Dix meilleurs - Nouveaux combattants en 2012

Teixeira, Perez, Holloway, Lombard, Bahadurzada. Qui a été le meilleur de tous les nouveaux combattants de l'UFC en 2012?
2012 UFC Newcomer of the Year Glover TeixeiraUFC 155 est terminé, et une autre année s'est bouclée à l'UFC. Avant d'aller plus loin, les prix officieux de l'UFC viennent clore cette saison. C'est notamment le cas des meilleurs nouveaux venus de l'année.

10 - Rustam Khabilov
Un des plus récents ajouts à l'alignement de l'UFC, le poids léger russe, Rustam Khabilov, a fait son nom lors de l'événement TUF 16 Finale le 15 décembre dernier, infligeant un revers par KO à Vinc Pichel au premier round après un suplex et devenant ainsi un des favoris des amateurs. Il y a fort à parier que son commentaire sur Twitter après sa victoire ne soit pas étranger à sa nouvelle popularité : “Mon travail était de le projeter, la façon dont il est atterri est sa responsabilité.”

9 – Ryan Jimmo
Comme vous allez sans doute le remarquer, j'ai mis de côté ma règle implicite à l'effet qu'un combattant doit avoir livré plus d'un affrontement dans l'Octogone afin d'avoir sa place dans ce palmarès. Pourquoi? Une performance comme celle de Ryan Jimmo, qui a mis Anthony Perosh KO en seulement 7 secondes lors de l'UFC 149 en juillet, le justifie amplement. Si cette victoire n'a pas suscité votre intérêt d'en voir davantage de l'athlète canadien de 31 ans, alors vous regardez le mauvais sport!

8 – Gunnar Nelson
Longtemps considéré comme un des meilleurs grapplers, Gunnar Nelson a mis sa réputation ainsi que sa fiche parfaite en jeu lorsqu'il a affronté DaMarques Johnson le 29 septembre et malgré le fait que Johnson (le troisième adversaire nommé pour Nelson pour ce combat) ait fait osciller la balance à 183 livres pour cet affrontement chez les poids mi-moyens, Nelson a fait son travail avec la même facilité qu'un mécanicien chevronné réalise un changement d'huile. Nelson, qui est apparu totalement relaxe et qui a fait preuve de beaucoup de flair, n'a eu besoin que de 3:34 afin de saisir la première occasion qui s'est présentée à lui et soumettre Johnson par étranglement arrière.

7 – Myles Jury
Au cours des dernières années, beaucoup de gens avaient entendu parler de Myles Jury et de son potentiel, mais le voir à l'œuvre était une autre paire de manches considérant que le présumé prodige n'avait pas combattu depuis deux ans en raison d'une blessure à un genou subie lors de la 13ème saison de la série The Ultimate Fighter, puis s'était fait éliminer lors de la quinzième saison de TUF par l'éventuel finaliste, Al Iaquinta. Jury a finalement fait ses débuts dans l'Octogone en 2012 et a soumis Chris Saunders lors de sa première apparition pour ensuite en remettre davantage et remporter une victoire unilatérale par décision sur Michael Johnson, mettant ainsi un terme à la série de victoires de “The Menace”. Il s'agit sans contredit d'un nouveau venu à surveiller chez les poids légers.

6 – John Moraga
Faisant office de remplaçant de Ian McCall en août, John Moraga a su saisir son opportunité et a mise KO la vedette montante Ulysses Gomez au premier round. Non satisfait, l'ancien lutteur de l'Arizona State University a par la suite cumulé une cinquième victoire consécutive en 2012 seulement en finissant Chris Cariaso au troisième round, ce qui lui a valu le bonus de la soumission de la soirée et un place de choix au classement des poids mouche.

5 – Siyar Bahadurzada
Avec son bagage non négligeable et la confiance propre à tout athlète désirant s'autoaffubler du pseudonyme “The Great”, le combattant afghan Siyar Bahadurzada a affronté le mi-moyen Paulo Thiago lors de ses débuts à l'UFC en avril. Le Brésilien n'a pas intimidé l'athlète de 28 ans qui a remporté son affrontement par un des KO les plus expéditifs et brutaux de l'année en seulement 42 secondes. Cette victoire fut la septième consécutive de Bahadurzada et bien que l'affrontement devant l'opposer à Chris Clements le 21 juillet dernier ait été rayé de la carte en raison d'une blessure, les attentes sont grandes pour le retour de Siyar The Great en 2013.

4 – Hector Lombard
Après sa mise sous contrat en 2012, plusieurs s'attendaient à ce que Hector Lombard se taille une place au sommet de cette liste. Mais après sa triste défaite contre Tim Boetsch en juillet, peut-être plus. Or, une seule bonne performance peut faire des merveilles pour votre classement dans la division des poids moyens et c'est exactement ce genre de performance qu'il a livré avec le foudroyant KO de Rousimar Palhares en décembre dernier. Cela nous a d'ailleurs permis de confirmer que Lombard n'était pas qu'un feu de paille et que 2013 sera assurément une année intéressants pour l'ancien olympien.

3 – Max Holloway
On dirait presque Max Holloway a passé plus de temps à l'UFC qu'il n'en a passé en réalité. C'est ce qui arrive quand on livre quatre affrontements au cours d'une seule année – qui plus est votre première année – dans l'Octogone. Après s'être incliné devant Dustin Poirier en février lors de ses débuts, le plus jeune combattant de l'organisation a obtenu trois victoires consécutives, respectivement sur Pat Schilling, Justin Lawrence et Leonard Garcia. Malgré le fait que la victoire de l'athlète âgé de 21 ans sur Garcia lors de l'UFC 155 soit controversée, il n'en demeure pas moins qu'il n'y a aucun doute quant au potentiel du poids plume d'origine hawaïenne.

2 – Erik Perez
Erik Perez ayant fait son entrée dans l'Octogone alors qu'il présentait une respectable fiche de 10-4, je ne sais pas si quelqu'un s'attendait vraiment à ce qu'il ait le succès et l'impact qu'il a eu en 2012. Tout a commencé avec une victoire par soumission sur John Albert en juin, puis Perez est devenu le détenteur du record du KO le plus rapide ce l'histoire des poids coq de l'UFC/WEC en mettant Ken Stone hors de combat en seulement 17 secondes. Samedi dernier, il a terminé l'année avec un TKO sur Byron Bloodworth. En 2013, on peut s'attendre à ce que Perez soit opposé à certains des meilleurs 135 livres. Et si les succès obtenus l'année dernière sont le reflet d'une tendance, Perez devrait tout aussi bien faire.

1 – Glover Teixeira
Pendant plusieurs années, les amateurs de sports de combat ont entendu parler de Glover Teixeira. Pour plusieurs toutefois, ce dernier était comparable au Sasquatch, une créature mythique que les gens croient avoir vue, mais n'ont jamais vraiment vue. Sa fiche de 17-2 et ses victoires sur Sokoudjou, Marcio Cruz, Marvin Eastman, Ricco Rodriguez et Matt Horwich ne mentent toutefois pas. Après qu'il ait réglé quelques problèmes reliés à son visa, il a eu l'opportunité de combattre à l'UFC en 2012 et en mai dernier, il a démoli Kyle Kingsbury en moins de deux minutes. À quel point est-il talentueux? Son plus récent combat devait l'opposer à l'ancien champion des poids mi-lourds de l'UFC, Quinton “Rampage” Jackson, lors de l'UFC 153, or Jackson a dû se désister en raison d'une blessure. C'est plutôt Fabio Maldonado qui s'est fait passer à tabac par Texeira en octobre jusqu'à ce que l'arbitre juge en avoir assez vu au second round. Prochaine étape pour le nouveau venu de l'année 2012 à l'UFC? Il affrontera Rampage le 26 janvier.

Mentions honorables – Ian McCall, Khabib Nurmagomedov, Andrew Craig, Tim Means, Rony Jason, Jimi Manuwa, Antonio Silva, Abel Trujillo, Daron Cruickshank, Hugo Viana

PRÉCÉDENTS VAINQUEURS

2011 - Chris Weidman
2010 - Phil Davis
2009 - Paul Daley
2008 - Brock Lesnar

Médias

Récent
Josh Thomson sits down with Megan Olivi to talk about his matchup vs. Bobby Green and more in this One Round feature.
25 juil. 2014
L'étoile montante chez les mi-moyens, Matt Brown, a mis sa série de six victoires consécutives en jeu contre Mike Pyle, un combattant possédant 16 victoires par soumission. Voyez maintenant Brown contre Robbie Lawler à l'UFC Fight Night San Jose.
25 juil. 2014
La correspondante de l'UFC, Paula Sack, s'est entretenue avec Little Nog afin de discuter de son combat à l'événement Fight Night San Jose. Little Nog parle de son adversaire, de son camp d'entraînement et de ce que les fans peuvent s'attendre à voir.
24 juil. 2014
Megan Olivi s'est entretenue avec la vedette de l'événement Fight Night San Jose, Anthony Johnson et son chien Kona, afin de discuter de son combat contre Little Nog et de ce qu'il aime faire outre combattre dans l'Octogone.
24 juil. 2014