UFC 155 La stratégie de Cain Velasquez

Quelles seront les clés du combat pour une victoire de Cain Velasquez ce samedi à l'occasion de l'UFC 155 qui l'opposera à Junior dos Santos ? Michael DiSanto nous propose sa vision du combat...
UFC 155 - Dos Santos vs. Velasquez IICain Velasquez sait pour l'avoir déjà vécu ce que cela procure et implique que d'être au sommet de la catégorie, au plus haut niveau des arts martiaux mixtes.

Le 23 Octobre 2010, Velasquez infligeait un terrible KO à la star du catch venue s'imposer en MMA Brock Lesnar et s'emparait alors de la ceinture des poids lourds de l'UFC. Et ce n'était qu'une juste récompense des attentes qu'il avait eu lui qui depuis ses débuts dans la discipline cherchait à gravir les marches pour arriver au sommet. 

Beaucoup de combattants clament haut et fort leurs intentions mais pour Velasquez, c'est différent. Ce sont d'abord ses entraîneurs, ses partenaires d'entraînement et son entourage qui a dit en premier qu'il serait, à coup sur, un jour, le champion de la catégorie reine. Son entraîneur principal qui est Javier Mendez est connu pour être honnête et lucide sur les capacités et le niveau de ses gars. Et c'est justement lui qui depuis les débuts de son poulain annonce la couleur. Il a prévenu dès le commencement de cette belle aventure que Velasquez avait les capacités et le talent pour s'imposer et rester longtemps dans l'Histoire du MMA comme un champion poids lourd hors norme. On sait que Javier a toujours supporté ses athlètes et défendu ses combattants mais on sait aussi il ne fait pas dans l'excès de zèle et qu'il est relativement lucide et clair sur les compétences et capacités de chaque sportif. 

Et si nous re-situons un peu , rappelons que Velasquez avait neuf combats chez les professionnels au moment où il remporte la ceinture tant prisée. Et un combat plus tard, il la perd de manière très brutale, on s'en souvient tous. Et justement, pour laver son honneur et effacer ce triste souvenir, il aura ce samedi soir à Las Vegas, l'opportunité de revenir plus fort et de récupérer son titre face à celui qui est le seul, à ce jour, à se lever face à lui et à pouvoir le stopper dans son rêve : 
Junior dos Santos.

Et à ce stade de la compétition, à ce niveau, il ne reste plus personne à affronter sinon le tenant du titre. Et pour cette fois-ci, pour la première c'est Velasquez qui est le challenger. “Cigano” sera bien le roi qu'il faudra détrôner. 

Et si Velasquez veut revoir sa ceinture , il va devoir revenir aux sources et faire ce qu'il sait faire, ce qu'il maîtrise parfaitement , là où il excelle : le sol. Il devra stratégiquement se concentrer sur cette phase du jeu et en maîtriser toutes les techniques pour espérer l'emporter à la fin des cinq reprises. 


Velasquez a obtenu les honneurs aussi bien chez les junior que chez les seniors en lutte et a été nommé à plusieurs reprises comme étant le meilleur lutteur avec un niveau mondial. Un niveau élite qui le rend d'ailleurs très dangereux, voire même le plus dangereux de la catégorie depuis le départ de Lesnar.

Et samedi soir, il lui faudra aller chercher son adversaire en tentant de le bloquer, de le projeter et de travailler avec des techniques qu'on lui connaît et qui font sa renommée. Mais il faudra toutefois se méfier car prendre le champion en titre pour le projeter ne sera pas une mince affaire. Il faut noter que les statistiques lui donnent une défense réussie à 90% sur les tentatives d'amenées au sol de ses adversaires. Il va donc falloir plus que de simples ambitions pour arriver à bout du tenant du titre qui se méfiera justement des attaques de Velasquez qu'il connaît bien et pour qui il s'est spécialement préparé. 


QUICK FACTS

Cain Velasquez
•    10-1
•    6’1, 240 lbs
•    77-inch reach
•    30 years old
•    90% of wins by KO/TKO
•    10% of wins by decision
•    No career submissions
•    Only career loss by KO
•    Knockout of the Night 3x
•    Current layoff is 217 days
•    Longest layoff of career is 490 days

Watch Past Fights

Médias

Récent
Thomas Almeida est à l'UFC ce que la star brésilienne Neymar est au football. La jeune étoile montante a remporté quatre combats d'affilée depuis ses débuts à l'UFC et entend grimper les échelons grâce à une victoire sur Cody Garbrandt dimanche.
25 mai 2016
Le commentateur de l'UFC, Joe Rogan, analyse l'électrisant duel chez les poids plume entre l'ancien champion poids coq, Renan Barao, et Jeremy Stephens qui sera présenté ce dimanche dans le cadre de l'événement Fight Night Las Vegas sur UFC FIGHT PASS.
25 mai 2016
Dominick Cruz a remporté sa première victoire par KO à l'UFC contre Takeya Mizugaki au premier round lors de l'UFC 178. Ne manquez pas Cruz vs Faber le 4 juin à l'UFC 199 sur UFC Premium.
25 mai 2016
La correspondante de l'UFC, Megan Olivi, discute avec Paige VanZant après la finale de Dancing with the Stars. VanZant a terminé au second rang derrière le champion, Nyle DiMarco.
25 mai 2016