Evans, Lawler et Woodley Impresionnants lors de l'UFC 167

Ci-dessous les résultats de la carte principale de l'UFC 167
Chael Sonnen a été agressif dès le début du co-combat de l'UFC 167 contre son ami et co-présentateur Rashad Evans, mais tout a rapidement viré au cauchemar quand l'ancien champion poids mi-lourd l'a finalisé après seulement quatre minutes et 5 secondes.

Le combattant du Team Quest s'est rué sur son adversaire et l'a poussé contre la cage. Les deux hommes ont cherché des mises au sol et des soumissions, mais « Suga » était clairement plus puissant que Sonnen et ce dernier a réussi à sortir de la cage. L'ancien champion poids mi-lourd a réussi un emmené au sol au milieu du round et a commencé à envoyer des coups puissants.

Sonnen s'est retourné à quatre pattes, mais la punition a continué. Il a remis son dos au sol, mais Evans a pris la montée et a continué à frapper. Chael a tenté une dernière fois de sortir d'en dessous de son adversaire, plus lourd et plus puissant, mais Evans lui a bloqué le ventre sur le tapis en envoyant des coups puissants qui ont forcés Sonnen à abandonner.

Robbie Lawler vs Rory MacDonald

Robbie Lawler a montré de la patience, de la technique et de la puissance lors de sa troisième victoire depuis son retour à l'UFC en février, par décision face à Rory MacDonald.

Les deux combattants poids mi-moyens ont pris le temps de s'observer au premier round. Lawler a attaqué avec des low-kicck jambe avant, pendant que MacDonald avançait sur lui en cherchant sa distance de frappe. À l'approche de la fin du round, Lawler a attrapé un coup de pied de Lawler, mais le vétéran a répondu avec des uppercuts.

Lawler a continué la même stratégie au deuxième round. Il a envoyé des low-kicks derrière des directs pour empêcher MacDonald de trouver son rythme et à monter une attaque efficace. Le Canadien a répondu avec des directs du droit, et a mis Lawler au sol à deux minutes de la fin du round avant de prendre une position dominante et envoyer des coups de coudes pour finir le round.

Lawler a fait parler sa puissance au dernier round, et MacDonald a répondu avec un emmené au sol. De nouveau debout, un premier enchaînement de Lawler a incité l'arbitre à vérifier une blessure au visage de MacDonald et un deuxième l'a envoyé au sol. Après quelques coups, MacDonald a tenté une clef de bras et Lawler a choisi de se remettre debout, pour chercher le KO. Mais MacDonald l'a mis au sol encore une fois et a fini le combat avec des coups de coudes.

Josh Koscheck vs Tyron Woodley

Après Robbie Lawler, c'est Tyron Woodley qui est venu du StrikeForce pour mettre KO Josh Koscheck au premier round et se faire une place dans la catégorie poids mi-moyen de l'UFC.

Woodley n'a pas perdu de temps lors de ce combat poids mi-moyen. Agressif dès le début du combat, il a touché avec une droite et a sonné Koscheck, mais l'ancien challenger officiel a réussi à venir au corps à corps. Woodley a touché une deuxième fois peu de temps plus tard, cette fois Koscheck est tombé au sol et Woodley a envoyé des coups de poings depuis la garde. Mais encore une fois Koscheck s'est accroché et l'arbitre a remis les combattants debout.

La troisième fois était la bonne, un direct du droit a trouvé le menton de Koscheck lorsque ce dernier avançait pour venir au corps à corps. Le lutteur a titubé, ses jambes pliaient, Woodley a envoyé une deuxième droite et Koscheck est tombé au sol à quatre minutes et 38 secondes du combat.

Ali Bagautinov vs Tim Elliot

Malgré l'agressivité de Tim Elliot, qui a traqué son adversaire en permanence, c'est Ali Bagautinov qui a gagné une décision unanime grâce à ses attaques en contre et ses emmenés au sol.

Elliot n'a pas perdu de temps, il a avancé au milieu de l'Octogone pour mettre la pression sur son adversaire. Mais Bagautinov n'a pas été intimidé, il a reculé près de la cage en commençant à toucher avec les deux poings. Elliot, la tête en avant et les mains basses, s'est servi des esquives pour éviter une bonne partie des coups, mais il a monté très peu d'attaque.

Le travail de corps à corps et au sol n'ont pas joué un grand rôle dans le combat. Le Russe a effectué une grosse projection au premier round et l'Américain a réussi une emmené au sol dans les deux autres, mais aucun des deux n'a pu en tirer avantage.

Elliot a essayé d'augmenter le rythme au dernier round, mais Bagautinov a répondu en conséquence et a continué à toucher en contre pour gagner une décision logique 29-28 deux fois et une fois 30-27.

Médias

Récent
Get an intimate look at the lives of two MMA pioneers, both former UFC heavyweight champions, as they prepare for a battle nearly a decade in the making: Andrei Arlovski and Josh Barnett.
28 août 2016
UFC Breakdown is the most in-depth, hands-on Fight Night preview show to date. Dan Hardy, alongside co-host John Gooden, provide us with expert analysis of the highly anticipated main event match up between Andrei Arlovski and Josh Barnett.
28 août 2016
UFC Fight Night event at Rogers Arena on August 27, 2016 in Vancouver, British Columbia, Canada. (Photos by Jeff Bottari/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
27 août 2016
Carlos Condit talks backstage after his loss to Demian Maia at Fight Night Vancouver. It was Condit's first trip inside the Octagon since his thrilling loss to Robbie Lawler for the welterweight title since UFC 195.
27 août 2016