UFC 129 Combat Principal Résultat : GSP domine Shields, mais n'arrive pas à le finaliser

Voici un compte rendu du combat principal de l'UFC 129...

C’est le combat tant attendu. Avant l'arrivée de Jake Shields à l'UFC, on se demandait qui pouvait affronter GSP, peut-être le champion le plus dominant de l'histoire de l'UFC. Shields a le talent et le style pour conquérir le titre. C'est un des meilleurs lutteurs de la catégorie et sans doute un des grapplers les plus dangereux du sport. Il est implacable, il attaque sans cesse et il a le don pour rendre médiocre des combattants de classe mondiale.


GSP est sans doute le combattant le plus complet du sport. Aussi dangereux debout qu'au sol et il est considéré comme l'un des meilleurs lutteurs du sport. Le champion arrive dans l'Octogone avec une stratégie gagnante, et avec un bagage technique plus qu'impressionnant, il confond ses adversaires et les domine complètement.


Les deux combattants se respectent et tous les deux ont eu envie de s'affronter depuis longtemps. Alors la scène a été mise pour ce qui promet d'être l'un des meilleurs combats de l'histoire de l'UFC.


Le champion a ouvert le round avec des coups de poings et quelques low kicks, tandis que le challenger attendait l'opportunité de tenter une mise au sol. Il n'a pas eu à attendre longtemps car il a attrapé un middle du champion après une minute de combat. Le challenger n'a pas su pousser son avantage, et St. Pierre a défendu la tentative de mise au sol en continuant son attaque en boxe, ajoutant à cela des coups de pieds à la tête et des coups de pieds retournés. Shields a tenté de boxer, mais la plupart de ses frappes n'ont pas trouvé leur cible et il a subi l'attaque du champion, qui a montré un timing parfait et a sonné Shields à plusieurs reprises.


Au deuxième round, le champion a continué le travail de sape en établissant son jab. Contrôlant parfaitement la distance, GSP a réussi à toucher son adversaire à plusieurs reprises en évitant la plupart des attaques du challenger. Shields a fait quelques tentatives pour arriver au corps à corps, mais durant le combat, il a choisi de boxer avec le champion, une stratégie qui ne lui a pas réussi. Le champion a rajouté des droites tombantes à son attaque pour essayer de contrer le jab du challenger en touchant le challenger plusieurs fois, mais jamais assez fort pour pousser l'avantage. Il l'a aussi atteint avec un coup de pied retourné qui a plu au public mais n'a pas fait beaucoup de dégâts.


Au troisième round, Shields est sorti plus vite et a envoyé plus de jab qu'aux précédents rounds, mais cela ne lui a pas réussi, et St. Pierre a continué de contrôler la distance et le rythme du match.

A moins de deux minutes restantes dans le round, suite à un enchaînement aux poings du challenger, GSP commence à frotter l’œil gauche, un geste qui devient significatif dans les derniers rounds. À 20 secondes de la fin du round, le champion met son adversaire au sol pour la première fois et établit une position dominante.


Au quatrième round, le champion semble avoir un peu plus de mal à gérer la distance, et Shields essaie de pousser l'avantage en augmentant son rythme d'attaque. Le combat passe au sol pendant quelques secondes, avec le challenger sur le dos, mais GSP se remet debout aussi vite et continue d'attaquer avec des directs du gauche et des droites tombantes. Au milieu du round, on a vu la première opportunité de finir le combat, lorsque GSP a sonné Shields avec un coup de pied gauche à la tête. Il essaie de le suivre au sol avec des coups de poing, mais Shields attrape une jambe et fait une tentative de mise au sol. GSP a choisi d'éviter le grappling et continue son attaque en boxe. Shields a eu un moment fort vers la fin du round, il a trouvé sa distance et a touché à plusieurs reprises avec des enchaînements gauche et droit et a ouvert une blessure sur le nez du champion.


Au cinquième round, Shields essaie encore de se motiver et de prendre le contrôle mais c'est encore le champion qui contrôle le rythme et la distance du combat. GSP se sert encore de son jab, forçant Shields à reculer en permanence. Shields est vaillant, et il n’arrête pas de chercher des opportunités pour prendre le contrôle mais la supériorité en boxe du champion est trop et le challenger ne trouve jamais d'opportunité d'imposer son rythme.


Victoire Georges St. Pierre par Décision Unanime

Médias

Récent
Jeremy Stephens a prouvé qu'il était un redoutabe cogneur. Il a remporté cinq victoires à la suite de KO dévastateurs et entend bien en empocher une sixième de la même façon contre Renan Barao à l'événement Fight Night Las Vegas le 29 mai.
26 mai 2016
Thomas Almeida est à l'UFC ce que la star brésilienne Neymar est au football. La jeune étoile montante a remporté quatre combats d'affilée depuis ses débuts à l'UFC et entend grimper les échelons grâce à une victoire sur Cody Garbrandt dimanche.
25 mai 2016
Le commentateur de l'UFC, Joe Rogan, analyse l'électrisant duel chez les poids plume entre l'ancien champion poids coq, Renan Barao, et Jeremy Stephens qui sera présenté ce dimanche dans le cadre de l'événement Fight Night Las Vegas sur UFC FIGHT PASS.
25 mai 2016
Dominick Cruz a remporté sa première victoire par KO à l'UFC contre Takeya Mizugaki au premier round lors de l'UFC 178. Ne manquez pas Cruz vs Faber le 4 juin à l'UFC 199 sur UFC Premium.
25 mai 2016