Côté laisse sa marque dans l'Octogone

Si l'ancien champion des poids mi-moyens de l'UFC, Georges St-Pierre, est considéré comme la personnalité la plus influente des arts martiaux mixtes au Canada, Patrick Côté se tient assurément non loin derrière dans le Grand Nord. Et bien qu'il n'ait jamais remporté de ceinture à l'UFC, avoir su gagner le coeur et le respect des fans pendant 15 longues années de carrière professionnelle veut certainement dire quelque chose pour le Québécois, qui a annoncé sa retraite samedi au terme de son combat contre Thiago Alves à l'UFC 210.

Bien que Côté n'ait pas récolté de victoire à Buffalo, il peut néanmoins se targuer d'avoir livré tout un combat lors de son 35ème affrontement en carrière. Il y a eu des effluves de sang, des échanges endiablés et lorsque ce fut terminé, un sourire et une tape dans le dos de son adversaire.

Et c'est ce qui a gardé Côté - 37 ans - dans ce sport, bien qu'il n'avait plus réellement "besoin" de combattre pour vivre.


"Je me bats parce que je le veux et non pas parce que j'ai besoin de le faire", avait-il dit avant son combat contre Donald Cerrone en juin dernier. "C'est 10 fois plus facile ainsi pour moi. Tout ce que j'ai à faire, c'est d'apprécier le moment présent et je suis toujours aussi passionné par ce sport. J'ai du plaisir et je ne vis aucun stress. Je n'ai plus la pression sur les épaules de devoir l'emporter pour mettre de beurre sur mon pain. C'est amusant. J'ai cessé de m'en faire avec tout et je savoure tout simplement le moment."

Analyste respecté à la télévision, investisseur immobilier et nouveau papa, Côté combattait uniquement pour l'amour du sport au cours des dernières années et ce fut surprenamment les meilleures années de sa carrière, lui qui est même passée des poids moyens vers les poids mi-moyens pour remporter cinq de ses six premiers combats dans cette catégorie avant de s'incliner devant Cerrone et Alves. C'était inespéré - bien que mérité - pour ce combattant qui a connu un parcours en montagnes russes pendant la majeure partie de sa carrière à l'UFC.

Prenez ses débuts à l'UFC par exemple. Invaincu en cinq combats au Canada, Côté devait affronter Marvin Eastman à l'UFC 50 en octobre 2004. Puis la tête d'affiche de l'événement, Guy Mezger, avait été rayé de la carte pour des raisons médicales. Côté a reçu un appel et une demande pour affronter plutôt l'ancien champion des poids mi-lourds de l'UFC, Tito Ortiz [alors au sommet de sa carrière], et ce à quatre jours d'avis seulement. Et il avait accepté.

 

"J'étais probablement le dernier à qui ils ont demandé d'affronter Tito Ortiz", avait dit Côté en 2014. "Ils avaient probablement déjà approché tous ceux qui était sur la carte et tous ceux qui étaient dans l'alignement de l'UFC aussi. Je devais être leur dernier choix. Je me suis dit 'pourquoi pas, faisons-le!'. Quatre jours plus tard, j'étais tête d'affiche de l'événement à ma toute première présence à l'UFC contre un combattant qui était sur mon fond d'écran d'ordinateur et qui voulait me tuer".

Côté s'est incliné devant Ortiz, non sans avoir toutefois ébranlé le champion solidement au premier round et forcé ce dernier à atteindre le temps limite. Pour faire court, il a fait bonne impression, mais n'a pu s'inscrire dans la colonne des victoires à l'UFC et ce, pas même après deux combats de plus dans l'Octogone. 

Puis il a eu une seconde chance avec l'organisation en se rendant en finale de quatrième édition de la série The Ultimate Fighter : The Comeback en 2006, mais s'est fait soumettre par Travis Lutter en finale. 

Puis à l'UFC 67 en 2007, il a finalement remporté sa première victoire à l'UFC sur Scott Smith. Après trois autres victoires au sein de l'organisation, Côté s'est vu offrir un combat contre le champion des poids moyens, Anderson Silva. Encore une fois, la malchance était au rendez-vous, une blessure au genou ayant forcé l'arrêt de l'affrontement au troisième round. 

Côté a fait son retour deux ans plus tard, a enregistré deux autres revers, et a pris la porte de sortie. 

"Ce fut une période difficile", a expliqué Côté en 2014. "J'ai pris une pause de trois mois, je ne suis même pas allé au gym, puis quand j'ai repris mes esprits, je me suis dit 'okay, il est temps de voir si j'ai encore le feu sacré'. Et la flamme était encore là. J'ai voulu reprendre les choses pour l'amour du sport. J'avais envie de refaire ces sacrifices." 

Quatre victoires sur le circuit régional lui ont permis d'avoir une nouvelle chance avec l'UFC et à partir de ce moment, on avait affaire à un tout autre combattant : un combattant heureux de combattre et de continuer de promouvoir les AMM canadiens. Le combat contre Alves était son 21ème à l'UFC, ce qui le place maintenant à égalité avec St-Pierre pour le plus grand nombre de combats jamais livrés par un Canadien à l'UFC. C'est un record qui sera toutefois de courte durée, St-Pierre devant faire son retour plus tard cette année, mais pour le moment, c'est une marque qui satisfait le combattant qui l'a gagné à la dure.

"J'ai beaucoup d'amis qui ont joué dans la LNH et qui m'ont dit que lorsque l'on prend sa retraite, ce n'est pas tant l'argent que la sensation d'exaltation qui nous manque et que c'est vraiment difficile de 'tirer la plogue' quand on a à le faire", avait expliqué Côté en 2015. "Je crois que c'est ce qui sera le plus difficile quand je prendrai ma retraite - ne plus avoir cette sensation quand je marche vers l'Octogone et de ressentir l'énergie de 10 000 ou 15 000 personnes qui sont là pour me soutenir. Ce sera difficile et ça va assurément me manquer pour le restant de ma vie".

Watch Past Fights

Médias

Récent
Après une victoire lors de la semaine 1, Joby Sanchez était de retour lors de la 7ème semaine de la série "Dana White's Tuesday Night Contender Series" et a remporté un contrat avec l'UFC grâce à une victoire dominante.
17 oct. 2017
Benito Lopez a démontré beaucoup de coeur et de persévérance pour remporter un contrat à l'UFC lors de la 7ème semaine de la série "Dana White's Tuesday Night Contender Series". Revoyez la série exclusivement sur FIGHT PASS.
17 oct. 2017
Donald "Cowboy" Cerrone entent ramener sur terre l'invaincu phémonène britannique, Darren Till, lors de leur combat principal de cinq rounds à l'événement Fight Night Gdansk : Cowboy vs Till ce samedi en direct exclusivement sur UFC FIGHT PASS.
17 oct. 2017
Suivez Karolina Kowalkiewicz alors qu'elle tentera de reprendre le chemin de la victoire contre Jodie Esquibel ce samedi à l'événement Fight Night Gdansk en direct sur FIGHT PASS. Les préliminaires seront présentés dès 17:30 HEC.
17 oct. 2017