UFC 129 - Résultats des combats préliminaires

Voir ci-bas pour les résultats et détails des combats préliminaires de l'UFC 129...
Rory MacDonald vs Nate Diaz

Certains combattants ne sont plus jamais les mêmes après avoir subi une cuisante défaite. D’autres reviennent en force. C’est ce scénario qui s’est appliqué pour le Canadien Rory MacDonald, alors qu’il a rebondi de son revers obtenu en juin dernier aux mains de Carlos Condit, avec une décision au terme de trois rounds sur Nate Diaz lors de leur combat préliminaire à l’UFC 129 qui avait lieu au Rogers Centre samedi soir dernier. Voir l’entrevue d’après-combat.

La carte de pointage indiquait 30-26 à deux reprises ainsi que 30-27 en faveur de MacDonald.

“Je suis au sommet du monde,” a commenté l’athlète de 21 ans, MacDonald, dont la fiche indique maintenant 11-1. “Mon plan de match était de garder le contrôle du combat.”

MacDonald a utilisé efficacement sa longue portée tôt en début de combat afin de garder Diaz (13-7) à distance jusqu’à la seconde minute, lorsque l’athlète originaire de Stockton en Californie a pu s’approcher pour ceinturer son rival contre la clôture. MacDonald n’est toutefois pas demeuré dans cette position bien longtemps, puisqu’il s’est échappé pour ensuite reprendre ses distances afin de frapper Diaz. Après un bref retour en corps à corps le long du grillage, les deux hommes se sont séparés pendant quelques secondes jusqu’à ce que Diaz le plaque de nouveau brièvement contre la cage peu avant le son de la cloche.

Lors du second round, MacDonald a pu s’imposer de par sa taille sur Diaz, utilisant sa force physique afin de le rebattre à deux reprises au tapis, d’où il n’a toutefois pu capitaliser, mais faisant tout de même bonne impression sur son adversaire et les juges. Diaz a continué de se défendre avec vigueur, frappant MacDonald de l’intérieur lorsque les deux luttaient contre la cage, réussissant même à faire mettre un genou à terre à son rival lors qu’une séquence de mise au sol.

Diaz a voulu renverser la vapeur au troisième engagement après un départ plutôt lent, mais MacDonald a su conserver le rythme avec trois projections de type suplex qui ont fait exploser la foule. Fidèle à lui-même, Diaz, n’a cessé de chercher une ouverture afin d’atteindre MacDonald, mais alors que progressait le round, il devenait de plus en plus clair que cette ouverture ne se présenterait pas. Sous les plus chaudes acclamations de la soirée, Macdonald a remporté la plus importante victoire de sa carrière.

Jake Ellenberger vs Sean Pierson

Combattre avec peu de délais d’avis n’était pas un problème pour Jake Ellenberger, qui a mis hors de combat l’athlète torontois, Sean Pierson, au premier round. Voir l’entrevue d’après-combat.

Après des débuts timides de part et d’autre, Ellenberger – qui remplaçait Brian Foster – a ouvert les hostilités avec une mise au sol, mais Pierson, un Canadien qui excelle en lutte chez les amateurs, s’est immédiatement relevé. Quelques instants plus tard, Ellenberger a mis fin à l’affrontement avec une gauche dévastatrice qui a sévèrement ébranlé Pierson avant qu’il ne s’écroule au sol. Le combat s‘est terminé à la marque de 2:42.

Avec cette victoire, Ellenberger voit sa fiche passer à 25-5 et obtient sa quatrième victoire consécutive à l’UFC. Pour sa part, Pierson voit maintenant sa fiche indiquer 11-5.

Claude Patrick vs Daniel Roberts

Le combattant torontois, Claude Patrick, a su éblouir les partisans de sa province lors de son affrontement chez les mi-moyens en remportant la décision unanime sur Daniel Roberts. Voir l’entrevue d’après-combat.

La carte de pointage finale indiquait unanimement 29-28 en faveur de Patrick, qui voir sa fiche passer à 14-1, alors que Roberts voyait la sienne imputer d’une seconde défaite (12-2).

Roberts s’est précipité hors de son coin dès le son de la cloche indiquant le début des hostilités, se faisant amener au sol. Dans l’impasse au sol, les deux spécialistes du jiu-jitsu se sont relevés, puis Patrick a lancé quelques frappes avant d’y aller pour une seconde mise au sol. Dans les deux dernières minutes, Patrick a touché la cible avec un gauche à la tête de son adversaire pour ensuite relever lui-même ce dernier et le projeter de nouveau au sol. Il a ensuite tenté un triangle, mais voyant que cela ne fonctionnait pas, a malmené “Ninja” avec quelques frappes additionnelles, le mettant hors de lui dans les dernières secondes de l’engagement.

À la reprise, Roberts a semblé avoir retrouvé ses esprits, mais Patrick était tout aussi déterminé à le rencontrer au centre de l’Octogone. Roberts a été capable d’obtenir la mise au sol durant la première minute, mais Patrick s’est rapidement relevé. Après avoir échangé à courte distance, c’est “The Prince” qui a eu le dernier mot avec un coup de genou à la tête de son rival. À mi-chemin du round, Patrick a marqué des points sur une mise au sol, mais Robert l’a renversé. Les deux hommes ont continué à se bagarrer au tapis jusqu’à ce qu’ils se relèvent en fin de combat pour se livrer quelques échanges qui n’ont pas été significatifs.

Patrick a obtenu la première mise au sol du round final, pour atterrir en position dominante au sol. Roberts a continué de se démener jusqu’à ce qu’il puisse retourner debout pour ensuite se faire prendre au piège sur sa propre tentative de mise au sol. Avec une minute à faire, l’arbitre Dan Miragliotta a ordonné le bris pour manque d’action, mais Robert a eu temps de ramener de nouveau l’action au tapis avant le son de cloche final.

Ivan Menjivar vs Charlie Valencia

Le vétéran et poids coq, Ivan Menjivar a effectué son retour dans l’Octogone pour la première fois depuis l’UFC 48 en 2004, en disposant de Charlie Valencia avec un coup de coude en moins de deux minutes. Voir l’entrevue d’après-combat.

Le glas a sonné à la marque de 1:30 du round initial, alors que Menjivar a envoyé Valencia au tapis avec un court coup de coude gauche au nez, alors qu’ils se bagarraient contre le grillage. Une série de frappes, demeurées sans réponses, s’en est suivi, jusqu’à ce que l’arbitre John McCarthy intervienne afin de secourir le Californien.

Avec cette victoire, la fiche de l’athlète de Montréal, Menjivar, indique désormais 22-7. Lors de son premier affrontement à l’UFC chez les légers, il avait perdu par décision aux mains de Matt Serra. Valencia voit sa fiche passer à 12-7.

Jason MacDonald vs Ryan Jensen

Le vétéran de longue date, Jason MacDonald, qui effectuait son retour à l’UFC après trois défaites consécutives et une série de blessures, a fait tourner le vent en sa faveur au Rogers Centre en soumettant Ryan Jenson au premier engagement pour ainsi obtenir sa première victoire à l’UFC depuis son gain sur Jason Lambert en 2008. Voir l’entrevue d’après-combat.

Les esprits se sont rapidement échauffés, alors que MacDonald et Jenson se sont engagés en corps à corps et que le Nébraskois a tenté une guillotine. MacDonald s’est facilement échappé pour ensuite répliquer avec un étranglement triangulaire depuis son dos. Jensen a tenté de le projeter et se défendre avec ses poings, mais s’est vu dans l’obligation de taper à la marque de 1:37.

Avec cette victoire, MacDonald voir une victoire s’ajouter à sa fiche qui totalise maintenant 26-14; Jensen voit la sienne passer à 16-7.

John Makdessi vs Kyle Watson

Il faisait davantage office de matador plutôt que de taureau lors de son affrontement chez les légers face à la vedette de The Ultimate Fighter 12, Kyle Watson, mais au troisième round, « The Bull » a littéralement explosé pour finalement mettre fin à la soirée de son rival avec un coup de poing renversé arrière. Voir l’entrevue d’après-combat.

Ce fut un premier round plutôt stratégique entre les deux anciens partenaires d’entraînement, alors que John Makdessi s’est montré plus raffiné avec une diversité d’attaques lui ayant valu l’avantage. Au second engagement, ce fut relativement le même scénario, hormis du fait que “The Bull” a commencé à atteindre et ébranler Watson de façon répétée.

Mais au troisième round, ce n’était plus qu’une question de temps avant que Makdessi tempère les ardeurs de son ennemi. À la marque de 1:27 du round final, il a envoyé Watson au tapis avec une feinte de coup de pied suivi d’un coup de poing retourné, demeurant ainsi invaincu avec neuf victoires consécutives.

Avec ce revers, Watson, qui a été sous observation du médecin pendant plusieurs minutes avant de pouvoir quitter l’Octogone par ses propres moyens, voit sa fiche passer à 16-8-1.

Pablo Garza vs Yves Jabouin

La vedette montante chez les poids plume, Pablo Garza, a peut-être surpris les partisans locaux lors de son affrontement en ouverture de rideaux, mais “The Scarecrow” a fait toute une impression sur l’ensemble de la foule avec une victoire par soumission au premier round sur l’athlète montréalais Yves Jabouin avec un étranglement triangulaire à l’envolée qui a valu au vétéran de la WEC, les honneurs de la soumission de la soirée. Voir l’entrevue d’après-combat.

Jabouin a envoyé Garza au sol à deux reprises lors du premier round avec des coups de pied aux jambes. Dans les instants qui ont suivi, le “Tiger” a élevé son jeu d’un cran, faisant même voler le protecteur buccal de son rival des suites d’un uppercut. Mais alors que le Montréalais semblait prendre un rythme qui aurait pu lui permettre de mettre fin au combat, Garza a commencé à malmener Jabouin avec des coups de genou. S’en est suivi une tentative d’étranglement triangulaire à l’envolée, et si Jabouin a pu éviter la fin abrupte de son combat pendant un bref moment, Garza a resserré son étau pour forcer son adversaire à taper, ce qui s’est produit à 4 :31 du début de l’affrontement.

Avec ce gain, la fiche de Garza indique désormais 12-1 alors que celle de Jabouin, 15-7.

Médias

Récent
UFC Countdown vous emmène dans les coulisses de l'UFC 179 alors que trois Brésiliens se préparent en vue de leur affrontement. Dans ce segment, Diego Ferreira se prépare pour son combat contre le prometteur Beneil Dariush.
19 oct. 2014
UFC Countdown vous emmène dans les coulisses de l'UFC 179 alors que trois Brésiliens se préparent en vue de leur affrontement. Glover Teixeira tentera de rebondir à la suite de son récent combat de championnat alors qu'il sera opposé à Phil Davis.
16 oct. 2014
Countdown vous emmène dans les coulisses de l'UFC 179 alors que trois Brésiliens se préparent en vue de leur affrontement. Le champion poids plume, Jose Aldo, accueillera son rival. Chad Mendes, qui voit ce combat comme une chance de rédemption.
19 oct. 2014
L'Octagon Girl de l'UFC, Arianny Celeste, a accordé une entrevue approfondie à Diane Tauzon de CBS News à Las Vegas au sujet de sa vie et de sa carrière.
19 oct. 2014