UFC Fit : Les "erreurs à ne pas éviter" avec Pat Healy

Le poids léger de l'UFC, Pat Healy, nous donne un aperçu de son approche peu orthodoxe relative à la mise en forme et la gestion du stress avant son retour dans l'Octogone contre Jim Miller lors de l'UFC 159.
Le poids léger de l'UFC, Pat “Bam Bam” Healy (31-15), accepte avec plaisir la pression qu'il subit avant son combat du 27 avril contre le vétéran Jim Miller (22-4) lors de l'UFC 159. Jusqu'ici ses méthodes ont bien fonctionné : le nouveau venu StrikeForce est sur une série de six victoires consécutives et avait gagné le droit de disputer le titre de l'organisation avant qu'une blessure ait forcé le champion, Gilbert Melendez, à sedésister. 

Il s'apprête maintenant à continuer cette série dans l'Octogone. "Miller est très fort en distance réduite et il aime la bagarre alors je dois me servir de ma taille et de mon allonge pour contrôler la distance", explique Healy. "Mon corps à corps, ma taille et mon allonge devraient lui causer des problèmes. Je crois que ce sont les clés de la victoire dans ce combat."

C'est une stratégie certes logique, mais cela ne veut pas dire que toute sa préparation se passe toutefois de manière aussi logique. La réussite de Healy dépend parfois de choses que d'autres combattants essaient pourtant d'éviter. Découvrez-en davantage au sujet son approche peu-orthodoxe…
 
Erreur à ne pas éviter : Stresser

Une partie de l'angoisse de Healy vient du fait que lorsqu'il montera dans la cage, ce sera au New Jersey – l'état natal de son adversaire. Il y a également le fait qu'il est soucieux de faire meilleure impression lors de son retour dans l'Octogone que lors de ses débuts (son seul combat à l'UFC en 2006 s'est terminé par une défaite). Mais, un fait peut-être surprenant, la majorité du stress qu'il subit vient en réalité de lui-même, et c'est parfaitement volontaire. 

"À peu près un mois avant un combat, je commence à sentir la pression", a expliqué Healy à UFC.com. "Le face-à-face, la pesée, combattre devant un public hostile... Il faut penser à l'avance à la pression relative à toutes ces choses et il faut être conscient que tout ça sera présent et l'accepter." Selon Healy, s'il se prépare à l'avance, il y a moins de chances que cela ait un effet négatif sur ses performances le jour du combat.

Erreur à ne pas éviter : Réduire les protéines
Le régime de Healy est aussi peu conventionnel que sa solution contre le stress. Il évite les protéines de lactosérum ("whey") que beaucoup d'athlètes préfèrent après des dures séances s'entraînement dans le but, paraît-il, de les aider dans leur récupération. Il boit plutôt des jus de fruits et de légumes.

"Je suis plutôt costaud pour un combattant de 155 lb/71 kg, alors je dois tout faire pour être au poids", explique-t-il. Le jus de légumes est digéré rapidement. J'absorbe très peu de calories et je garde des nutriments, alors c'est un bon retour sur investissement. De plus, ce jus me donne une bonne remontée d’énergie après mes séances d'entraînement. Ça me ramène à la vie."

Bien qu'un repas sans protéines ne soit pas toujours la meilleure solution pour tout le monde, Healy prend en compte un aspect de la nutrition que beaucoup d'athlètes oublient : le timing. "Ce qu'on mange et quand on le mange est très important, non seulement pour les besoins nutritionnels, mais aussi pour l'humeur", explique Andy Hennebelle, NASM-CPT, CSCS, USAW, préparateur physique à l'UFC Gym à Corona en Californie. "Lorsqu’un athlète se sent bien et en confiance, il s’applique plus, ce qui a comme résultat une meilleure séance d'entraînement."

Pour des athlètes amateurs, Hennebelle suggère un en-cas fort en glucides à peu près une heure avant une séance pour augmenter le niveau de glycogène. "Nous ne voulons pas manger beaucoup de grains ou de gras parce que nous voulons que le sang soit dirigé vers les muscles, non pas l'estomac. Mangez un repas complet avec des glucides et des protéines moins de trois heures après la fin de la séance et cela aidera à recouvrer vos forces."

Erreur à ne pas éviter : Prendre des jours de repos
"D'habitude, je prends les mercredis et les dimanches pour me reposer", explique-t-il. "Je sais que certaines personnes ne prennent pas de jours de repos, mais le corps a ses limites. Si on se repose moins et on s'entraîne plus, on manque alors d'intensité. Si tel est le cas, est-ce qu'on profite vraiment à fond de chaque séance d'entraînement? Non. On se fatigue jusqu’à l'épuisement, c'est tout."

Bonne pratique à ne pas éviter : Envoyer un jab parfait
Bien sûr, certaines règles de bases ne peuvent pas être ignorées – un aspect essentiel de la stratégie de Healy, ce samed0i, sera un bon jab (direct du bras avant). Et Healy suit les règles traditionnelles pour cette technique. Un jab efficace peut interrompre l'attaque d'un adversaire, ou nous permettre de contrer avec des coups de poing, des coups de pieds ou des mises au sol. C'est pour cela que c'est le coup préféré de Healy. Voici ci-dessous ses secrets pour un jab parfait :

Astuce #1 : Restez détendu et envoyez le jab sans forcer.

Astuce #2 : Maintenez le coude près du corps. S'il s'éloigne, l'adversaire le verra venir.

Astuce #3 : Il ne faut pas utiliser beaucoup d'énergie. "Il faut que votre jab ait du "snap"!", explique-t-il.

Astuce #4 : Poussez avec la jambe arrière pour générer plus de puissance (transfert de poids).

Astuce #5 : Les mains hautes, le menton bas. "J'essaie de garder mon autre main haute pour maintenir une bonne défense lorsque j'envoie mon jab", explique Healy. "Je veux que ma main soit devant mon menton pour que mon épaule soit bien haute et que mon visage soit caché si mon adversaire essaie de contrer."
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
All-time great Anderson Silva discusses the growth of MMA, how his injury impacted his life outside the Octagon, and how he is preparing to face dangerous striker Nick Diaz at UFC 183.
22 oct. 2014
Team Alpha Male leader Urijah Faber previews the main event showdown between teammate Chad Mendes and Jose Aldo at UFC 179.
22 oct. 2014
Phil Davis gives one-word answers to a host of questions from UFC correspondent Paula Sack ahead of his co-main event showdown with Glover Teixeira at UFC 179.
22 oct. 2014
Heather Clark and Felice Herrig get up close and personal at their fight selection. Watch the pair duke it out on an all-new episode of The Ultimate Fighter!
22 oct. 2014