Vitor gagne par KO lors d'une grande soirée au Brésil - UFC on FX 8 Carte Principale

Voici les résultats de la carte principale de l'UFC on FX 8
Après une pesée tendue, deux minutes et 32 secondes ont suffi à Vitor Belfort pour venir à bout de l'ancien champion poids moyen du StrikeForce Luke Rockhold devant son public à l'Arène Jaragua au Brésil. Ce deuxième KO consécutif par coup de pied met le Brésilien dans une position idéale pour un combat revanche contre Anderson Silva pour la ceinture de la catégorie.

« Je suis plus fort que jamais, » a dit Belfort après le combat. « J'ai une excellente équipe, les Blackzilians. »

Le résident de Rio de Janeiro, âgé de 36 ans, qui a mis KO Michael Bisping en janvier, a gagné neuf de ses 11 derniers combats, ses seules défaites étaient contre Anderson Silva et Jon Jones.

« Je ne l'ai pas vu venir, » a avoué Rockhold. « Tous mes respects. »

Rockhold a cherché à mettre fin à la soirée du Brésilien en tout début de combat avec un coup de pied à la tête, mais il a glissé et s'est retrouvé sur le tapis. Debout, Rockhold a cherché un emmené au sol, mais Belfort l'a bloqué et a répondu avec un enchaînement. Rockhold a essayé de provoquer Belfort, mais l'ancien champion est resté patient et a gardé son sang-froid.

Son adversaire contre la cage, Belfort a envoyé un coup de pied renversé qui a touché Rockhold et l'a envoyé au tapis. Belfort l'a suivi au sol avec des coups de poing et l'arbitre a mis fin au combat après deux minutes 32 secondes.

« Je suis là pour combattre, » a déclaré Belfort au sujet de son avenir. « Je ne choisis pas mes combats, j'accepte les combats. »

Grâce à cette victoire, Belfort améliore son palmarès à 23-10; Rockhold tombe à 10-2.

Ronaldo SOUZA vs. Chris CAMOZZI

L'ancien champion poids moyen du Strikeforce Ronaldo “Jacare” Souza n'a pas déçu lors de ses débuts dans l'Octogone, il a soumis Chris Camozzi au premier round.

Camozzi (19-6), qui remplaçait Costa Philippou, a été agressif au début, mais un direct du droit a permis au Brésilien d'emmener le combat au sol après deux minutes. Souza (18-3, 1NC) a travaillé méthodiquement pour passer la garde de son adversaire. Camozzi s'est défendu, mais il était dans l'environnement du Brésilien et ce n'était qu'une question de temps avant que Souza ne prenne le contrôle. Le moment de vérité est arrivé après trois minutes et 37 secondes, lorsque Jacaré a verrouillé un étranglement de coté et a endormi l'Américain.

Rafael DOS ANJOS vs. Evan DUNHAM

Le prétendant poids léger Rafael dos Anjos a gagné son quatrième combat consécutif, par décision unanime suite à un combat très disputé contre Evan Dunham.

Les trois juges ont rendu les scores de 29-28 en faveur dos Anjos, qui a aujourd'hui un palmarès de 19-6 ; Dunham tombe à 14-4.

Les deux hommes ont échangé des coups debout au premier round, chacun a eu des moments forts avec des coups de poing et de pieds. Dunham a réussi une mise au sol et a contrôlé le Brésilien au sol à un moment, mais n'a jamais réussi à pousser sur cet avantage.

Dunham a ouvert le second round avec une mise au sol, mais dos Anjos s'est remis debout comme un ressort et a répondu avec ses poings avant de chercher une mise au sol que Dunham a bloquée. Les deux hommes sont retournés à la boxe, et Dunham a ouvert une blessure au-dessus de l'oeil droit de son adversaire. Dunham a fini le round grâce à son rythme en boxe et un emmené au sol en fin de round.

Dos Anjos a touché avec des coups de pieds au corps dans le dernier round, mais Dunham a continué à avancer et à répondre avec ses poings et ses pieds. Encore une fois, chacun a eu des moments forts dans le round. Ils ont fini le combat avec une échange frénétique de coups pour essayer de convaincre les juges.

Rafael NATAL vs. Joao ZEFERINO

Joao Zeferino a été courageux lors de ses débuts, en tant que remplaçant de dernière minute pour Chris Camozzi, mais le vétéran Rafael Natal a résisté à son assaut agressif en début du combat pour gagner une décision unanime.

Les juges ont rendu les décisions de 30-27 et deux fois 29-28 en faveur de Natal, maintenant 16-4-1.

Zeferino (13-5) était le favori du public, à chaque fois qu'il a touché avec un coup, on entendait la joie de la foule, ce qui l'a poussé à doubler d'agressivité. Après deux minutes, le combat est passé au sol et les deux hommes ont tous les deux tenté des clefs de jambes. Zeferino était plus actif, mais n'a pas réussi à verrouiller sa clef, alors l'arbitre les a remis debout.

Zeferino a gardé un léger avantage au début du second round, mais Natal a commencé à trouver son rythme. Au milieu du round, Zeferino a commencé à se fatiguer et Natal a pris le contrôle. Zeferino demeurait dangereux, mais c'est Natal qui a fini le round en position avantageuse.

Au troisième round, Natal a continué à mettre la pression. Il s'est servi de son jeu de pieds pour créer une ouverture et emmener son adversaire au sol. Il est ensuite passé en position de montée avant de prendre le dos de Zeferino et finir le combat avec des coups au sol.

Médias

Récent
Lisa Foiles runs down all the need-to-know news for Wednesday, October 1.
1 oct. 2014
In episode two of On the Fly: Fight Night Stockholm, Ilir Latifi, one of the true gentlemen of MMA, takes us on a tour of Stockholm as the excitement builds for UFC Fight Night on October 4th.
1 oct. 2014
Yoel Romero et Tim Kennedy se sont échangé quelques mots dans les coulisses après leur combat controversé à l'UFC 178. Rendez-vous sur UFC.tv afin de voir l'UFC 178 en rappel!
30 sept. 2014
Le compte-rendu des classement est une nouvelle série hebdomadaire UFC.com qui offre aux fans un aperçu des classements officiels de l'UFC. Cette semaine Matt Parrino et Frank Mir discutent des récents changements dont Dominick Cruz et Conor McGregor.
30 sept. 2014