Saffiedine et Kawajiri Victorieux à Singapour

Voici les résultats de l'UFN à Singapour...
L'ancien champion du Strikeforce Tarec Saffiedine a fait parler sa boxe technique et puissante ainsi que son contrôle au sol lors de ses débuts à l'UFC ce samedi au Marina Bay Sands, lors du combat principal de l'UFC Fight Night à Singapour, en route vers une victoire par décision contre le Coréen coriace et courageux Hyun Gyu Lim qui a refusé de baisser les bras malgré la punition infligée par le Belge.

Les scores étaient de 49-46 et deux fois 48-47.

Saffiedine a réussi à trouver des ouvertures au début du combat, malgré l'allonge impressionnante du Coréen, grâce à un excellent jeu de pieds et des coups de poings et de pieds très rapide. Lim a répondu avec des gros directs du droit, il a envoyé le Belge au sol au milieu du round et a commencé à trouver sa cible plus souvent en fin du round.

Les deux poids mi-moyen ont échangé des gros coups en début du deuxième round avec un avantage du Belge qui a envoyé Lim en arrière par deux fois. Saffiedine a ralenti le rythme pour punir les jambes de Lim avec des low-kicks et créer des ouvertures pour toucher avec ses poings. Son adversaire, frustré, ne trouvant pas régulièrement de cible pour ses coups de poings sauvages.

Lim a été agressif au début du troisième round, mais le Belge l'a sonné avec un direct du droit avant de l'emmener au sol. Le Coréen s'est bien défendu et ils se sont remis debout. Saffiedine a continué à punir les jambes de Lim, qui boitait et tombant à plusieurs reprises au tapis. Le Belge l'a suivi au sol de nouveau mais n'a pas réussi à le finaliser. Debout à nouveau, Saffiedine a renvoyé le Coréen au sol avec un low-kick à l'approche de la fin du round.

Malgré sa jambe gauche abîmée, Lim a attaqué avec les deux mains au début du quatrième round. Mais Saffiedine est resté calme et a répondu avec un coup de genou à la volée qui a envoyé le Coréen au sol. Au sol, il a attaqué avec des coups de poings et a tenté un étranglement arrière et un triangle, mais Lim s'est bien défendu.

Lim a montré énormément de courage au dernier round, il avançait sur Saffiedine avec des coups, mais le Belge l'a arrêté à chaque fois avec un low-kick. À deux minutes de la fin du round, il a envoyé son adversaire au sol encore une fois, mais l'a permis de se remettre debout pour essayer de le finaliser avec ses poings. Lim, encouragé par le public, a baissé ses bras et crié sur son adversaire avant d'avancer sur lui pour l'inviter à se bagarrer. Le tactique a failli marcher, il a sonné Saffiedine à quelques secondes de la fin du round, mais c'était trop peu et trop tard.

Avec cette victoire, Saffiedine améliore son palmarès à15-3; Le Coréen Lim tombe à 12-4-1.

KAWAJIRI vs. SORIANO

La star Japonaise Tatsuya Kawajiri a impressionné lors de ses débuts très attendus dans l'Octogone. « The Crusher » a soumis l'Américain Sean Soriana au deuxième round avec un étranglement arrière, et a envoyé un message à toute la catégorie poids plume.

Soriano a bien touché avec ses poings et a bloqué quelques tentatives d'emmenés au sol au début du combat, mais Kawajiri n'est rien s'il n'est pas persistent. Deux minutes après le premier coup de gong, le lutteur Japonais a mis son adversaire au sol, Soriano s'est relevé, mais Kamajiri l'a mis encore une fois au sol et lui a pris le dos, d’où il a envoyé des coups de poings jusqu'à la fin du round.

Kawajiri n'a pas dû travailler aussi dur pour emmener le combat au sol au deuxième round. Une fois au tapis, il a rapidement pris le dos de son adversaire et a verrouillé un étranglement qui a forcé Soriano à abandonner après seulement 50 secondes.

Kawajiri, un vétéran du PRIDE et ancien poids léger, demeure invaincu au poids plume et affiche un palmarès impressionnant de 33-7-2; Soriano tombe à 8-1.

KUNIMOTO vs. DUTRA

Le combat poids mi-moyen entre Kiichi Kunimoto et Luiz Dutra a bien commencé, mais il a fini plus tôt que prévu et de manière décevante lorsque le Brésilien a été disqualifié.

Le début du combat était bien compétitif, Dutra cherchait à garder ses distances pour boxer et a bloqué des tentatives d'emmenés au sol. Mais lorsque Kunimoto l'a poussé contre la cage pour la deuxième fois, le Brésilien a envoyé une série de coups de coudes à l'arrière de sa tête. L'arbitre est intervenu et, après une visite du médecin, le combattant Japonais n'a pas pu continuer. Le Brésilien était alors disqualifié après deux minutes 57 du combat.

Kunimoto affiche un palmarès de 16-5-2 avec 1 non-lieu; Dutra tombe à11-3-1.

KANG vs. SHIMIZU

Dans ce combat poids coq, le Coréen Kyung Ho Kang a su se servir de son avantage d'allonge et de poids pour dominer complètement le Japonais Shunichi Shimizu qui faisait ses débuts à l'UFC, avant de le finaliser au troisième round.

On s'attendait à ce que Shimizu (28-9-10) donne du fil à retordre au Coréen au sol, malgré l'avantage de taille et de poids de ce dernier, mais après une nette domination debout, Kang est passé juste à côté d'une victoire par soumission au sol. Suite à un coup de coude interdit, l'arbitre est intervenu pour pénaliser Kang en enlevant deux points, ce qui a permis au Japonais de respirer. Kang a continué sa pression jusqu'à que Shimizu semble prendre un coup de pied bas. Mais en regardant le ralenti l'arbitre n'était pas d'accord et le combat a continué.

Kang (12-7, 1 non-lieu) a continué sa domination au deuxième round, et Shimizu trouvait aucune réponse, debout comme au sol. À deux minutes de la fin du round, le Japonais a pris la position dominante pour la première fois, mais Kang l'a rapidement renversé et a continué à le punir avec des frappes au sol.

Les choses n'ont pas changé au dernier round, Kang a continué à se servir des frappes au sol et a réussi à verrouiller un étranglement de côté. Shimizu a abandonné après trois minutes 53 du round.

Médias

Récent
Lyoto Machida, CB Dollaway, Renan Barao and Mitch Gagnon all stepped on the scale in Brazil ahead of their respective main and co-main event bouts at Fight Night Barueri. Check out the highlights.
20 déc. 2014
Dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine; Daniel Sarafian obtient sa première victoire à l'UFC après avoir soumis Eddie Mendez.
19 déc. 2014
La superstar de l'UFC, Lyoto Machida, la tête d'affiche CB Dollaway et le reste des combattants de l'événement Fight Night Barueri ont participé aux entraînements publics en vue de l'événement de samedi.
19 déc. 2014
Pesée de l'événement UFC Fight Night Barueri au Ginasio Jose Correa le 19 décembre 2014 à Barueri, Brésil. (Photos par Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
19 déc. 2014