Patrick Cote avec la rage de vaincre

"Je vais aller chercher le menton et s'il ne tombe pas au premier coup, je vais continuer à lui mettre la pression et je crois que ce sera la clé du combat"- Patrick Cote
UFC middleweight Patrick CoteL'ambiance était chaude pour le retour du canadien au MGM Grand Garden Arena lorsqu’effectivement Patrick Cote a fait son retour dans l'octogone en juillet dernier.  
Et en plus d'être sur une carte de combat très attendue opposant Anderson Silva à Chael Sonnen et le désert tout proche, d'autres détails ont fait monter la température.

 Ce soir-là marquait un retour attendu et sous pression pour Cote qui se voyait offrir comme adversaire, un sérieux prétendant au titre : Cung Le. Remporter ce face à face était alors une chance pour le canadien de revenir dans la partie et évidemment dans la course au sommet. 

Le résultat de la rencontre : une défaite par décision unanime. Mais indépendamment de cela, 
Cote entrevoit la lumière au bout du tunnel...de l'espoir. Celui de revenir à son meilleur niveau et de ne rien lâcher. L'envie, la motivation, le travail sont là et devraient finir par payer. Et selon lui :" j'ai fait ce qu'il fallait dans cette rencontre, je trouve que j'étais bon à 90% mais qu'il reste des détails à régler et qui peuvent nous coûter chers car ils laissent le combat m'échapper. Ce retour à l'UFC face à Cung Le n'a pas été évident car c'est un adversaire de taille mais au moins cela me permet de savoir exactement ce que je vaux vraiment et où j'en suis. Ce qui est bien et ce qu'il faut impérativement améliorer.

Je sais déjà que je n'ai pas suffisamment toucher où je le souhaitais et que donc j'ai mal vissé les coups ou été moins précis que ce que j'attendais. J'avais aussi un déplacement pas assez vif, je ne me suis pas senti super bien sur les jambes donc je dois progresser sur cette phase du combat et les angles d'attaque choisis n'ont pas été les meilleurs. Mais je sais que le public et l'UFC a apprécié ma prestation car ils savent que j'ai été honnête et que j'ai combattu du mieux que je pouvais en cherchant la victoire. Simplement, ce soir-là , mon adversaire a été meilleur. Je ne suis pas content de moi mais je ne suis pas déçu de ma performance et je vais continuer à travailler dur  " explique t-il de manière lucide et posée. 


Ce retour dans l'octogone, Patrick Cote l'a fait après avoir passé deux années loin de la cage américaine principalement en raison d'une grosse blessure au genou qui l'a éloigné de sa passion et du combat de haut niveau. Une blessure qu'il a d'abord ressenti dans son combat face à Alan Belchert ensuite dans sa confrontation contre Tom Lawlor, deux des compétiteurs les plus dangereux de la catégorie des mi-moyens. 

“Beaucoup de personnes autour de moi m'ont conseillé de ne pas faire ce combat contre Alan Belcher immédiatement après ma rencontre avec Anderson Silva mais je voulais absolument revenir et rester dans la cadence. Je voulais combattre ce genre de profils là qui m'obligent à me surpasser et ne pas abandonner en repoussant mes limites. J'avais besoin d'être dans cette logique : ne rien lâcher"

Trois défaites consécutives marqueront alors la carrière à l'UFC de celui qu'on surnomme "le Prédateur" qui ne baissera pas les bras. Sa rage de vaincre et cette colère qu'il a su transformer en énergie conquérante lui permettra de faire son retour à la compétition de haut niveau avec quatre victoires d'affilée qui viennent effacer les précédents échecs dans des circonstances peu évidentes.

"Je suis invaincu en dehors de l'UFC et j'ai toujours voulu me frotter aux meilleurs athlètes de la discipline. Il était difficile pour moi de trouver en dehors de l'UFC des combattants de haut niveau qui acceptaient de me prendre. Mes trois ou quatre victoires avaient alors été contre des anciens combattants de l'UFC et la dernière hors UFC était face au Brésilien Gustavo Machado au Brésil. J'étais mené mais j'ai pu revenir et remporter ce combat durant lequel j'ai souffert. Je voulais prouver qu'il était possible de reconquérir l'UFC et après cette rencontre où je remporte le premier round avec une victoire par arrêt dans la deuxième reprise, l'UFC m'a recontacté pour affronter Cung Le".  

Et le prochain défi pour Patrick Cote s'appelle Alessio Sakara dans un évènement qui va être l'un des plus suivis sans doute de ces derniers mois. L' UFC 154 marque en effet le retour si attendu du leader canadien Georges St-Pierre opposé à Carlos Condit et se tiendra à Montreal.  Avec pour Cote et akara un retour dans l'octogone après des défaites respectives. Ils auront tous deux à coeur de repartir cette nuit-là avec la victoire.

Patrick Cote conclura en expliquant " c'est un bon adversaire. Très technique et vraiment bon boxeur. Donc je vais essayer d'être tactique et de lui faire mal. Je vais chercher le menton et lui mettre la pression. Je crois que la clé du match sera là. Celui qui ne lâche pas et qui avance sans cesse remportera ce combat et je compte bien être celui qui met la pression et qui imprègne le rythme".



Watch Past Fights

Médias

Récent
An injury forces one of the fighters out of the competition. The Team Melendez fighters question the severity of Heather Clark's nagging knee injury. And rivals No 6. Felice Herrig of Team Pettis and No. 11 Clark face off in the fifth preliminary fight.
20 oct. 2014
Check out Felice Herrig's week of practice leading up to her rematch against Heather Clark. Tune in to an all-new episode of The Ultimate Fighter this Wednesday on FOX Sports 1!
20 oct. 2014
Team Melendez fighter Heather Clark prepares to avenge a 2013 loss to Felice Herrig in an all-new episode of The Ultimate Fighter. Check out her practice highlights here, then watch them duke it out Wednesday at 10PM/7PM ETPT on FOX Sports 1!
20 oct. 2014
Chad Mendes and host Jon Anik enter The Film Room to break down Mendes’ pivotal first fight with Jose Aldo, as the number one featherweight contender readies for a rematch.
20 oct. 2014