Macao Musings

Michael DiSanto revient sur l'événement de samedi dernier, l'UFC Macao...
<a href='../event/UFC-Silva-vs-Irvin'>UFC </a>middleweight <a href='../fighter/Cung-Le'>Cung Le</a>LE PEUT ENFIN BRILLER

Cung Le voue un véritable culte aux sports de combat et représente d'ailleurs lui-même, une figure de la discipline, notamment dans la ville où il réside : San Jose en Californie.

Il a toujours été très enthousiasmé à l'idée d'accepter les combats et surtout, d'affronter les meilleurs du circuit. Vouloir se tester, jauger ses adversaires et demander à combattre les plus grands noms des arts martiaux mixtes font de lui un combattant à craindre, tant il est animé par le désir quotidien d'atteindre les plus hauts sommets en battant les meilleurs.

Mais sur ses dix premiers combats, Le n'a malheureusement pas pu, pas su, repartir avec une victoire sur un des grands noms des MMA. Alors pour les fins connaisseurs, oui, je vous l'accorde, on peut considérer que Frank Shamrock a montré ses limites lors de leur face-à-face, lui qui avait disparu des feux des projecteurs avant d'effectuer son retour dans la cage à Strikeforce, s'opposant puis s'inclinant devant Cung Le.

Cette victoire n'a été pour moi qu'un simple passage de flambeau, celui d'un héros local à un autre.

Sa véritable opportunité face à un gros nom a été sans contredit son combat contre Wanderlei Silva, combat qui a été un pur désastre. Par contre, qu'on se comprenne bien : cela a été clairement l'un des meilleurs combats de l'année, mais Le a été maltraité après avoir tenu le rythme au cours du premier round. Il a été surclassé lors des autres engagements et n'a pas été en mesure de revenir dans la partie. Cette défaite par KO a été l'issue d'un beau face-à-face, mais cela a également été brutal pour Le.

Mais nous le savons tous, il n'y a aucune honte à perdre face à Wanderlei Silva. Beaucoup pensent qu'il est en déclin et que si Le avait été un sérieux prétendant, il aurait été capable de mettre à mal la stratégie du Brésilien et même de remporter la victoire. Samedi dernier à Macao, Le s'est donc retroussé les manches et est revenu dans la partie alors qu'il était opposé à un grand nom de la discipline, l'ancien champion américain Rich Franklin. Le KO infligé par Cung Le à Franklin restera dans les annales tant il était inattendu et brutal. Cette réaction de l'athlète a juste montré combien ce combat était important pour lui et combien il comptait le remporter. Alors que tout le monde parlait du retour de Franklin en tête d'affiche avec une possible chance pour le titre des poids moyens, Le a causé toute une surprise : il a prouvé que lui aussi il est là pour gravir les échelons et atteinte le sommet. Cette victoire lui permet enfin de briller.

FRANKLIN DOIT S'INTERROGER SUR LA SUITE

Permettez-moi de commencer par un état d'âme, ou devrais-je dire un simple constat : je pense que Rich Franklin est l'un des meilleurs combattants que la discipline ait connus. Il est aussi l'un des athlètes les plus sympathiques avec les pieds bien ancrés sur terre malgré sa cote de popularité. Je n'ai rien d'autre à exprimer que le plus profond des respects à l'égard de cet homme pour qui j'ai la plus grande admiration, peut-être parce que nous sommes tous deux originaires de Cincinnati dans l'Ohio.

Le combat de samedi dernier et le KO subit par Franklin le forcent probablement à s'interroger sur son avenir et nous poussent à nous poser la question : "Est-ce LE moment?".

Le moment de raccrocher ses gants, celui de se retirer du circuit et de prendre une retraite amplement méritée est peut-être venu?

L'ancien champion de l'UFC, Forrest Griffin, explique bien le sentiment qui l'anime et que lui inspire cette problématique : " Je vais combattre jusqu'à ce que je ne puisse plus me battre et défendre mes chances... Après cela, je continuerais quand même à faire quelques combats juste pour l'argent."

Je ne pense pas que Franklin en soit là. Qu'il en soit à un niveau où il doive songer sérieusement à mettre un terme à sa carrière. Mais je m'interroge toutefois - sans doute comme beaucoup d'entre vous : est-il encore en mesure de redevenir champion?

Si je devais répondre, je vous dirais que non. Probablement pas.

Mais s'il ne cherche pas à gravir les échelons et à se rapprocher du titre, ne cherche-t-il désormais plus désormais qu'à combattre afin de s'assurer un certain confort financier lorsqu'il sera retraité?

Je suis incapable de vous dire où il en est côté finances, mais je suis certain que celui que l'on surnomme "The Ace" doit aussi prendre cet aspect en considération.

Rappelons cependant que sur ses cinq derniers combats , Rich Franklin a connu deux défaites marquantes par KO. Et un combat difficile avec une défaite lors de son combat revanche contre Wanderlei Silva. Je ne dis pas que Franklin n'est plus capable d'encaisser les coups, même si certains le pensent. Je pense simplement qu'à 38 ans, on encaisse peut être moins bien et plus difficilement dans cette discipline de combat, et que les séquelles sont peut être plus importantes qu'elles ne le sont lorsqu'on arrive tout juste dans le circuit.

PAS ENCORE LE SILVA D'ANTAN, MAIS SUR LA BONNE VOIE

Le 29 août 2009. Cette date marque la dernière victoire convaincante de Thiago Silva. Et c'était en dominant un certain Brandon Vera par décision unanime qu'il l'a obtenue, juste avant que le Brésilien ne soit contrôlé positif et que cette victoire ne se transforme en non-lieu. C'était donc un retour dans l'Octogone ce samedi pour ce Silva bien déterminé à effacer les mauvais souvenirs du passé et à saisir sa chance afin de ne laisser aucune place au doute face à l'invaincu Stanislav Nedkov.

Silva est apparu si léger sur ses jambes et tellement à l'aise dans l'Octogone, un comportement et une posture que nous n'avions pas vu depuis ses débuts à l'UFC.

Ce constat me laisse penser qu'il revient à son meilleur niveau avec envie et détermination.

Ce retour ne s'est évidemment pas fait sans heurts, car même en s'imposant, il l'a fait dans l'adversité et reprenant le dessus dans la rencontre sans se laisser surprendre par la pression et les enjeux d'un tel retour.

Alors oui, Silva a encore énormément de progrès à faire, mais il a clairement montré - avec une force rare - qu'il prenait la bonne direction, celle de la victoire. Celle des hauts du classement et du dépassement de soi. Samedi soir marquait donc un premier pas vers des jours meilleurs et une nouvelle rage de vaincre.

Médias

Récent
Take a deeper look at the highly-anticipated rematch between Johny Hendricks and Robbie Lawler and the lightweight title fight between Anthony Pettis and Gilbert Melendez. The warriors battle it out for the crown at UFC 181 on December 6 in Las Vegas.
25 nov. 2014
The Rankings Report is a weekly UFC.com series that gives you, the fans, a more in-depth look into the official UFC rankings. This week Matt Parrino and Forrest Griffin talk about Frankie Edgar, Edson Barboza, and answer fan questions.
25 nov. 2014
Lisa Foiles updates fans on Ultimate Fighter season 19 winner Corey Anderson's new opponent for UFC 181 and the UFC's return to the Prudential Center in New Jersey.
25 nov. 2014
Coming off two strong wins, heavyweight Travis "Hapa" Browne keeps his win streak alive with a first round KO victory over Josh Barnett at UFC 168. Browne looks to get back in title contention as he faces Brendan Schaub at UFC 181 in Las Vegas, Nevada.
25 nov. 2014