Dragon obtient le combat de championnat - Résultats de la carte principale de l'UFC on FOX 4

Ci-bas les résultats et le compte-rendu de la carte principale de l'UFC on FOX 4...
LOS ANGELES, 4 août – L’ancien champion de l’UFC, Mauricio “Shogun” Rua, a du puiser dans toutes ses ressources samedi soir au STAPLES Center afin de venir à bout du courageux et déterminé Brandon Vera. Le résultat : une victoire par TKO au quatrième round pour Shogun, ce qui lui fait conserver une position enviable au classement pour un éventuel combat de championnat. Ce fut une autre guerre mémorable pour le Brésilien, qui avait aussi livré un affrontement de cinq rounds l’année dernière face à Dan Henderson.

Shogun, qui a malmené Vera (12-6, 1 NL) avec de solides frappes et qui est passé près de mettre un terme à l’affrontement des suites d’un assaut un second round, n’était toutefois pas satisfait de sa prestation.

“Je suis désolé, je n’étais pas à mon meilleur aujourd’hui, mais je promets de faire mieux dans le futur”, a commenté Rua (21-7), qui a admis avoir combattu la fatigue tout au long de son affrontement contre Vera. “La chose la plus importante est la victoire. Je respecte beaucoup Brandon. Il a livré un bon combat et voyons maintenant ce qui se passera.”

La question que tous se demandaient immédiatement après le combat était, “Mais quel mi-lourd de l’UFC on FOX 4 se méritera-t-il un combat de championnat?”

Il s’agissait vraisemblablement d’un de ces deux combattants : Lyoto Machida ou Shogun. Mais le président de l’UFC, Dana White, jubilant suite à cette soirée remplie d’action, a confirmé par la suite que l’heureux élu qui aurait la chance d’affronter le champion en combat de championnat serait Machida.

Contrairement à Shogun qui a disposé de Vera – agressif comme on ne l’a jamais vu avant - après que ce dernier l’ai poussé à bout – Machida n’a pas laissé le suspense s’installer.

Il était une fois un combattant invaincu nommé Lyoto Machida, reconnu pour être véritable casse-tête qu’aucun adversaire n’arrivait à résoudre. Après une série de 1-3, les amateurs ont commencé à se demander ce qu’il était advenu du “momentum” de l’ancien champion de l’UFC.

Inutile de vous posez la question. Avec la performance dominante qu’il a livrée samedi soir – une victoire par KO au second round sur Ryan Bader – le Machida des beaux jours est de retour et plus motivé que jamais à mettre à mettre la main sur le titre de l’UFC.

L’athlète de 34 ans a déclaré à Joe Rogan suite à son combat, “Je me sens très bien. C’était une bonne performance. J’aimerais ajouter, ‘The Dragon est de retour!’”

La conclusion probable du combat ne faisait aucun doute puisque Machida (18-3) a méthodiquement dominé le vainqueur de la 8ème mouture de la série The Ultimate Fighter avec des coups de pied aux jambes et aux côtes en plus de coups de genou à l’abdomen au premier round. La foule scandait “Machida! Machida!” à l’unisson, lorsque Bader (15-2), un des combattants ayant la plus puissante droite de la division des mi-lourds, se portait à l’attaque pour ne fendre que l’air.

Bader a payé le prix de son agressivité au second round. Alors que l’ancien lutteur de l’Arizona State University s’est avancé vers l’avant dans le but de déployer sa droite, Machida l’attendait et lui a placé une droite sur le menton, ce qui a ébranlé Bader. Dans les moments qui ont suivi, à la marque de 1:32, l’officiel a mis un terme à l’affrontement.

Entrevue d’après-combat de Lyoto Machida

Jamie Varner vs Joe Lauzon
S’il y avait un combat sur cette carte pour lesquels il était garanti que ce serait aussi bon qu’annoncé, un candidat au combat de la soirée quoi, c’était le savoureux affrontement opposant deux des meilleurs finisseurs au premier round. Mais en fait, ce qui s’est passé dans la cage entre Jamie Varner et Joe Lauzon laisse plutôt présager qu’il pourrait s’agir non pas du combat de la soirée, mais bel et bien du combat de l’année.

La guerre s’est terminée alors que Lauzon a forcé l’ancien champion de la World Extreme Cagefighting à taper avec un triangle à 2:44 du dernier round.

Cette fin soudaine a rendu la foule euphorique et a permis de n’avoir aucun besoin de consulter les juges, qui de toute façon, n’aurait pratiquement pu déterminer de vainqueur qu’en jouant à pile ou face.
Agressivité, frappes et action incessante étaient au rendez-vous. Varner (20-7-1, 1 NL) n’a probablement jamais aussi bien paru lors d’un combat, envoyant Lauzon (22-7) au tapis avec une monstrueuse droite au premier round et touchant la cible avec de franches combinaisons et coups au corps. Mais pour chaque coup de poing et de coude de Varner, Lauzon ne reculait point. Bien au contraire, il traquait sans relâche son rival. Le rythme effréné à finalement eu raison de Varner qui a du ralentir à mi-chemin, ce qui a eu pour effet de renverser la vapeur en faveur de Lauzon qui a obtenu une mise au sol, malmené Varner en “ground and pound” et pris le dos de ce dernier pour ultimement lui passer un étranglement qu’il n’a pu compléter.

La férocité et la détermination des deux hommes qui n’avaient rien à perdre a fait bondir la foule à plusieurs occasions. L’atmosphère ne manquait pas d’électricité.

Varner et Lauzon, en témoignage de leur respect mutuel, se sont donné l’accolade en début de troisième round. À ce stade, Lauzon – 28 ans – est apparu comme le combattant le plus frais et dispo des deux. Pourtant, c’est qui a infligé le plus de dommages en ce début d’engagement. Le combattant originaire de l’Arizona a marqué des points avec une mise au sol de type « double leg ». Lauzon s’est relevé, puis a lancé une combinaison. Par la suite, Varner a déchargé à son tour une combinaison composée de cinq coups de poing, suivie par trois coups de coude. Mais il en aurait fallu davantage pour arrêter Lauzon. Ce dernier a tenté une mise au sol, Lauzon l’a renversé, puis s’est fait coincer dans un étranglement triangulaire, ce qui a fait exploser la foule du Staples Center.

Ce fut une des plus grosses victoires de la carrière de Lauzon, ce qui n’a pu faire autrement que de nous rappeler certains moments forts de son parcours dont sa victoire inespérée sur l’ancien champion de l’UFC Jens Pulver en 2006 et son gain par soumission en octobre dernier sur Melvin Guillard.

Entrevue d’après-combat de Joe Lauzon

Mike Swick vs Damarques Johnson
Après près de deux ans et demi d’absence dans l’Octogone, le vétéran Mike Swick a fait un retour triomphal en obtenant une dixième victoire à l’UFC en disposant de DaMarques Johnson par KO.
Swick (15-4) est apparu vulnérable après s’être fait malmené par Johnson en “ground and pound” au premier round, compensant pour chaque coup que Swick lui avait lancé plus tôt durant le combat. Au second engagement, un peu chancelant, Swick a habilement agrippé la jambe de Johnson sur un coup de pied et a sonné le combattant de l’Utah d’une seule droite lancée au même moment. L’arbitre Herb Dean a mis un terme au combat à la marque de 1:20 du second round.

“Hey les gars, vous vous souvenez de moi”, a demandé Swick, qui a été inactif pendant une longue période en raison de blessures et de maladie. “J’ai dû prendre ce que je pouvais (lors de ce combat). Il était meilleur que je pensais…”

Entrevue d’après-combat de Mike Swick

Médias

Récent
The Rankings Report is a weekly UFC.com series that gives you, the fans, a more in-depth look into the official UFC rankings. This week Matt Parrino and Forrest Griffin talk about Frankie Edgar, Edson Barboza, and answer fan questions.
25 nov. 2014
Lisa Foiles updates fans on Ultimate Fighter season 19 winner Corey Anderson's new opponent for UFC 181 and the UFC's return to the Prudential Center in New Jersey.
25 nov. 2014
Coming off two strong wins, heavyweight Travis "Hapa" Browne keeps his win streak alive with a first round KO victory over Josh Barnett at UFC 168. Browne looks to get back in title contention as he faces Brendan Schaub at UFC 181 in Las Vegas, Nevada.
25 nov. 2014
Aisling Daly gets a surprise visit from Conor McGregor. The fighters visit Harley Davidson bootcamp. Then, in the second quarterfinal #5 ranked Aisling Daly takes on #4 ranked Jessica Penne with the winner advancing to the semi-final.
24 nov. 2014