TUF 18 - Compte-rendu de l'épisode 1

Dan Downes passe en revue les faits saillants du premier épisode de la série The Ultimate Fighter 18. 
Rousey thinks she's being replaced by TateAprès que Dana ait donné quelques explications sur le déroulement de TUF (16 combattants entreront au manoir, les vainqueurs auront droit à un contrat, une Harley-Davidson, etc.) Ronda Rousey est ensuite apparue. Elle a parlé de la première fois qu'elle a regardé The Ultimate Fighter et souhaité qu'ils offrent un jour cette chance à des femmes. Elle s'est dite enthousiasmée de faire partie de l'histoire, mais sa joie fut de courte durée puisque Miesha Tate a fait son entrée au gym. Initialement, elles étaient polies et ont même pris le temps de se serrer la main. La courtoisie de Ronda fut de courte durée puisque Miesha l'a rapidement informé qu'elle était là à titre d'entraîneur. Ronda est apparue visiblement bouleversée. Dana a alors demandé à leur parler et leur a annoncé que Cat Zingano s'était blessée au genou. Soupir de soulagement de Rousey, qui avait cru un moment que la présence de Miesha signifiait qu'elle s'était fait couper de la distribution.

Après cette maladroite introduction, les entraîneurs ont rencontré les 32 combattants qui allaient se disputer une place au manoir. Dana a fait son discours usuel aux combattants (avec moins de gros mots que prévu) et ce fut l'heure des éliminations.

Duke lands a punch against HowarthJessamyn Duke (2-0-1) vs Laura Howarth (3-0)

Le premier combat était chez les femmes et opposait Duke (5'11") et Howarth (5'3"). Malgré le fait qu'elle soit significativement plus grande, Duke s'est engagée avant de se raviser. Howarth lui a lancé quelques coups de pied aux jambes, mais Duke a contre-attaqué avec ses poings. Elles ont par la suite lutté contre le grillage, puis Duke a utilisé ses longues jambes afin de faire basculer sa rivale par-dessus ses hanches, pour l'emmener au sol. Howarth ne s'est cependant pas montrée déconcertée et elle a rapidement renversé son adversaire pour ensuite prendre la position dominante. Duke a tenté une clé de bras, mais Howarth s'est échappée et les deux combattants se sont lancé des coups peu convaincants depuis la garde. Puis, Duke a passé l'étranglement triangulaire à Howarth et a forcé cette dernière à taper avec 1:12 à faire au chrono.

Danny Martinez (18-4) vs. David Grant (8-1)

Martinez s'entraîne au Alliance Training Center à San Diego en Californie et il n'a pu s'empêcher de mentionner la présence du champion des poids coq de l'UFC, Dominick Cruz, qui était assis aux abords de la cage. David Grant est originaire de Grande-Bretagne et il pense à quel point ce sera difficile d'être loin de sa femme et de ses enfants s'il se taille une place au manoir.

Les deux ont commencé en force. Martinez s'est précipité sur Grant et l'a forcé à reculer contre la clôture, mais ils se sont rapidement séparés. Grant a touché la cible d'un solide coup de genou au corps, mais Martinez a utilisé sa force afin de repousser Grant de nouveau contre la cage. Grant a ensuite lancé un coup de coude illégal à la colonne de son adversaire et Herb Dean a dû intervenir. Lorsque le combat a repris, les deux hommes se sont remis à échanger, mais sans réellement se montrer convaincant. Martinez a continué à se porter à l'attaque et a finalement obtenu une mise au sol. Grant a rapidement attaqué en tentant de lui passer un étranglement triangulaire, mais a été interrompu par la cloche.

Grant celebrates victoryEn début de second engagement, le combattant d'Alliance a continué à se montrer agressif avec ses poings. Grant a répondu avec une solide droite qui l'a ébranlé et envoyé au sol. Il s'est précipité sur son adversaire, mais a commis une seconde infraction en lui balançant un coup de genou à la tête. Grant a argumenté qu'il s'agissait de l'épaule, mais Herb Dean a arrêté momentanément le combat et infligé un point de déduction. Les hostilités ont ensuite repris et Martinez n'a montré aucun signe d'essoufflement et a continué à s'imposer comme agresseur (encaissant même quelques coups au passage). Martinez a une fois de plus plongé dans les jambes de Grant, qui a esquivé et a tenté une guillotine. Il n'a pu se positionner, mais il a effectué la transition vers une clé de bras et a forcé son rival à taper. Miesha Tate a aimé ce qu'elle a vu, mais elle a soutenu que Grant devrait s'affairer à prendre connaissance de la réglementation.

Avant le prochain affrontement, Dana a évoqué la tension qui règne à la table en compagnie des deux entraîneurs. Il a tenté d'entamer la conversation; et même Mark Hunt croit que les deux jeunes femmes ne sont pas assez bavardes.

Berto struggles to escape Rakoczy's armbarJessica Rakoczy (1-3-1) vs Revelina Berto (3-1)

Originaire de Las Vegas, Rakoczy possède une impressionnante liste de prouesses athlétiques. Non seulement possède-t-elle une fiche de 33-3 en boxe professionnelle, mais elle a aussi déjà joué au sein de Team Canada en basketball. Berto provient quant à elle d'une famille de combattants. Un de ses frères est d'ailleurs le boxeur Andre Berto, déjà sacré deux fois champion. Dana s'attendait donc conséquemment à ce que ce soit un bon combat de pied-poing. Ce ne le fut pas, mais ce ne fut pas non plus décevant. Rakoczy a immédiatement foncé sur sa rivale afin de la projeter au sol, puis les deux se sont battues au sol. Après quelques renversements, Rakoczy a brutalisé son adversaire en "ground and pound". Elle s'est par la suite attaquée à l'épaule de Berto et l'a soumis par un omoplata.

Michael Wooten (6-0) vs Emil Hartsner (3-0)

Wooten a été voté comme meilleur espoir de Grande-Bretagne. Hartsner est originaire de Suède et il s'était d’abords fait connaître en tant que prometteur recru en hockey. Sur papier, le combat pouvait paraître prometteur, mais les combattants n'ont pas livré la marchandise dans l'Octogone. Dana a commenté, “Je n'ai rien d'autre à dire au sujet de ce combat outre le fait que ce fut pitoyable. J'ai perdu 15 minutes à le regarder”. Wooten a retenu son adversaire contre la cage jusqu'à sa victoire par décision.

Peggy Morgan (2-0) vs Bethany Marshall (4-1)

Morgan est une enseignante-adjointe en littérature originaire du New Hampshire. Lorsque les deux combattantes sont entrées dans la cage, on a pu voir une différence de taille marquée entre les deux. En voyant Morgan, Miesha Tate s'est exclamé, “C'est la plus grosse 135 livres que je n'ai jamais vu”. Puis nous avons appris que Marshall combattait normalement à 125 livres. Morgan a ensuite commencé puis terminé sa sale besogne. Elle a malmené Marshall et remporté le combat par TKO.

Modafferi punches Letourneau Roxanne Modafferi (15-10) vs. Valerie Letourneau (4-3)

Combattant d'expérience en MMA féminin professionnel, Modafferi a vécu au Japon pendant les huit dernières années, travaillant comme enseignante en anglais. Létourneau, qui s'entraîne quant à elle au Tristar à Montréal en compagnie de plusieurs vedettes de l'UFC telles que GSP, a pour principale source de motivation, sa fille. Les deux combattantes se sont rapidement retrouvées en corps à corps en début de combat et Modafferi a travaillé afin d'obtenir une mise au sol. Initialement déjouée par Létourneau, elle a continué à s'imposer et lui a ultimement agrippé la jambe pour le "single leg". Elle a passé la garde pour éventuellement prendre le dos de Létourneau. Après un moment, elle a complété un étranglement arrière. Après le combat, nous avons mis peu de temps à réaliser qu'elle serait possiblement une des personnalités les plus intéressantes cette saison-ci. Peut-être pas aussi bizarre que Luke Cummo, mais nous verrons...

Tim Gorman (9-2) vs Lee Sandmeier (9-0)

Gorman est un lutteur originaire de l'Oklahoma que Dana a qualifié d'entêté. Malentendant de naissance, Sandmeier a pour sa part surmonté les difficultés relatives à son handicap et il entend maintenant franchir un autre niveau. Gorman s'est rapidement porté à l'attaque et a obtenu la mise au sol. Il est immédiatement passé en position montée complète pour décharger ses frappes. Sandmeier a donné son dos et Gorman a continué de le marteler jusqu'à l'intervention de Steve Mazagatti afin de mettre un terme à l'affrontement.

Raquel Pennington (3-3) vs Tonya Evinger (11-6)

Pennington possède un bon bagage en boxe et se décrit comme une "naturelle". Evinger provient quant à elle du milieu de la lutte et s'avère avoir le slogan parfait si jamais un jour elle devait avoir sa propre collection de vêtements, “Botte-lui le c… à de coups de marteau”. Miesha semblait déjà connaître Evinger et a souligné qu'elle manquait de coeur. Il devait bien y avoir un peu de vrai puisqu'elle a manqué de carburant en cours de route, ce qui a permis à Pennington de lui passer une guillotine.

Kakai dodges a blow from BealChris Beal (7-0) vs Sirwan Kakai (9-1)

Kakai est un Suédois qui a déménagé en Floride afin de poursuivre son rêve de combattre à l'UFC. Quant à Chris Beal, si le cancer (sarcome) n'a pu venir à bout de lui, il n'a certes pas l'intention de laisser ce combat l'arrêter. Du début à la fin de cet affrontement, Beal a eu l'avantage. Il s'est monté extrêmement agressif et ses frappes étaient puissantes. Il n'a peut-être pas fini son adversaire, mais il a gagné la décision unanime, le respect de Dana White et celui des entraîneurs.

Patrick Holohan (9-0-1) vs Josh Hill (9-0)

Holohan a grandi à Dublin et aspire à rejoindre son comparse Conor McGregor à l'UFC. Hillest quant à lui un grappler chevronné qui possède une impressionnante fiche (36-1). Hill a dominé l'affrontement, mais n'a impressionné personne. Miesha l'a accusé de pratiquer le "lay and pray" , une tactique que Dana ne manque jamais par ailleurs de mépriser. Hill se taillera donc une place au manoir, mais n'a certes gagné aucun fan.

Baszler makes easy work of SchneiderColleen Schneider (4-4) vs Shayna Baszler (15-8)

Schneider est diplômée en sciences physiques à Berkeley et elle n'a pas mis de temps à réaliser qu'elle aurait un rude test en la personne de Baszler. Elles ont échangé quelques frappes en début de round, mais se sont vite engagées en corps à corps le long du grillage. Baszler a renversé de position, puis a réussi une mise au sol et a pris immédiatement le dos de Schneider. Colleen s'est échappé, mais Baszler n'a pas pris de temps à s'en remettre et a tôt fait de la renvoyer au sol. Après quelques coups de genou au ventre, elle a tenté une clé de bras. Schneider a résisté, mais Baszler finalement été capable de la soumettre.

Louis Fisette (6-1) vs Chris Holdsworth (4-0)

Le père de Fisette est passé lui rendre une visite-surprise à l'hôtel. Il a passé la majorité de son temps à se plaindre de l'attitude de son fils. Holdsworth s'entraîne auprès de Team Alpha Male à Sacramento et possède une ceinture noire en jiu-jitsu brésilien. Fisette est sorti en force avec des frappes, puis a effectué une souplesse afin d'envoyer Holdsworth au tapis. Actif depuis son dos, Holdsworth a continué à travailler les angles, puis a finalement été capable de tenter une clé de bras. Il est par la suite passé en position pour un étranglement triangulaire. Fisette a résisté, puis s'est échappé pour ensuite lancer à son tour de solides coups de poing depuis la position dominante. Il a tenté un kimura, mais a ouvert la porte à Holdsworth pour le renverser et prendre la position montée. Cette fois, c'est un étranglement triangulaire avec bras qu'il a parfaitement exécuté pour ainsi forcer Fisette à taper.

Pena dishes out a little ground & poundGina Mazany (3-0) vs Julianna Pena (4-2)

Ancienne patineuse artistique et ballerine, Mazany a tout abandonné quand elle est littéralement "tombée en amour" avec le jiu-jitsu brésilien. Pena est une coéquipière et amie de Tate. Pena a maintenu un rythme rapide afin de brutaliser Mazany. Une fois en position montée, elle a déchargé de brutaux coups de poing et de coude. Elle n'a pas fini sa rivale, mais a définitivement impressionné.

Matt Munsey (4-1) vs Anthony Gutierrez (4-0)

Garçon de campagne n'ayant jamais même terminé sa neuvième année, Munsey a toute une personnalité. Gutierrez a quant à lui décidé de ne pas poursuivre ses études au collège afin de miser sur sa carrière en AMM. Ce fut un combat plutôt ennuyeux, Gutierrez ayant remporté la décision à l'usure grâce à son grappling supérieur. Tant les entraîneurs que Gutierrez lui-même se sont dits déçus de cette performance.

Tara LaRosa (21-3) vs Sarah Moras (3-1)

Vétéran en arts martiaux et connue sur le circuit professionnel depuis des années, LaRosa était classée première au monde au moment où Moras a commencé à pratiquer le sport. Si vous croyez que ça l’ina timidé, détrompez-vous. Après avoir encaissé un solide direct en début d'affrontement, Moras a plongé et réussi une mise au sol. Elle a par la suite utilisé sa force afin de contrôler sa rivale depuis la position dominante. C'est ainsi qu'elle a maintenu LaRosa acculée au sol et qu'elle a remporté la victoire par décision.

Bollinger celebrates his finish of FreitasRafael de Freitas (6-0-1) vs Cody Bollinger (14-3)

S'entraînent à Albuquerque, de Freitas voulait gagner afin de pouvoir prendre soins de sa mère monoparentale qui avait jusqu'alors combiné deux emplois afin de subvenir à ses besoins. Bollinger nous a par la suite révélé que les lois sur le travail des enfants est trop souple puisqu'il est passé chez les professionnels à l'âge de 15 ans. Les pugilistes ont touché les gants, puis de Freitas s'est porté à l'attaque avec des coups de pied aux jambes. Cela a poussé Bollinger à tenter une mise au sol, et il a réussi. Rafael a donné l'impression de vouloir tenter un triangle inversé, mais Bollinger l'a projeté afin de s'échapper. De retour debout, le Brésilien a continué à attaquer avec des coups de pied aux jambes. Bollinger a essayé de le projeter de nouveau, mais de Freitas lui a passé une guillotine debout. Les deux hommes sont par la suite tombés au tapis, mais Bollinger s'est défendu puis s'est échappé. Il a continué à attaquer de Freitas et a dû se défendre contre des étranglements triangulaires en fin de round.

En début de second round, de Freitas a paru fatigué. Cody a alors saisi l'opportunité et a déchargé ses attaques. Uppercuts, crochets, coups de genou et de coude; il a touché son rival sans relâche, ce dernier se défendant pour ainsi dire, à peu près pas. Il a continué à attaquer ainsi pendant un moment et finalement, l'arbitre est intervenu afin de mettre un terme au carnage. “Il n'y a personne ici que je ne peux pas détruire, pas vrai?", a-t-il murmuré au terme de sa victoire.

Après cet affrontement, on nous a présenté le repêchage par équipe. Ronda Rousey a gagné à pile ou face et a décidé de faire le premier choix. Elles ont choisi les femmes en premier et Miesha a sélectionné son amie Julianna Pena en premier. Le reste de leurs choix (dans l'ordre) vont comme suit :

Team Tate

1. Julianna Peña
2. Sarah Moras
3. Raquel Pennington
4. Roxanne Modafferi

Team Rousey

1. Shayna Baszler
2. Jessamyn Duke
3. Peggy Morgan
4. Jessica Rakoczy

Baszler vs. Pena Puis ce fut au tour des hommes :

Team Tate

1. Cody Bollinger
2. Chris Holdsworth
3. Josh Hill
4. Tim Gorman – il a dit qu'il n'en a rien à faire d'avoir été le dernier choix ce Miesha puisque, "Je ne sais même pas qui elle est".

Team Rousey

1. Chris Beal
2. David Grant
3. Anthony Gutierrez
4. Michael Wooten

Puis nous sommes rapidement passés à l'annonce des combats. Ronda a soutenu vouloir s'attaquer aussitôt aux choses sérieuses en opposant immédiatement leurs premiers choix respectifs. Shayna Baszler affrontera donc Julianna Pena. Miesha sait que Ronda aime être audacieuse, mais croit qu'elle a pris un risque stupide.
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
Neil Magny reflects on his experience on The Ultimate Fighter and what compels him to perform at his best every time he enters the Octagon.
22 oct. 2014
Jose Aldo s'entraîne aux côtés de Junior Dos Santos. L'aspirant Chad Mendes arrive à Rio. Phil Davis vérifie son poids et Glover Teixeira s'entraîne à remporter le tout premier combat de l'UFC par "l'odeur".
22 oct. 2014
Le légendaire Anderson Silva discute de la croissance des AMM, parle de l'impact qu'a eu sa blessure sur sa vie et explique qu'il est prêt à affronter le dangereux cogneur, Nick Diaz, à l'UFC 183.
22 oct. 2014
La tête dirigeante de Team Alpha Male, Urijah Faber, vous offre ses prédictions du combat principal entre son coéquipier Chad Mendes et Jose Aldo à l'UFC 179.
22 oct. 2014