britannique s'est ressaisie et a tenté de répondre à son adversaire. Seulement, elle n'était pas aussi puissante que son adversaire et les choses ont rapidement commencé à se corser pour elle par la suite. Personne ne se serait plaint si le combat avait été arrêté à ce point. Malgré le fait que Sexton ait obtenu une mise au sol au cours des dix dernières secondes, elle s'est avérée incapable de capitaliser.

Au troisième round, la courageuse Sexton a tout tenté afin de reprendre le dessus, mais elle a été tout simplement dominée par Andrade, qui n'a laissé aucun doute quant au fait qu'elle avait gagné.

Écoutez les commentaires de Jessica Andrade après sa victoire

MILLER vs OGLE

Le vétéran poids plume Cole Miller s'est de nouveau inscrit dans la colonne des victoires en résistant à l'assaut d'Andy Ogle en fin d'affrontement pour remporter la décision unanime.

Les trois juges ont rendu des cartes de pointage de 29-28 en faveur de Miller, qui a lancé un défi au phénomène irlandais Conor McGregor après le combat.

La droite de Miller a touché la cible rapidement et souvent en début d'affrontement, forçant ainsi Ogle à s'engager en corps à corps après avoir repris ses esprits. Après l'action de part et d'autre contre le grillage, Ogle a obtenu une mise au sol, mais c'est cependant Miller (20-8) qui a pris le dos de son adversaire. Et c'est une position dans laquelle le Britannique ne voulait définitivement pas se trouver. Ogle a néanmoins été capable de survivre jusqu'en fin de round.

Ogle (9-3) a efficacement comblé la distance qui le séparait de Miller au second round, mais le résultat fut une tentative de guillotine de l'Américain. Habituellement, cela signifie que c'est échec et mat, mais le courageux “Little Axe” s'est libéré de l'emprise de son rival et est demeuré en position dominante. Après s'être fait renverser par Miller, Ogle s'est de nouveau retrouvé dans le pétrin, mais a été sauvé par la cloche.

Essayant de transformer le combat en véritable guerre au troisième round, Ogle a lancé de solides frappes à l'endroit de Miller, mais en encaissé à son tour en cours de route. Une mise au sol s'est ensuivie, et Ogle a tenté de se positionner au sol pour attaquer. À ce moment, Miller était coupé sous l'oeil droit et Ogle a désespérément tenté de reverser les choses en sa faveur. Malgré le fait qu'il a tout donné, il lui était déjà trop tard pour s'attirer la faveur des juges.

Cole Miller discute de sa victoire lors de son entrevue d'après-combat

HETTES vs WHITEFORD

Après une période d'inactivité de près d'un an en raison d'une blessure, le poids plume Jimy Hettes a montré aucun signe de rouille en soumettant le remplaçant de dernière minute Rob Whiteford au second round.

Whiteford (10-2), qui remplaçait Mike Wilkinson qui était blessé, a commencé en force avec des frappes et son grappling, mais une fois que Hettes l'a projeté au tapis à environ 90 secondes du début du combat, l'as en soumission s'est mis au travail et a menacé son rival jusqu'à la fin du round depuis toutes les positions avant que Whiteford voit enfin la lumière au bout du tunnel au cours des 30 dernières secondes de l'engagement.

Hettes (11-1) a une fois de plus emmené son rival au tapis au second round, et après avoir laissé une lueur d'espoir à Whiteford en le laissant prendre la position dominante, “The Kid” lui a passé un étranglement triangulaire, forçant l'arbitre Neal Hall à intervenir puisque Whiteford s'était endormi. Le combat a été arrêté à 2:17 du second engagement.

SCOTT vs KUIPER

Le finaliste de la série The Ultimate Fighter : The Smashes, l'anglais Brad Scott, est passé chez les poids moyens et ce passage s'est effectué avec brio puisqu'il a soumis Michael Kuiper pour ainsi récolter sa première victoire à l'UFC.

Ce fut une performance dominante et patiente du combattant de Melksham, qui a été en contrôle du début à la fin. Utilisant initialement ses frappes afin de repousser Kuiper contre le grillage, Scott a tenté une mise au sol, mais ne l'a pas réussie. Après que l'arbitre, Marc Goddard, ait séparé les deux hommes à la marque de 1:38, Scott s'est de nouveau engagé en corps à corps avec le Néerlandais, mais cette fois, la tentative Kuiper de se défaire de l'emprise de son adversaire l'a malencontreusement rendu vbulnérable à un étranglement avant. Kuipe a ainsi été forcé à taper à la marque de 4:17.

Avec cette victoire, Scott voit sa fiche passer à 10-2.  Celle de Kuiper indique désormais 12-3.

Brad Scott passe en revue sa soumission 

Médias

Récent
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
28 juil. 2014
Le jeune poids mi-lourds Ryan "Darth" Bader utilise sa mobilité et rapidité contre le cogneur Rampage Jackson à l'UFC 144. Voyez Bader contre Ovince Saint Preux à l'UFC Fight Night Bangor.
28 juil. 2014
The Ultimate Insider vous offre un aperçu du camp d'entraînement de l'ancienne olympienne Sara McMann. Voyez McMann à l'oeuvre dans l'Octogone lors de l'événement Fight Night Bangor le 16 août prochain.
27 juil. 2014
Anthony "Rumble" Johnson a récolté une impressionnante victoire à l'événement Fight Night San Jose. Écoutez-le commenter sa victoire auprès de Joe Rogan.
26 juil. 2014