Michael McDonald - 20 ans seulement et déjà sous les projecteurs

Parfois, j'aimerais juste être un ado comme tous les autres mais je sais aussi que les autres jeunes aimeraient être à ma place alors j'ai appris à apprécier ce que Dieu m'a donné et les opportunités qu'il m'offre".  - Michael McDonald

"Je n'aime pas chercher des excuses" a declaré Michael McDonald en faisant référence à son premier combat au WEC en Novembre dernier face à Clint Godfrey.

 

Ce jour-là, quatre heures avant le combat, le natif de Californie était cloué au lit et ne pensait pas se relever.

 "Cela a été un moment très difficile aussi bien mentalement que spirituellement" déclare t il.


Et pourtant, Mc Donald est allé au combat et au bout de ses forces pour arracher une victoire par soumission face au vétéran de Dakota du Sud avec une clé de bras dans la première reprise ( à 2:42 minutes

On s'imagine alors ce qu'il aurait pu faire en étant en grande forme.

Du haut de ses 20 ans, le poids coq californien est aujourd'hui le combattant le plus jeune de l'UFC.

Tout le monde l'attend au tournant et les espérances misées sur lui sont telles qu'on lui demande la perfection à chaque sortie. Mais Mc Donald fait la part des choses et préfère laisser cette pression de côté. Et progresser tranquillement.

 

" Cela peut paraître assez fou mais je préfère essayer de ne pas prêter attention à tout ce qui arrive avec la célébrité". J'essaie d'éviter tout cela, les soirées, le côté showbusiness. Je ne suis pas là pour ça. Ce qui m'intéresse, c'est de faire mon métier : combattre. Et ensuite retourner à la salle m'entrainer. C'es ce qui me plaît et je n'attache aucun intérêt au reste et à ce qui a autour".


Avec un palmarès de 11-1 en arts martiaux mixtes, celui que l'on surnomme "Mayday" crée le buzz. Combattant amateur à 14 ans et passé pro à 16 ans, Mc Donald a gravi les échelons à la vitesse de la lumière et a montré qu'on pouvait compter sur lui. Il compte également une ceinture marron de jiu-jitsu, il a remporté sept de ses onze vitcoires par KO et il n' a pas encore 21 ans, un palmarès qui fait des envieux.

 

Escovedo, combattant du WEC est le poids plume qui a infligé en Mai 2009 la seule défaite au compteur pour le jeune talent. Arrêté dans la seconde reprise, le jeune combattant est aujourd'hui à un autre niveau et offrirait sans doute un autre combat face à Escovedo.

"J'avais l'impression d'avoir beaucoup trop de pression sur moi pour ce combat face à Cole Escovedo" dira Mc Donald. "J'avais tout le poids du monde et tous les regards braqués sur moi et cela m'a vraiment cassé".

Il avait 18 ans à l'époque "Je n'ai jamais été en soirée , faire la fête, ou attiré par les drogues mais j'aime les femmes et ça a toujours été mon truc".

Mc Donald poursuit "parfois, j'aimerais juste être un ado comme tous les autres mais je sais aussi que les autres jeunes aimeraient être à ma place alors j'ai appris à apprécier ce que Dieu m'a donné et les opportunités qu'il m'offre". 

  

Ensuite, en Juillet 2010, lors de la revanche face à Escovedo qui arrivait après une série de quatre victoires dont une par KO sur Toshiro Maeda lors du DREAM au Japon.

Ce n'était pas le même Michael Mc Donald.

 

"Je crois que j'avais gagné en maturité aussi bien sur le plan mental, émotionnel que spirituel. J'étais vraiment plus confiant et j'avais la foi à 100%".

 

A seulement 1:12 minutes du second round, Mc Donald inflige un terrible KO à Escovedo et exorcice ainsi ses vieux démons.

La prochaine étape s'est faite avec le WEC et aujourd'hui il s'apprête à faire ses premiers pas dans la cage de l'UFC ce samedi à Seattle face à Edwin Figueroa.

Lorsqu'on lui demande son objectif pour ce combat ? il répond clairement "la victoire".

Médias

Récent
FOX UFC Saturday event at the Amway Center on April 19, 2014 in Orlando, Florida.
19 avr. 2014
Check in with jiu jitsu specialist and heavyweight contender Fabricio Werdum as he trains for his bout with Travis Browne at UFC on FOX 11.
19 avr. 2014
Voyez la pesée officielle de l'UFC Fight Night : Werdum vs Browne.
14 avr. 2014
Jim Miller a impressionné en finissant un troisième adversaire consécutifs lors de son affrontement de l'événement UFC on FX 1 contre Melvin Guillard.
16 avr. 2014