Avec une victoire sur Yahya, "Money" Mendes pourrait encaisser Cash

« J’adore vraiment tout cela. Tour ce qui m’arrive. Je n’aurais jamais pensé qu’à 26 ans, je combattrai à l’UFC et que je passerai à la télévision. C’est vraiment top ». Chad Mendes

C'est le calme avant la tempête pour Chad Mendes qui affrontera Rani Yahya lors de l' UFC 133 qui se tiendra à Philadelphie le 6 Août prochain. A seulement 26 ans, si Chad Mendes fait figure de « vieux », c’est tout simplement parce qu’il est dans la pratique sportive depuis des années. Pour la forme, il participe aux compétitions depuis l’âge de 5 ans.


Or lorsqu’on est depuis si longtemps dans le monde de la compétition et qu’on participe à des tournois, on doit évidemment avoir une forme et une condition physique irréprochables. Mendes a pris un rythme naturel et même une routine mais un peu par erreur et le risque lorsqu’on est dans le circuit compétitif depuis si longtemps, c’est de s’essouffler.

Jusqu’à présent, Mendes a toujours chercher à se surpasser et continue d’ailleurs à repousser ses limites.

« Il y a une ligne qu’il faut dessiner en se disant que c’est la limite derrière laquelle il ne faut pas aller.  Mais même si tu ne veux pas y aller, certaines fois, il le faut. Il faut se dépasser toujours plus ».
Et lorsque ce n’est pas nécessaire d’avoir un entraînement dur qui nous fait voir rouge et suer jusqu’à n’en plus pouvoir, alors c’est le moment de faire un break. De changer d’air et de voyager par exemple. C’est une vie que peu de personnes comprennent et cela peut même rendre certaines relations impossibles.  

And when it’s not necessary to grind through a rough week of training, it’s time for a trip to the great outdoors to regroup and unwind. It’s a life few understand, and it could make relationships almost impossible. Mais celle qui est devenu sa femme depuis près d’un an, Danielle Mendes est devenue une parfaite âme sœur.
  
« Je suis chanceux car elle était aussi une athlète » nous a confié Mendes qui célébrera sa première année de mariage avec Danielle en Septembre : « elle était athlète depuis toute petite déjà donc elle a pratiqué pendant des années le sport et comprend tout à fait  ce que je vis aujourd’hui et les émotions par lesquelles je passe. Et elle est toujours présente pour m’entourer et me soutenir »
Il y a toutefois un bémol : 
« Il y a une chose qu’elle ne supporte cependant pas. C’est le sang » complète Mendes en souriant avant de poursuivre : 

« Mon combat contre Erik Koch, j’ai été ouvert à l’œil et le sang a giclé partout sur mon visage et même sur le corps. Elle a immédiatement tourné la tête, cela lui était impossible à regarder. Par contre, d’un autre côté, elle est relativement cool avec le reste ».

Danielle a été présente à chacun des combats professionnels de son époux. Et pareil pour son année de lutte à Cal-Poly. Elle était donc partout sauf à sa défaite par décision (à 5-2) face à J.Jaggers en 2008 pour le tournoi NCAA Championship. Donc si on considère que Mendes est à 30-0 dans sa carrière de lutteur et à 10-0 pour son palmarès en MMA, on peut le rejoindre lorsqu’il nous confie «  J’aime bien l’idée que ma femme me porte chance ». 

Cela ne revient pas à dire qu’il ait besoin de chance lorsqu’il entre dans l’octogone. Si on regarde sa carrière professionnelle en MMA. Mendes est passé en pro en 2008 et en vue de son palmarès impressionnant de lutteur ( il a été deux fois champion « All American et champion du Pac-10), c’est légitimement qu’il fait ses débuts dans la discipline.

Il engrange rapidement 5 victoires sur le circuit local avant d’arriver au WEC en enchaînat sur un 4-0 et d’allonger la liste de ses victimes parmi lesquelles Koch, Cub Swanson, et Javier Vazquez. 
En Février, il fait ses débuts à l’UFC avec une victoire contre la recrue japonaise de longue date Michihiro Omigawa, à l’époque toujours sous le feu des projecteurs.

«  Evidemment, la ceinture est l’ultime objectif et c’est la raison pour laquelle nous sommes tous là je pense mais ce n’est pas l’unique raison me concernant ».

Mendes nous expliquera « La compétition c’est pour moi plus que cela, c’est une récompense après la préparation et je fais de la compétition depuis mes 5 ans alors je ne sais pas si je pourrais faire sans. C’est un besoin en fait. J’adore ce que je fais, je peux sortir avec les copains, voyager partout dans le monde, je rencontre de nouvelles personnes, je fais de la promotion, des interviews et je signe même des autographes et jamais, mais alors jamais je n’aurais pu imaginer un jour être là où je suis à faire ce que je fais. J’adore vraiment ça. Et je prends beaucoup de plaisir avec ce métier »
«  Le jour où vous n’avez plus à répondre aux interviews, alors mieux vaut commencer à vous inquiéter » reprend Mendes qui  vit vraiment « un rêve ».
 
« J’aimerais beaucoup me tester face à Urijah (Faber), bien avant de commencer ma carrière de combattant, j’ai assisté à quelques uns de ses combats et je regarde ce qu’il y avait déjà en magasin et quelle nouveauté ou style pouvait être apporté ou être attendu ».

Mendes poursuit son explication. 
«  En fait, c’est juste quelque chose que je suivais de loin mais tout en y étant très attentif. Alors quand j’ai quitté l’Université et terminé mes études, je n’aurais pas pensé une seconde qu’à 26 ans, j’atterrirais là où je suis : à l’UFC avec les autres combattants, que je suivais pour certains. Je ne pensais pas que mes combats passeraient à la télévision alors aujourd’hui c’est génial. C’est une expérience que je prends avec humilité et j’adore ce qui m’arrive » conclura Chad Mendes. 

Alors lorsque les spéculations allaient bon train quant à une éventuelle chance qui lui serait donnée pour faire ses preuves à l’UFC en début d’année en affrontant le champion en titre des poids plume Jose Aldo, c’est finalement à Kenny Florian qu’est revenue cette opportunité. Mendes n’en a pas fermé l’œil de la nuit et aurait vraiment aimé saisir cette chance qui lui passe sous el nez. Mais pas découragé, il accepte le combat face à Yahya et retourne s’entraîner.

« Tout ce qui a été dit autour d’un combat pour le titre face à Aldo n’a jamais été officiel. Je n’ai jamais eu un contrat sous les yeux à signer pour concrétiser cette opportunité mais je savais que cela pouvait toutefois arriver, cette fois-là c’est juste arrivé à un autre. Je ne voulais pas non plus attendre neuf autre mois pour affronter Aldo. Alors en combattant le même soir que Florian, je sais que s’il assure, Dana White pourrait lui proposer le titre. C’est un peu compliqué mais c’est ce que j’ai decidé de faire en ayant le contrat pour Yahya sous les yeux et en le signant. Je suis retourné m’entraîner, retour à la salle et je ne pensais plus du tout à Aldo mais uniquement à Yahya car c’est lui que je vais affronter ». 

Mendes espère bien évidemment pouvoir avoir sa chance contre le vainqueur du face à face Aldo vs Florian qui se tiendra en Octobre. Mais avant cela, il devra venir à bout de Yahya qui fait son retour dans la catégorie depuis Janvier après avoir vaincu l’ancien champion du WEC chez les coqs : Mike Brown.  Donc dans un sens, affronter l’homme qui a réussi à soumettre 14 des 16 combattants qu’il a vaincu est le ticket certain pour une place face au champion.

« Pour cette préparation, nous avons travaillé énormément la lutte et la raison est que je souhaite garder ce combat debout » nous confie Mendes.

C’est un peu le calme avant la tempête pour Chad Mendes, une tempête que nous suivrons dans quelques jours pour l’UFC 133 qui se tiendra à Philadelphie. 


Watch Past Fights

Médias

Récent
UFC bantamweight, former world title challenger, and Team Alpha Male head honcho Urijah Faber previews the highly-anticipated rematch between training partner T.J. Dillashaw and two-time foe Renan Barao at UFC 177.
27 août 2014
UFC lightweight Ramsey Nijem talks about his preparation for UFC 177 opponent Diego Ferreira and how his recent move to San Francisco has improved his fight camp.
27 août 2014
When PRIDE dissolved, it left a void in a market that only a few years ago had been thriving. Fortunately, the UFC has emerged as a dominant force in the East, giving millions of eager fans the chance to watch the toughest fighters in the world.
27 août 2014
Pour tout savoir sur la carte de l'UFC 180 maintenant dévoilée, ce qui attend prochainement Joseph Benavidez et les plus récentes actualités concernant EA Sports UFC, écoutez l'édition d'aujourd'hui de la minute UFC!
27 août 2014