UFC Live: Kongo vs. Barry Conférence de Presse

Les meilleurs moments de l' UFC Live: Kongo vs. Barry, la conférence de presse d'après combat

La carte des combats a connu énormément de changements, incluant un main event (combat principal) qui a été revu à trois reprises. Finalement, l'évènement a eu lieu et les combattants ont donné le meilleur d'eux-mêmes imposant cet UFC comme l'un des plus incroyables.

Retrouvez les principales déclarations (Cheick Kongo et Pat Barry) ainsi que le combat co-main event (Rick Story et Charlie Brenneman) ainsi que Dana White aux côtés des principaux vainqueurs Matt Brown et Matt Mitrione pour cette conférence de presse d'après combat.

Dana White a annoncé quatre bonus de la soirée de $50,000 dollars. Joe Lauzon reçoit ainsi la Soumission de la soirée pour sa victoire en moins de deux minutes sur Curt Warburton. Cheick Kongo remporte le bonus pour le KO de la soirée après son retour inattendu alors qu'il était lui même touché à deux reprises lors d'un combat que Joe Rogan a décrit comme "l'un des arrêts les plus fous qu'il n'ai jamais vu" .

Nik Lentz et Charles Oliveira sont repartis avec le combat de la soirée pour sept minutes de folie dans la cage de l'UFC. 


Retrouvez les grands gagnants de la soirée - Cheick Kongo, Charlie Brenneman, Matt Brown et Matt Mitrione ainsi que Dana White, Pat Barry et Rick Story après une incroyable soirée de combats. 


Dana White : "Je me félicite de cette première à Pittsburg. Tout le monde a assuré et les combats ont été vraiment à la hauteur. C'était un super évènement, je ne me suis pas trompé en venant ici. Je le dis souvent mais franchement, on a beaucoup de chance à l'UFC d'avoir des combattants comme Rick Story ou encore Brenneman qui sont prêts à prendre tous les combats et à faire le show. Ils nous ont permis de garder un bel évènement, c'est l'une des plus belles cartes de combat que l'on ait eu. L'UFC, c'est ça aussi, des gars qui sont passionnés et fiers d'être avec l'UFC. A Vancouver, lorsque Brock Lesnar a du déclarer forfait, Shane Carwin avait pris le combat...c'est toute une mentalité chez ces combattants dont je suis fière. Et au final, peu importe qui est mis sur la carte au dernier moment, on ne sait jamais qui va l'emmporter à l'avance. Tout est possible dans ce sport. Nous avons des combattants, jeunes ou expérimentés, qui entrent dans l'octogone pour se surpasser. Et ce soir à Pittsburg , on a vu que ce sport est magique. Rien n'est jamais joué d'avance".


Charlie Brenneman : "Je crois qu'on attendait vraiment de combattre , on a travaillé dur avec mes coach et en arrivant là cette semaine , j'étais préoccupé par mon poids. Je pense que mon expérience de lutteur m'a aidé dans le combat, on avait aussi travaillé là-dessus.J'ai fait ce que je savais faire et cela a payé alors tant mieux". 


Rick Story
: "En arrivant ici ce soir, je m'étais préparé à combattre un gars de jiu-jitsu et kick-boxing. C'est vrai que je n'étais pas préparé à affronter un lutteur et j'ai manqué de recul, je n'avais peut être pas la bonne stratégie. Et je n'ai pas beaucoup travailler la lutte ces deux dernières semaines donc, il m'a manqué du répondant face à mon adversaire qui l'a justement emporté. C'est un pas en arrière mais je vais retourner à l'entrainement et essayer de revenir plus fort. C'est une expérience même s'il s'agit d'une défaite ce soir. Il faut être préparé à tout dans un combat" 


Matt Brown : "J'étais tellement excité à l'idée de me retrouver à l'UFC que j'étais impatient de combattre, je voulais vaincre tout le monde,  tuer mes adversaires.Mais aujourd'hui , j'ai changé de mentalité, j'ai du réaliser que pour l'emporter, il fallait aussi utiliser certaines techniques et d'autres outils. Aujourd'hui, je sais que si tu veux affronter les meilleurs au monde alors il faut être intelligent et la stratégie du combat est une phase très importante voire décisive".


Matt Mitrione : "Oui, c'est vrai que j'ai progressé avec les entrainements. Je me sens bien mieux dans la cage même s'il reste pas mal de choses à travailler et des domaines où je dois biensur encore beaucoup travailler. Mais je sens la puissance de me spoings lorsque je l'ai touché, j'ai vu que quelque chose s'était passé, que j'étais aussi plus rapide".


Patt Barry : "Je pensais que l'arbitre allait arrêter le combat lorsque je l'ai touché, c'est vrai. Mais Kongo est resté actif. La deuxième fois, j'ai aussi pensé que c'était bon, que l'arbitre arrêterai la rencontre. Mais là aussi, ça ne s'est pas fait. Et je suis touché, je ne me souviens pas ce qu'il s'est passé. J'ai vraiment été déconnecté. Et à mon réveil, je croyais véritablement que j'avais gagné le combat. Mais non, la réalité était autre (rire). 


Cheick Kongo : "Je me moque des critiques qui peuvent être faites sur moi. Cela ne m'intéresse pas, moi j'ai un seul objectif : devenir l'un des prétendants au titre. Donc je travaille pour chaque jour à l'entraînement avec mes coéquipiers de Wolsflair. Et c'est tout ce qui m'intéresse, atteindre mon objectif. Pour le reste, je garde l'esprit positif et je continue à travailler. Rien ni personne ne me détournera de mon objectif".


Videos highlights en suivant les liens ci-dessous :
Charlie Brenneman, Rick Story and Dana White
Cheick Kongo, Matt Mitrione and Pat Barry

Médias

Récent
Le poids plume Conor McGregor surprend la Dublinoise Aisling Daly au gym The Ultimate Fighteravant son combat contre Jessica Penne.
26 nov. 2014
Photos tirées du combat de quarts de finale entre Jessica Penne et Aisling Daly.
26 nov. 2014
Relive all the action from the quarterfinal bout between Jessica Penne and Aisling Daly.
26 nov. 2014
Pour la toute première fois, Ultimate 100 Knockouts, une émission spéciale originalement présentée à la télévision à la carte, est maintenant disponible sur UFC FIGHT PASS. Voyez plus de trois heures des meilleurs KO de l'histoire de l'UFC.
26 nov. 2014