UFC Live 6 Résultats Carte Principale - Cruz Défend sa ceinture grâce à une victoire contre Johnson

Voir ci dessous le compte rendu de la carte principale de l'UFC Live 6...
WASHINGTON, D.C., Le 1 Octobre – Invaincu en 9 combats à 135 lb / 61,2kg, Dominick Cruz s'est établi comme l'homme à vaincre dans la catégorie poids coq, et suite à sa victoire par décision lors d'un combat compétitif, mais dominant contre Demetrious Johnson en tête d'affiche de l'UFC Live au Verizon Center Samedi soir, il n'est pas loin d'avoir mis à sac la catégorie.

 Voir son interview d'après combat

 « Amenez-les (adversaires), » a dit Cruz, qui a battu Urijah Faber au mois de Juillet suite aux victoires face à Brian Bowles, Joseph Benavidez, et Scott Jorgensen. « J'affronterai n'importe qui, j'essaie de me frayer une place dans l'histoire. »

Les scores étaient de 50-45 deux fois et 49-46 en faveur de Cruz, qui a défendu sa ceinture pour la deuxième fois.

Un direct du droit puissant a ouvert les scores pour Cruz, qui s'est servi de sa boxe pour maintenir Johnson à distance. Le challenger s'est servi des gros coups envoyés à l'arrache pour réduire la distance et chercher une mise au sol, mais ce premier plongé a été repoussé par Cruz, qui a répondu avec une mise au sol à son tour. Sur le tapis, Cruz a contrôlé l'action, forçant son adversaire contre le grillage avant que les deux se remettent sur pieds deux minutes avant la fin du round. Johnson s'est mis à l'attaque tout de suite, mais Cruz a attrapé un coup de pied à la tête et s'en est servi pour marquer encore une mise au sol. De nouveau debout, Johnson a réussi sa première mise au sol, mais Cruz s'est remis debout immédiatement. Les deux hommes ont lutté contre la cage pendant un cours instant avant de finir le round avec un échange de coups frénétique.

Un coup manqué de la part de Cruz à l'entame du deuxième round a permis à Johnson de contre-attaquer avec une rafale de coups de poings, mais Cruz a rapidement retrouvé son équilibre en ramenant le match au sol pendant quelques secondes. De nouveau sur ses pieds, Cruz a continué à contrôler les périodes de corps à corps, mais Johnson n'a pas relevé la pression, touchant souvent avec des low  kicks pour rester en concurrence. À la dernière minute, les deux combattants ont marqué chacun une mise au sol, léger avantage Cruz qui a réussi à maintenir son adversaire par terre jusqu'au gong de fin du round.

Au début du troisième round, les deux hommes ont continué leurs assauts en boxe, mais de façon plus mesurée. Cruz a mis fin à cela lorsqu'il est passé derrière son adversaire et a réussi à l'arracher. La technique a suscité un cri du public, mais la réponse était encore plus forte lorsque Johnson a échappé de la tentative d'étranglement de Cruz pour se remettre debout. Cruz, absolument pas démotivé, a remis son adversaire directement au sol pour continuer à marquer des points. À 20 secondes de la fin du round, Johnson a réussi à se remettre debout et finir le round sur les pieds.

Le challenger n'a montré aucun signe de fatigue en poursuivant Cruz au quatrième round, le champion n'a pas beaucoup ralenti non plus et a cherché à attaquer en contre. Après deux minutes, Cruz a marqué sa mise au sol du round, bloquant Johnson contre la cage en même temps. Cruz a réussi à avancer en position montée, mais Johnson s'en est rapidement sorti et a regagné ses pieds. Pour la première fois, Cruz a commencé à présenter des signes de fatigue. Mais il n'a pas relâché la pression, et il a marqué une mise au sol avant que les deux combattants se remettent debout une dernière fois et finissent le round avec un échange de coups.

Avec rien à perdre, Johnson s'est donné entièrement dès le début du cinquième round, son agressivité a permis à Cruz d'effectuer une grande projection. Le champion a ensuite étouffé Johnson au sol, et ce dernier n'était tout simplement pas capable de sortir des griffes de son adversaire. Au milieu du dernier round, Johnson a enfin réussi à se remettre debout et à briser la saisie du champion, mais ses coups de poings n'étaient pas efficaces contre le résident de San Diego élusif. Un Hématome commençait à pousser sur le visage de Johnson, mais il n'a pas arrêté d'avancer. Une dernière mise au sol en fin du round suivi des coups au sol par le champion a laissé aucun doute concernant le vainqueur du match.

« J'ai travaillé dur et c'était un combat difficile. » A dit Cruz. « Ce gamin impose un rythme de malade, alors j'étais obligé de lutter contre lui. »

Avec cette victoire, Cruz affiche un palmarès de 19-1; Johnson tombe à 14-2.

STRUVE vs. BARRY

On a beaucoup parlé de la différence de 30 cm en taille entre Stefan Struve , 6-11 / 2m10 et Pat Barry, 5-11 / 1m80, mais en fin de compte, c'était la technique, et pas la taille, qui a fait la différence dans ce combat poids lourd, lorsque Struve a soumis Barry au second round. Voir son interview d'après combat

Si la différence de taille ne semblait pas évidente avant le combat, c'était plus que clair lorsque le premier coup de gong a retenti et que les deux combattants se sont retrouvés face à face. Barry a commencé à envoyer immédiatement des coups de pieds aux jambes de Struve, ponctué par des coups de poings occasionnels. Quand le public a commencé à s'agiter à cause du manque d'action, Struve a commencé à mettre en place des attaques en pieds et poings aussi, avec quelques coups de pied chassés qui sont passés juste à coté. Le round a fini avec un échange rapide et sauvage légèrement à l'avantage de Struve.

L'action est passée à la vitesse supérieure au deuxième round, avec Struve qui envoyait des coups de pieds à la tête et Barry qui cherchait à contrer avec des  uppercuts, il a cependant tenté un coup de pied à la tête avant de revenir vers son attaque aux jambes, ce qui a laissé une empreinte sur la jambe gauche du Hollandais. Suite à une rafale de coups au corps à corps, Struve a trouvé l'ouverture qu'il cherchait et a commencé à verrouiller un étranglement en guillotine et a tiré son adversaire dans sa garde. Barry s'est habilement échappé de cette emprise, mais les longues jambes de Struve ont verrouillé un étranglement en triangle. Barry a soulevé son adversaire au dessus de la tête et a cherché à s'échapper avec un slam, mais Struve a tenu bon et a serré la vis, forçant Barry à abandonner à 3 minutes 22 du round.

Grâce à cette victoire, Struve monte un palmarès de 26-5; Barry tombe à 6-4.

JOHNSON vs. BRENNEMAN

Suite à sa démonstration de lutte au mois de mars face à Dan Hardy,la star montante de la catégorie  poids mi-moyen Anthony Johnson nous a régalé en faisant ce qui l'a rendu célèbre lorsqu'il a mis KO  Charlie Brenneman au premier round. Voir son interview d'apres combat

« Tout le monde parlait de mon dernier combat face à Dan Hardy, alors je me sentais obligé de faire de nouveau une belle prestation. » a dit Johnson.

Mission accomplit.

Johnson s'est servi de ses coups de pieds pour éviter les tentatives de mise au sol de Brenneman lors de la première minute du combat, et après avoir bloqué une seconde tentative, « Rumble » a fait tombé une pluie de coups au sol – d'abord des coups de poings, suivis de coups de genoux. Brenneman est sorti du danger immédiatement, mais tandis que les deux hommes se mettaient debout, Johnson a attaqué de façon que son adversaire ne savait plus comment s'abriter. Lorsque Brenneman cherchait une sortie contre la grille, Johnson a donné le coup de grâce ; un coup de pied gauche à la tête qui a mis Brenneman sur le dos et a forcé l'arbitre de mettre fin au combat à 2:49.

Avec cette victoire, le palmarès de Johnson passe à 10-3; Brenneman tombe à 14-3.

WIMAN vs. DANZIG

Il n'y avait pas de fin précoce lors du match entre les poids légers Matt Wiman et Mac Danzig. Les fans ont eu droit à 15 minutes d'action – avec un véritable accent sur l'action – de la part des deux anciens participants au TUF. Wiman a gagné une décision unanime mais serrée,  Voir son interview d'après combat

Les scores étaient de 29-28 sur les cartes des trois juges pour le compte de Wiman, qui avait gagné par soumission au premier round lors d'un combat controversé en Juin 2010.

Les deux combattants se sont engagés sans hésitation et ont échangé des coups au corps à corps, jusqu'à un coup de pied de la part de Danzig qui a permis à Wiman d'emmener le combat au tapis. Suite à quelques changements de position, c'est Danzig qui a tenté une guillotine, et lorsque cela n'a pas suffisant, il a lâche une rafale de coups de poings. Le combat au corps à corps a continué, avec Wiman qui touchait avec des coups de coudes tandis que Danzig comptait sur ses poings. À la dernière minute, Wiman a monté de vitesse, il a ouvert le nez de Danzig avant de mettre le combat au sol juste avant le fin du round.

Le deuxième round a débute comme le premier round jusqu'à que Danzig ne décide de changer de stratégie en ramenant le combat au sol. Wiman n'a pas été surpris, et s'est tout de suite mis à chercher une soumission depuis la garde. Danzig, calme malgré la pression, a créé de l'espace pour envoyer des coups de poings, mais Wiman a encore attrapé le bras. Danzig s'est échappé de nouveau et à gagner ses pieds avec Wiman juste derrière lui. Les échanges de coups ont repris encore plus fort sans qu'aucun des deux combattants ne reculent d'un pas.

Si la fatigue allait être un problème lors du dernier round, les deux combattants n'ont rein laissé transpiré et ils ont repris leur bagarre avec quelques centimètres d'air entre eux. Les coups de coudes de Wiman semblaient être les plus efficaces, mais Danzig en a compensé avec le volume. Et lorsqu'il a mis Wiman au sol, il s'en est servi pour prendre le dos de son adversaire et marquer des points. Wiman a réussi à inverser les positions et a envoyé des coups des poings puissants depuis la position dominante tandis que Danzig cherchait un échappatoire. Avec 40 secondes restantes dans le combat, il a réussi à se remettre sur ses pieds. Une tentative de guillotine de dernière minute n'a pas livré le résultat escompté.

Avec cette victoire, Wiman presente un palmarès de 14-6; Danzig tombe à 21-9-1.
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
As featherweight champion Jose Aldo prepares for his title defense on home soil in Rio, he has harsh words for his opponent Chad Mendes and divisional up-and-comer Conor McGregor. Still stateside, Mendes trains alongside Nate Diaz.
21 oct. 2014
Cain Velasquez injured his right knee in training, opening the door for Mark Hunt, who will now face Fabricio Werdum for the interim UFC heavyweight title at UFC 180. Watch his stunning KO walk off win over Nelson.
21 oct. 2014
UFC stars Johny Hendricks, Anthony Pettis, Khabib Nurmagomedov, Jamie Varner, and Ultimate Fighter 20 contestant Felice Herrig offer their opinions on the UFC 179 main event.
21 oct. 2014
Felice Herrig obtient du soutien des entraîneurs de Team Pettis dans sa préparation en vue de son combat revanche contre Heather Clark. Après le visionnement des vidéos, Anthony Pettis est persuadé que Felice a un avantage considérable pour ce combat.
21 oct. 2014