L'UFC® annonce le recours aux tests antidopage précontractuels

L'UFC® annonce le recours aux tests antidopage précontractuels

Tous les combattants qui seront approchés par l’UFC® et STRIKEFORCE® afin de signer un éventuel contrat devront d'abord faire l’objet de tests préalables antidopage afin de dépister l’usage de toutes drogues susceptible d’avoir une influence sur leur rendement, et ce dès le 1er janvier 2012
En continuité avec son engagement pour la santé et sécurité de ses athlètes, l’Ultimate Fighting Championship® a annoncé aujourd’hui que tous les combattants qui seront approchés par l’UFC® et STRIKEFORCE® afin de signer un éventuel contrat devront d'abord faire l’objet de tests préalables antidopage afin de dépister l’usage de toutes drogues susceptible d’avoir une influence sur leur rendement. Dès le 1er janvier 2012, tous les athlètes seront donc testés avant de finaliser leur entente avec la plus importante organisation d’arts martiaux mixtes au monde.

L’UFC et STRIKEFORCE étaient déjà en étroite collaboration avec les plus prestigieuses commissions athlétiques et organismes de sanction, et ce par souci de santé et sécurité pour ses athlètes. Ces mesures touchaient aussi les participants de la série télévisée The Ultimate Fighter®, qui étaient tous testés avant leur participation à l’émission de téléréalité.

Tous les athlètes actuels de l’UFC et STRIKEFORCE continueront de subir des tests antidopage, tant précédent une compétition que sur des bases aléatoires sans préavis et ce, en vertu des lois et règlements des diverses commissions athlétiques. “Nous nous sommes engagés pour la santé et la sécurité de nos athlètes et nous prenons notre engagement très au sérieux”, a déclaré le directeur général de l’UFC et président du conseil administratif, Lorenzo Fertitta. “Nous travaillions déjà étroitement avec les commissions athlétiques afin de protéger nos athlètes et nous poussons maintenant les choses encore plus loin. Nous allons désormais faire passe des tests antidopage à tous les athlètes susceptible de signer avec l’UFC ou STRIKEFORCE avant même de finaliser leur entente contractuelle. Cela démontre fermement que nous n’acceptons pas le recours aux drogues dans notre sport.”

Cette nouvelle politique antidopage précontractuelle vient solidifier les assises de l’organisation qui en matière de santé et d’intégrité de ses athlètes. En mai dernier, rappelons que l’organisation avait annoncé que près de 350 athlètes contractuels de l’UFC et STRIKEFORCE deviendraient éligibles à une assurance-accident, une politique sans précédent qui allait permettre à ces derniers d’être couverts non seulement en cas d’accidents ou blessures subites lors de leur entraînement, mais aussi pour d’autres types d’accidents sans lien direct avec leur entraînement, tel que les accidents d’automobile par exemple.

“La santé et la sécurité de nos athlètes sont au coeur de nos préoccupations”, a déclaré le président de l’UFC, Dana White. “Nous avons été les témoins des problèmes causés par le dopage dans notre sport et nous allons tout mettre à oeuvre qu’il n’y en ait pas au sein de l'UFC et de STRIKEFORCE. Nos athlètes sont déjà soumis aux plus rigoureux standards antidopage des commissions athlétiques. Notre nouvelle politique antidopage nous permet maintenant de pousser l’effort encore plus loin et démontrer à quel point il est important pour nous que nos athlètes puissent évoluer dans un cadre compétitif juste et sain.”

Médias

Récent
Hear from light heavyweight Daniel Cormier following the announcement of UFC 178.
23 juil. 2014
Watch as former UFC standout Chael Sonnen appears in front of the Nevada State Athletic Commission on Wednesday, July 23 to talk about his two failed drug tests. Sonnen was handed a 2-year suspension.
23 juil. 2014
Watch Vitor Belfort's appearance in front of the Nevada State Athletic Commission at a hearing on July 23 to apply for a fighting license in Las Vegas. The committee voted unanimously in Belfort's favor.
23 juil. 2014
Dans cette édition de la technique MetroPCS de la semaine, Anthony "Rumble" Johnson envoie Yoshiyuki Yoshida sur son dos d'un puissant crochet de la droite.