L'analyse - Dos Santos vs. Carwin

Michael DiSanto décompose le combat principal de l'UFC 131 entre Junior dos Santos et Shane Carwin

Junior dos Santos doit se demander ce que le destin prévoit pour lui.

Le Bombardier Brésilien était prévu pour être le premier homme à défier Cain Velasquez pour sa nouvelle ceinture de champion poids lourd l'an dernier. Dos Santos était sans doute heureux d'avoir cette opportunité, même si cela aurait été le plus grand test de sa carrière jusqu'ici.

Lorsque Velasquez a annoncé peu de temps après avoir gagné le titre qu'il avait besoin de chirurgie sur son épaule, dos Santos était frustré, et on le comprend. Son premier combat pour une ceinture de l'UFC attendra peut-être un an. N'oubliez pas que le MMA est un sport où les combattants ne combattent que quelques fois par an. Alors, il avait besoin de rester actif pour gagner son pain, malgré le fait qu'accepter des combats en intérim pourrait mettre en danger son combat pour le titre.

Les choses sont rarement faciles dans la catégorie poids lourd de l'UFC, le remplaçant qu'affrontera dos Santos ne faisait pas exception. Il était censé affronter Brock Lesnar, un ancien champion de lutte NCAA en Division I qui pèse 120 kg et qui possède une force, une rapidité et de l’athlétisme qui est assez rare, après son séjour comme coach dans The Ultimate Fighter qui fut un véritable tremplin pour sa carrière et sa cote de popularité.

Sur le papier, Lesnar était une vraie menace pour dos Santos à cause de son niveau en lutte. On peut dire ce qu'on veut pour le talent de dos Santos, mais s'il y a une position où il ne souhaite pas se retrouver c'est allongé sur le dos avec Lesnar au dessus. Cependant, s'il réussissait à défendre des mises au sol, la pendule repartira dans l'autre sens et dos Santos pourrait probablement s'occuper de l'ancien champion sans trop de difficultés.

Je suis sûr que dos Santos a travaillé sa défense contre les mises au sol pendant des heures tous les jours pendant le tournage du TUF. Son équipe a sans doute été obsédée par les tendances et les habitudes de Lesnar pour essayer de neutraliser son incroyable avantage en lutte.

Puis la malédiction des blessures a encore frappé.

Lesnar a appris il y a quelques semaines que son combat contre la diverticulose n'est pas encore fini, et il a été obligé de retourner à l’hôpital pour continuer son traitement. Avec le combat prévu pour le 11 Juin, dos Santos avait besoin d'un nouvel adversaire.

C'est là que Shane Carwin est arrivé. Zuffa a annoncé peu de temps après avoir reçu la nouvelle de la maladie de Lesnar qu'il sera remplacé par Carwin qui affrontera dos Santos lors d'un combat éliminatoire pour le titre.

Tu parles d'un retournement de situation. Carwin, comme Lesnar, est un ancien champion de lutte. Mais, contrairement à Lesnar, celui là est aussi très fort en boxe et il a autant de puissance de frappe que quiconque dans la catégorie, dont son adversaire.

C'est le contraire de ce que dit dos Santos lorsqu'il parle du match. Il a dit lors du TUF 13 finale qu'il s'attend à ce que Carwin essaye de le mettre sur le dos, alors sa préparation n'a pas changé de ce qu'il faisait déjà pour préparer son combat contre Lesnar. J’espère que cette déclaration ne sert qu'à brouiller les pistes, parce que Carwin va sortir en mode chasseur de tête, il ne va pas plonger directement dans ses jambes. Je peux le garantir.

Jusqu'à son dernier combat, qui était aussi la première défaite de sa carrière, Carwin était le détenteur d'un record plutôt unique. Il a finalisé chacun de ses 12 adversaires, dont l'ancien champion poids lourd de l'UFC Frank Mir, au premier round. Mir était le seul à survivre plus de trois minutes.

Plus qu'aucun autre combattant de l'UFC, la capacité de KO de Carwin ressemble à celle d'un jeune Mike Tyson. Dos Santos aime boxer avec ses adversaires, mais il est absolument obligé de respecter la puissance de son adversaire, s'il ne veut pas finir comme la victime numéro 13.

Tout ça veut dire quoi ? Le Brésilien devrait chercher à boxer de manière stratégique, plutôt que de foncer en avant et d'envoyer des gros parpaings. Des directs puissants du bras avant ; des enchaînements gauche-droite ; des crochets bras avant ou des directs du droit de temps en temps : et surtout un bon jeu de pied. C'est à peu près ce que fait dos Santos d'habitude, alors la stratégie n'a pas besoin de dévier beaucoup de ses précédents combats.

Mais les mots clés sont « à peu près » parce dos Santos fera bien d’effectuer quelques changements. Le premier étant d’esquiver et contre attaquer, plutôt d'être l'agresseur.

Dos Santos est un prédateur agressif. Il préfère dicter le rythme, plutôt que contrer. Son choix d'attaquer en permanence vient surtout de l'idée qu'un adversaire est moins dangereux lorsqu'il est forcé à se défendre et à reculer que quand il a les pieds planté prêt à tirer.

Carwin est l'exception. Ce gars a la capacité assez rare pour envoyer des coups puissants qui peuvent mettre KO même lorsqu'il est sur la retraite. C'est la même capacité qui a fait de Chuck Liddell l'un des meilleurs artistes du KO et un des combattants les plus craints du sport.

Si dos Santos attaquerait négligemment, Carwin possède assez de puissance dans ses poings pour le mettre KO avec ce qui ressemble à un petit coup envoyé qu'avec la force des bras. On l'a aussi déjà vu reculer d'un pas, apparemment en retraite, pour planter son pied et revenir avec le KO pour mettre fin au combat.

Une partie de ceci est une affinité naturelle pour le combat. Le reste est dû au fait que Carwin, comme Liddell, reste drôlement calme face à une attaque agressive. Ils savent attendre, identifier et profiter des ouvertures qui se présentent dans une telle situation.

Dos Santos devrait essayer de retourner la situation lors de ce combat. Plutôt que de s'exposer à un KO pendant des attaques agressives, il devrait permettre à Carwin de mener l'action en tournant vers la droite, loin des bombes nucléaires de Carwin, envoyant des directs du bras avant, tout en restant en dehors de la distance de frappe de Carwin. Dans ce scénario, Carwin le poursuivra. C'est inscrit dans son ADN de le faire.

La poursuite le mènera à la frustration. La frustration augmentera la possibilité que Carwin commence à envoyer des parpaings téléphonés de très loin. Envoyer des gros coups de ce genre crée un grande espace au milieu pour des contres, ce qui est exactement le genre d'avantage dont dos Santos aura besoin.

Carwin va être fidèle à lui-même. Il n'y a aucune doute concernant ce qu'il veut faire. Il va envoyer des coups puissants dès le coup de gong, et il n’arrêtera pas tant que le combat ne se soit terminé, d'une façon ou l'autre. Je crois qu'il devrait tout changer et plonger directement dans les jambes pour mettre son adversaire au sol dès l'entame du combat.

Je sais que dos Santos dit publiquement que c'est ce qu'il attend, mais il ne peut pas vraiment croire ce qu'il dit. Carwin n'a jamais combattu de cette façon. Alors, si Carwin sort de son coin les mains hautes, dos Santos croira à une échange de coups debout.

Je ne suis pas sûr que Carwin veuille rester au sol très longtemps avec son adversaire, car il se débrouille bien en Jiu-jitsu Brésilien. Mais rien ne l’empêchera de lâcher une pluie de coups rapide. Si jamais, il sent la menace d'une soumission, il peut toujours se remettre debout.

Cette première mise au sol changera à jamais l'approche mental de dos Santos. Il aura des doutes concernant ce qui va venir après car il voudra éviter des mises au sol. Avec l'incertitude vient l'hésitation. Contre quelqu'un comme Carwin, l'hésitation veut dire le KO.

Esquiver et contrer. Commencer avec une mise au sol. Ce sont des bonnes stratégies. Mais si je dois mettre ma main au feu, je parierais que aucun des deux hommes suivra ces suggestions. Chacun attaquera agressivement. Dos Santos cherchera à dicter le rythme du combat. Carwin ne montrera aucune volonté de chercher la mise au sol. Et bien que ce soit sûrement pas la meilleure façon de gagner pour l'un ou l'autre, c'est la meilleure recette pour un combat de la soirée, et pourquoi pas combat de l'année.

Je ne sais pas qui va gagner ce combat. Tout ce que je sais c'est qu'il n'ira pas à la fin du temps réglementaire. La fin viendra de façon soudaine et spectaculaire. Et le gagnant deviendra le premier challenger pour le nouveau champion Cain Velasquez, dès qu'il sera remis de ses blessures et qu'il pourra défendre sa ceinture.

QUICK FACTS

Junior dos Santos

•    26 ans

•    6’4, 240 lbs/1m93 108kg

•    Allonge : 77pouces  / 196cm

•    Palmarès : 12-1  (6-0 UFC)

•    N'a pas perdu depuis 10 Novembre, 2007

•    5 sur 6 combats à l'UFC ont fini avant le temps réglementaire

•    4 sur 6 combats à l'UFC ont fini au premier round

•    N'a pas combattu depuis 308 jours, le plus long de sa carrière

•    Deux fois KO de la soirée

Shane Carwin

•    36 ans 

•    6’2, 265 lbs/1m90 120kg

•    Allonge : 80-inch reach/2m03

•     Palmarès : 12-1 (4-1 UFC)

•    Dernier combat était sa première défaite

•    Ses quatre victoires à l'UFC ont tous été par KO au premier round

•    Aucun combat n'a duré deux rounds entiers

•    Temps moyens d'un combat à l'UFC est de 162 secondes

•    1-1 lors de combats de championnat à l'UFC*

•    N'a pas combattu depuis 343 jours

•    Une fois KO de la Soirée

*Inclut des championnats par intérim

dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
L'animatrice Lisa Foiles vous dévoile tout ce que vous devez savoir au sujet des actualités du vendredi 24 octobre dont le prochain combat de Conor McGregor et la pesée de l'UFC 179.
24 oct. 2014
Voyez le combat opposant Felice Herrig et Heather Clark en images des plus percutantes!
22 oct. 2014
Heather Clark en avait gros sur le coeur après son combat contre sa rivale, Felice Herrig.
22 oct. 2014
Les femmes de la série The Ultimate Fighter: A Champion Will Be Crowned ont troqué une journée d'entraînement contre une journée de bichonnage.
22 oct. 2014