Brutale victoire de Grant - Résultats des combats préliminaires de l'UFC on FOX 6

Ci-bas les résultats et le compte-rendu des combats préliminaires de l'UFC on FOX 6...
Sept combats de la carte préliminaire de l'UFC on FOX ont permis de monter les arts martiaux mixtes sous tous leurs angles. En effet, les amateurs massés au Chicago's United Center ont pu voir des soumissions, des décisions serrées, des explosions de trois rounds et même un illustre KO par coup de coude infernal auquel mes collègues anglophones réfèrent par le jeu de mots "hellbow".

TJ Grant vs Matt Wiman

TJ Grant, une ceinture brune en jiu-jitsu brésilien originaire du Canada, a fait une forte impression avec son muay thaï lors du combat vedette de la carte préliminaire, un affrontement chez les poids légers l'opposant au tout aussi dynamique Matt Wiman qui s'est terminé au premier round.

Wiman a semblé en contrôle pendant les premières minutes, se portant à l'attaque avec des coups de pied, coups plongeants de la droite, coups à la Superman et particulièrement sa redoutable droite. Or, lorsque Grant s'est engagé en corps à corps, il a montré qu'il pouvait représenter un danger avec ses coups de genou et de brutales gauches. Au cours d'un échange, Wiman a paru ébranlé et a battu en retraite, ayant pour effet immédiat de pousser Grant à avancer encore davantage. Wiman a plongé pour obtenir le "single leg", mais sa tentative s'est terminée pour lui en tortue. Grant a tenté quelques soumissions; Wiman a répondu à son offensive.

Après une brève bousculade, Grant a reculé et a laissé l'arbitre relever Wiman avec une minute à faire au round. Puis Grant a chargé Wiman contre le grillage et a déchargé une série de coups de genou en corps à corps, suivis de deux coups de coude. Le second lui a permis d'envoyer Wiman au tapis et mettre ainsi un terme au combat à la marque de 4:51.

Maintenant invaincu chez les poids légers, Grant voit sa fiche passer à 20-5; la série de deux victoires de Wiman s'arrête ici et il écope d'un revers pour une fiche totale de 15-7. "Je me sens comme chez moi chez les poids légers. Je ne concède pas 20 livres à mon adversaire le soir des combats comme je le faisais chez les poids mi-moyens", a déclaré Grant. "Je sens que j'ai la rapidité et la puissance d'affronter n'importe qui chez les 155 livres. Je suis prêt à affronter n'importe qui, tout le monde, dans cette division."

Clay Guida vs Hatsu Hioki

Les fans de Chicago ont finalement eu une victoire au United Center alors que la favori local originaire de Round Lake en Illinois, Clay Guida, a remporté une décision partagée sur la ceinture noire en jiu-jitsu brésilien, Hatsu Hioki, lors de la toute première sortie de Guida chez les poids plume.

Guida a commencé à se trémousser frénétiquement comme d'habitude, sous les chants “Gui-da! Gui-da!” émanant de la foule, mais Hioki ne s'est pas laissé déconcerter, ni n'a mordu à l'hameçon. Hioki a patiemment et méthodiquement lancé des coups au corps, coups de pied au corps et jabs jusqu'à ce que Guida obtienne la mise au sol avec deux minutes à faire. Hiokia rapidement tenté un étranglement triangulaire alors qu'ils tentaient tous deux de se relever, mais n'a pu compléter et le round s'est terminé.

Guida est demeuré actif au second engagement, encaissant un uppercut de Hioki avant d'amener ce dernier au centre de l'Octogone pour le projeter violemment contre le tapis, au plus grand plaisir de la foule. Avec Guida dans sa demi-garde, Hioki a habilement travaillé une série de clés de bras, mais Guida l'a neutralisé. Hioki a fermé sa garde et peu après l'arbitre a demandé aux deux hommes de se relever avec 30 secondes à faire au chronomètre, faute d'action. Hioki a tenté d'obtenir des points avec un coup de pied élevé en fin d'engagement.

Guida s'est montré plus agressif en pieds-poings en début de troisième round, mais c'était finalement seulement le temps d'obtenir une autre mise au sol. Hioki a de nouveau tenté un étranglement triangulaire, mais Guida l'a projeté afin d'esquiver. Hioki a par la suite tenté d'emprisonner le bras de Guida alors que ce dernier tentait de travailler afin de passer en demi-garde. Hioki s'est traîné jusqu'à la cage puis s'est appuyé sur cette dernière afin de se relever, mais c'est finalement l'arbitre qui a fait tout le travail en leur demandant de se relever avec 30 secondes à faire. Guida a tenté de terminer le round sur une mise au sol, sans succès.

Les pointages en faveur de Guida ont été de 30-27, 29-28 et 28-29. Il remporte ainsi une trentième victoire en carrière, une toute première chez les poids légers. Cette décision fait passer la fiche de Hioki à 26-6-2. Le combattant japonais a déclaré : “Les mises au sol étant si importantes, il a gagné équitablement à ce niveau, mais j'ai gagné un combat”. Puis il a poursuivi, “Je ne suis pas heureux de la décision. C'était partagé parce que c'était si serré.”

Guida s'est montré d'accord avec le constat de Hioki sur le facteur décisif : “Je crois que j'ai gagné grâce à mes mises au sol. Il était difficile à maîtriser et à immobiliser afin de pouvoir tenter autre chose. Il m'a aussi eu avec quelques bons coups au corps.”

Entrevue d'après-combat de Clay Guida

Mike Stumpf vs Pascal Krauss

L'Allemand de naissance et protégé de Duke Roufus, Pascal Krauss, a donné une clinique de kickboxing contre le favori local Mike Stumpf, disposant de son rival par les pointages unanimes de 30-27.

Même si les deux poids mi-moyens ont pratiquement la même taille et le même poids, la différence entre leur style respectif était évidente. Stumpf lançait des crochets courts alors que Krauss privilégiait les longs jabs. Après que les combattants se soient étudiés, Kraussa lancé un coup de pied ayant eu pour conséquence qu'il s'est fait amener au sol, mais il a rapidement pu se relever. Les deux hommes se sont lancé de vicieux coups de pied aux jambes, mais Krauss a su intégrer quelques coups de pied avants et uppercuts à ses attaques. Stumpf a pour sa part causé du dommage avec ses coups de coude en corps à corps contre la cage, mais sinon, il a semblé – la plupart du temps - chercher sa distance en pied-poing.

“Panzer” a montré l'étendue de son arsenal au second round avec des coups de pied au corps, coups à la Superman et imprévisibles combinaisons se terminant par des coups de pied sonores. Stumpf s'est montré courageux, mais son désavantage de portée d'un pouce paraissait nettement supérieur en raison de sa façon de se positionner. Stumpf a pu amener Krauss au sol contre le grillage, mais Panzer l'a neutralisé jusqu'à ce qu'il puisse se relever, où il a pu attaquer avec ses coudes jusqu'à ce qu'ils se séparent. De retour debout, ils ont échangé, puis Stumpf a foncé pour la mise au sol, se retrouvant par la suite de nouveau coincé contre la cage.

Le troisième round a été calqué sur ce dernier, Krauss faisant battre Stumpf en retraite avec une variété de frappes avant de reculer à son tour avant que Stumpf ne puisse le ceinturer. Quant à Stumpf, ses meilleures frappes provenaient de l'intérieur à courte distance de portée. Alors que s'écoulaient les minutes, Stumpf a plongé désespérément pour obtenir la mise au sol, avec pour conséquence de se retrouver avec Krauss dans sa garde qui l'a attaqué avec ses coudes.

Krauss s'est de nouveau inscrit dans la colonne des victoires avec un 11ème gain en carrière pour seulement un seul revers. “Je suis à l'UFC depuis 2010 et j'y ai livré trois affrontements, mais j'aimerais bien en livrer trois de plus cette année”, a révélé Krauss. “Tout ce que je souhaite est de demeurer en santé et pouvoir rester actif”. Quant à Stumpf, qui faisait un retour après une période d'inactivité de 16 mois, sa fiche indique désormais 11-4.

Ryan Bader vs Vladimir Matyushenko
Le premier affrontement de la soirée chez les poids mi-lourds fut de courte durée puisque Ryan Bader n'a eu besoin que de 50 secondes afin de faire taper Vladimir Matyushenko.

Bader a rapidement envoyé Matyushenko visiter le sol, le coupant avec une gauche pour ensuite se précipiter sur lui afin de capitaliser. Il lui a passé un étranglement D'Arce depuis l'avant, et voyant que celui ne lui suffisait pas afin de finir “The Janitor”, il s'est laissé tomber et l'a ceinturé de ses jambes, remportant ainsi la plus rapide victoire par soumission de la division des 205 livres.

La première victoire par soumission de Bader a été le 8ème gain de ce dernier dans l'Octogone et son 16ème en carrière (ses trois revers étaient tous contre d'anciens ou actuels champions de l'UFC). Le combattant de 42 ans, Matyushenko, voit sa fiche passer à 26-7 après ce tout premier combat pour lui depuis sa participation à l'UFC 141 en décembre 2011.

“J'ai travaillé si fort mon jiu-jitsu au centre d'entraînement. Je suis heureux de pouvoir le monter dans l'Octogone”, a commenté Bader. “J'ai déjà été très près d'un combat de championnat auparavant, puis je ne suis fait mettre KO par Lyoto [Machida]. Tout le monde se fait battre un jour à l'autre à l'UFC – mais ce n'est pas tout le monde qui rebondit. J'étais déterminé à rebondir.”

Entrevue d'après-combat de Ryan Bader

Mike Russow vs Shawn Jordan

L'officiel de police de Chicago, Mike Russow, s'est vu refuser la victoire chez lui. Shawn Jordan l'attendait de pied ferme et a fini les choses au second round.

La taille de Russow et sa corpulence l'ont aidé lors du round initial. Il a pu ceinturer Jordan contre la clôture où il l'a malmené. “Savage” Shawn a battu en retraite pendant la majeure partie du round, esquivant tantôt les coups de poing de Russow, seulement pour mieux être la cible d'uppercuts et de directs. Russow l'a pourchassé et a mis de la pression sur lui en utilisant sa masse supérieure afin d'amener Jordan au tapis.

Après cinq minutes, il était possible de voir la différence au niveau du conditionnement physique des deux athlètes : Russow a mis ses mains sur ses genoux afin de reprendre son souffle à la fin du premier round. Jordan, un ancien joueur de football de la LSU, a utilisé cela à son avantage. Après une brève période d'arrêt en raison d'un coup accidentel à l'oeil de Russow, Jordan s'est mis à donner des petits coups et utiliser ses jeux de pied afin garder les échanges au centre de la cage. Il a choisi ses coups et a causé du dommage avec ses combinaisons, puis a repoussé son rival contre la cage pour ensuite obtenir la mise au sol. Depuis la position montée, il a lancé des coups de coude et des frappes avant que Russow lui donne son dos. Russow l'a renversé et s'est relevé à mi-chemin du round, mais les hostilités ont rapidement repris le chemin du tapis où Jordan a pu décharger sans relâche ses frappes depuis la position montée et le dos de son adversaire, jusqu'à l'intervention de Herb Dean à la marque de 3:48.

Cette victoire, que Jordan a célébrée avec son traditionnel saut périlleux arrière, lui a permis de voir sa fiche passer à 14-4. “Ce premier round n'a pas été amusant du tout”, a précisé Jordan. “Il m'a fait mal à quelques reprises, mais après chacune de ses attaques, je voyais ses bras redescendre, ce qui m'a laissé penser qu'il se fatiguait. À cette pensée, je me sentais devenir plus fort.”

Russow échappe ainsi une seconde victoire d'affilée et voit un revers s'ajouter à sa fiche qui indique désormais 15-3. “Je pensais que je l'avais. Je suis déçu, mais c'est ça le sport des AMM. Vous devez finir les choses lorsque vous en avez l'occasion.”

Entrevue d'après-combat de Shawn Jordan

Rafael Natal vs Sean Spencer

Lors d'un affrontement chez les poids moyens entre “Black Magik” et une ceinture noire en jiu-jitsu brésilien, c'est le "doux art" qui a eu le dessus. En effet, le vétéran de l'UFC Rafael Natal a fait taper le nouveau venu dans l'Octogone, Sean Spencer, au troisième round.

Le combat a débuté sur un coup accidentel de Natal à l'oeil de son rival, mais après que médecin ait donné son aval à la reprise des hostilités, le jadis champion des Gants Dorés - Spencer – a fait la majeure partie du travail, pourchassant Natal et le touchant à distance avec des crochets, pour ensuite l'envoyer au sol avec une gauche. Natal a tenté de garder ses distances, manquant un coup de poing retourné arrière auquel Spencer a répondu. Au cours des trente dernières secondes, Natal a finalement touché la cible avec son coup de poing retourné, ce qui a suffisamment ébranlé Spencer pour que Natal plonge pour la mise au sol. Il est passé en position montée puis a terminé l'engagement en travaillant sur une guillotine.

Natal est sorti plus agressif au second round, touchant la cible avec des coups de poing et marquant des points avec des coups de pied aux jambes et au corps de Spencer. Après deux mises au sol, Natal s'est retrouvé dans la garde de Spencer avec deux minutes à faire. “Black Magik” a tenté de contrôler son adversaire, mais ce dernier l'a maintenu au sol. Natal a ensuite pris le dos de Spencer alors qu'il ne restait que 40 secondes à écouler au chronomètre et l'a presque fait taper avec un étranglement arrière, mais Spencer a été sauvé par la cloche. “Je ne voulais pas épuiser mes bras en tentant un étranglement si près de la fin d'un round", a expliqué Natal après le combat. "Si j'avais eu dix secondes de plus, j'aurais vraiment tout donné pour le finir. Dans les circonstances, je l'ai plutôt affaibli et je savais que je pourrais ensuite l'avoir au troisième round.”

Spencer a évité la première tentative de mise au sol de Natal au troisième engagement, mais la seconde mise au sol a réussi. Natal a rapidement immobilisé Spencer dans la position du crucifix et l'a malmené avec des coups de coude. Alors que Spencer se tortillait, il a été pris dans un Americana et a survécu. Mais Natal est passé en position montée et l'étranglement triangulaire avec le bras qui a suivi a été de top, forçant Spencer à abdiquer à 2:13.

Il s'agit d'une première victoire de Natal par "tapout" à l'UFC, ce qui lui permet de voir sa fiche à l'UFC passer à 3-2-1 pour un total de 14-4-1 en carrière. À la suite de ce revers de Spencer, qui avait accepté le combat avec moins de deux semaines d'avis, sa fiche indique désormais 9-2.

Entrevue d'après-combat de Rafael Natal

Simeon Thoresen vs David Mitchell
David Mitchell (maintenant 12-2) a mis un terme à sa série de deux revers consécutifs en remportant une première victoire à l'UFC au terme de trois rounds contre le mi-moyen norvégien, Simeon “The Grin” Thoresen, en ouverture de rideau de l'UFC on FOX à Chicago.

Le premier round laissait l'impression que le combat n'allait fort probablement pas durer longtemps, les deux hommes échangeant incessamment en pieds-poings. Mitchell s'est porté à l'attaque et s'est amélioré au fil du temps, commençant avec des longs jabs pour ensuite poursuivre avec des coups au corps et des uppercuts à distance. Thoresen a eu plus de difficulté à trouver sa distance, mais il a cependant été le seul à envoyer son adversaire au tapis en frappant la jambe de “Daudi”. Thoresen a trouvé son rythme par la suite et a lancé quelques coups précis, particulièrement son crochet de gauche et un des échanges entre les deux hommes a eu pour échos de multiples craquements sonores dans le United Center. Même si les deux combattants étaient totalement ensanglantés à la fin de l'engagement, Mitchell est apparu comme celui ayant causé le plus de dommages.

Le second round s'est principalement déroulé au sol, où Mitchell a clairement dominé. Un assaut de Mitchell lui a permis d'amener le combat au sol, puis il a commencé à s'activer avec des attaques en "ground and pound", des coups de pied et tentatives de soumission, incluant un convaincant gogoplata. Thoresen, qui a fini 15 adversaires par soumission en carrière, a été incapable de finir son rival et a plutôt été à la merci de Mitchell lors de cette violente séance de grappling.

Après une longue période d'arrêt entre les rounds, le temps que les médecins puissent vérifier l'état de l'oeil de Thoresen, le troisième round a débuté plus lentement. Les deux hommes se sont ceinturés en corps à corps le long de la cage avant de se bousculer au sol. Un crochet de gauche et un autre coup de pied aux jambes de Thoresen a envoyé Mitchell au tapis, mais il lui restait encore suffisamment d'énergie afin de se relever et tenter à son tour la mise au sol. Thoresen a "sprawlé", mais s'est de nouveau retrouvé dans l'élément de Mitchell au sol. Mitchell a été dominant jusqu'aux derniers instants, frappant son adversaire affaibli avant d'y aller pour une autre série de tentatives de soumission.

Les juges ont unanimement rendu une décision en faveur de Mitchell par les pointages de 30-27. "Il s'agit de la meilleure soirée de ma vie", a commenté Mitchell. "Il y a longtemps que je veux cette victoire à l'UFC. Lorsque Bruce Buffer a nommé mon nom, j'ai été frappé par un trop-plein d'émotion – J'ai embrassé le tapis!"; Cette défaite en est une seconde pour Thoresen, dont la fiche indique désormais 17-4-1.

Médias

Récent
L'étoile montante chez les mi-moyens, Matt Brown, a mis sa série de six victoires consécutives en jeu contre Mike Pyle, un combattant possédant 16 victoires par soumission. Voyez maintenant Brown contre Robbie Lawler à l'UFC Fight Night San Jose.
25 juil. 2014
La correspondante de l'UFC, Paula Sack, s'est entretenue avec Little Nog afin de discuter de son combat à l'événement Fight Night San Jose. Little Nog parle de son adversaire, de son camp d'entraînement et de ce que les fans peuvent s'attendre à voir.
24 juil. 2014
Megan Olivi s'est entretenue avec la vedette de l'événement Fight Night San Jose, Anthony Johnson et son chien Kona, afin de discuter de son combat contre Little Nog et de ce qu'il aime faire outre combattre dans l'Octogone.
24 juil. 2014
UFC correspondent Megan Olivi checks in from the Fight Night San Jose open workouts in sunny California. Stars put on a workout and discuss how much they appreciate their fans.
24 juil. 2014