UFC GYM Entraînement : Roulez pour la santé

Si vous pensez que l’auto-massage n’est que pour les dames d’un certain âge qui font du yoga, vous avez tort. Les meilleures athlètes du monde s’en servent pour garder une forme optimale.

On les voit partout : à la salle de sport, dans des magasins sportifs et à la télé lors des émissions tels “The Ultimate Fighter”. Ce sont des cylindres de polystyrène haute densité, connus sous le nom de foam-rollers, on ne peut pas y échapper. Et c’est tant mieux.  Les foam-rollers n’ont peut-être pas l’image dure qu’on attend des combattants, mais presque tous les athlètes de haut niveau s’en servent de nos jours. Le foam-roller est l’outil de choix pour le Self-Myofascial Release, AKA SMR, une sorte de massage qui aide à enlever des nœuds dans les fibres musculaires.

Imaginez une corde avec un nœud au milieu. Tirer sur la corde ne ferait que serrer le nœud pour qu’il soit encore plus difficile à défaire. SMR applique une pression sur les nœuds et les desserre doucement pour améliorer l’amplitude de mouvement et réduire le danger de blessure.

Le combattant mi-moyen Aaron Simpson se sert d’un foam-roller depuis des années, depuis qu’il les a découverts dans le service de médecine à l’Arizona State University où il était l’assistant entraîneur en lutte. À 38 ans, il a récemment descendu de catégorie de poids, Simpson est méticuleux lorsqu’il s’agit de maintenir la forme optimale.

« Nous avons une pile de foam-rollers à notre salle et avant l’entraînement l’équipe au complet s’en sert », explique Simpson, qui affrontera Mike Pierce dans la catégorie des mi-moyens lors de l'UFC on FX 5 au Target Center à Minneapolis le 5 octobre. « J’en ai une à la maison dont je me sers le soir lorsque je regarde la télé. »

La technique est étonnamment simple. On met le foam-roller par terre et on s’allonge dessus, c’est le poids des parties du corps qui applique la pression. Commençant avec les mollets, juste au-dessus des talons, roulez en direction des genoux. Lorsque vous trouvez un “trigger point” (un point de déclenchement, vous le reconnaîtrez si vous le trouvez) arrêtez et appuyez votre poids dessus pendant 30 à 60 secondes. Comme un massage profond, cela peut être désagréable, limite douloureux, mais les avantages à long-terme en valent largement le coup.

Tous les UFC Gym ont plusieurs outils pour le SMR, comme des foam-rollers ou de grid-rollers, qui sont fabriqués avec un tuyau en PVC et sont un peu plus dur », explique Scott Ramsdell, NASM-CPT, CES, PES, MMACS, entraîneur principal aux UFC Gyms. « Les entraîneurs aux UFC Gym connaissent très bien les techniques du foam-roller et s’en servent avec leurs clients tous les jours. »

Simpson aime se servir d’un foam-roller avant et après la musculation du bas du corps. Une étude publiée récemment dans le Journal of Strength and Conditioning Research a montré que se servir d’un foam-roller avant l’entraînement peut améliorer l’amplitude du mouvement des articulations sans réduire la performance des muscles autour.

Des femmes enceintes et des personnes qui souffrent d’ostéoporose ou fibromyalgie devraient consulter leur médecin avant de se servir du foam-roller ou d’autre outil de SMR. Ramsdell fait remarquer que le SMR peut être avantageux pour tout le monde, pas seulement des mecs qui combattent dans l’Octogone.

« Le foam rolling est peut-être même plus important pour des hommes et des femmes d’affaires qui passent 60 heures par semaine assis », explique-t-il. « Ils ont des déséquilibres musculaires uniques suite aux journées passées devant l’ordinateur. »





* References:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22580977

Watch Past Fights

Médias

Récent
Voyez la conférence de presse d'après-combat en direct immédiatement après l'événement.
18 mai 2015
The UFC 187 post-fight press conference got a little heated with an unexpected fighter speaking his mind. Check out the highlights.
24 mai 2015
UFC middleweight champion Chris Weidman talks about his win over Vitor Belfort to retain his title at UFC 187 and what could be next in this backstage interview with UFC correspondent Megan Olivi.
24 mai 2015
South Korean welterweight Dong Hyun Kim talks with Megan Olivi backstage about his win inside the Octagon and the future of Korean fighters.
24 mai 2015